Latin - Traduction d'un texte

- actuellement en reprise d'études après 15 années professionnelles - quelqu'un voudrait bien me traduire ce texte afin de vérifier ma propre traduction.

"Perfidi Veiorum incolae, postquam agrum Romanum subito inuaserunt, frumentum, regni bona templorumque sacrorum diuitias rapuerunt praedamque fecerunt. Tunc Fabius consul, uir optimo ingenio, cum propinquis in consilium uenit et patriae suae auxilium praebuit:
"multa proelia gerere potestis cum finitimis qui patriae nostrae obsunt. Nobis uero curam belli aduersus. Ueios dare debetis. Ergo Roma, ab amplissima Fabiorum familia defensa, tuta erit."
Paulo post, Ueiorum incolae ut uiderunt se uincere non posse, insidias paraverunt. Fabios in paruum locum pressos occiderunt, nam ei ceterorum Romanorum auxilio eguerant.

d'avance je vous remercie,

Réponses

  • MurielMuriel Membre
    Bonjour,

    Le mieux serait de nous communiquer votre traduction...

    Muriel
  • JehanJehan Modérateur
    J'allais le dire...
  • Latin > Français, XVIe s. J'ai de la difficulté avec le milieu de cette phrase:

    Valde frequens est Lincopiensibus hortis & tota Suecia, nullius tamen apud illos usus, quam ad lavandam lanam.

    Il est très abondant dans les jardins de Linkoeping, et dans toute la Suède, personne/aucun pourtant chez (?) ces usages que pour laver la laine.

    Merci d'avance,

    Arctus

    Valde: adverbe = très, fort, beaucoup, extrêmement;
    frequens: frequens, entis adj.: nom. sing. masc. fem. ou neut.= nombreux, abondant;
    est: verbe essere, présent de l'indicatif, 3e pers. sing. = est;
    Lincopiensibus: ajd. Lincopiensis, is, masc. fém ou neut. plur. dat. ou abl.= de Linkoeping/linkoepingien?;
    hortis,: subst. hortus, i, masc. : dat. ou abl. plur. = jardin;
    &: conj. et = et;
    tota: adj. totus, a, um: fém. sing. nom. ou abl. = toute;
    Suecia: nom propre, Suecia, ae, fém. sing. nom. ou abl.= Suède;
    nullius: pron/adj. indéfini, nemo, nihil, nullus: génitif sing. masc. ou neutre = aucun, personne
    tamen: conj. = pourtant, cependant, néamoins;
    apud: prép. = chez; du temps de, auprès de;
    illos: démonstratif, masc. plur. acc. = ces;
    usus: subst. usus, us; nom. ou gén. sing. ou nom. acc. plur. masc ou fém. = usage, utilisation;
    quam: pron/adj. relatif, qui, quae, quod, accusatif fém. sing. =qui, que, quoi, dont, où, lequel;
    ad: préposition= vers, dans le but de, pour, en vue de;
    lavandam: ajd. verbal de lavare, lavandus, a, um; fém. sing. acc.= pour laver, afin de laver;
    lanam: subst. lana, ae, fém. sing. acc. = laine, lainage;
  • je ne peux pas t'aider mais c'est déjà bien d'avoir cherché tous ces mots...
  • nullius usus : d'aucun usage
    apud illos : chez eux (les jardiniers, les Suédois...). Peut se rendre par "y" ou par "leur": n'y est cependant d'aucun usage, ne leur est cependant d'aucun usage
    quam : adverbe : si ce n'est.
  • Bonjour, j'ai eu un texte de latin a traduire et j'aimerai que quelqu'un vérifie ma traduction si cela est possible et m'aide à comprendre mes fautes.


    -Eo modo Numa Pompilius rex creatus est : is in arcem ab augure deductus erat atque in lapide ad meridiem consederat .

    Par ce moyen, Numa Pompilius fut désigné roi : il avait été conduit à la citadelle par un augure et il avait pris position sur une pierre face au midi.

    - Deinde ad laeuam eius augur sedem cepit, dextra baculum sine nodo aduncum tenens. (Romani eum appelant lituum).

    Ensuite, l'augure pris place du côté gauche, tenant du côté droit un bâton recourbé sans noeud. (Les romains l'appelaient lituus).

    - Postea augur, in laeuam translato lituo, dextram imposuit in caput Numae ac dixit ea uerba : "Iupiter pater, si uis Numam Pompilium Romanorum regem esse, da signa nobis certa inter fines quos feci.


    Puis, l'augure, ayant fait passer le lituus du côté gauche, (le?) plaça sur la tête de Numa et dit ces paroles : "Grand Jupiter, si tu veux que Numa Pompilius soit le roi des romains, donne nous des signes certains entre les limiter que j'ai tracées.

    - Ubi uidit augur signa data esse, Numa rex declaratus est atque in forum descendit.

    Quand l'augure constata que les signes étaient accordés, Numa dut déclaré roi et il alla jusqu'au forum.

    - Paulo post, ad animos Romanorum commouendos, simulauit Numa sibi cum dea Egeria esse colloquia nocturna et adfirmauit se auxilio euis gratissima deis sacra instituere.


    Peu après, pour agir sur les esprits, Numa feignit d'avoir eu des entretiens nocturnes avec la déesse Egerie et il affirma (j'ai du mal avec la fin...)

    Merci d'avance.
    Bonne soirée.
  • suigetsu a écrit:
    - Postea augur, in laeuam translato lituo, dextram imposuit in caput Numae
    Laevam et Dextram sont des adjectifs substantives. Tu dois sous-entendre "manum" a chaque fois.

    suigetsu a écrit:
    Ubi uidit augur signa data esse
    Attention au temps de tes infinitifs passifs: do, je donne; dor, je suis donne; davi, je donnai; datus sum...?

    suigetsu a écrit:
    - Paulo post, ad animos Romanorum commouendos
    N'oublie pas de traduire Romanorum.

    suigetsu a écrit:
    adfirmauit se auxilio euis gratissima deis sacra instituere.
    verbe introducteur: adfirmavit (il affirma)
    sujet de la proposition infinitive: se
    verbe a l'infinitif: instituere
    COD de instituere: sacra gratissima

    auxilio eius est un complement de moyen
    a qui renvoie eius?

    reste a traduire deis... si tu cherches a gratus, a, um, tu verras que cet adjectif peut se construire avec un complement au datif.
  • Merci Zorah.
    J'avais une idée du sens mais pas comment faire pour y arriver grammaticalement.
    Arctus
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.