Prépa littéraire Licence lettres modernes
Capes lettres modernes

Bonsoir à tous,

Je suis une petite nouvelle sur ce forum que j'ai trouvé d'ailleurs génial et super intéressant.
Voici ma question : En fait je suis actuellement en terminale STG et je suis passionnée par la littérature, vraiment de tous les genres ... J'aimerais savoir si, avec un bac STG est-il envisage (ou même possible) de faire une licence de lettre moderne ?

Je me suis d'ailleurs déjà renseigner auprès de conseiller d'orientation qui m'ont tous certifiés que je risquerais d'être confronter à des problèmes (des lacunes en autre, n'ayant pas suivis le programme littéraire)
Je me pose cette question depuis longtemps : vais-je réussir en fac de lettre ? :( :| ....

J'aimerais avoir des avis ou de quelconque conseil qui pourrait me convaincre et m'aider a faire ce que j'aime vraiment ...
Merci d'avance

Réponses

  • Un conseil, si c'est positif écoute tes conseillers d'orientation si c'est négatif ne les écoutes pas.
    Au collège on m'a proposé ce que je ne voulais pas faire un bep secrétariat et je suis pourtant partie en générale et aujourd'hui je suis L3 Lettres Modernes
    Si tu te donnes les moyens tu y arriveras, certes comparé aux autres tu auras quelques lacunes mais qui seront très vite comblées, tu devras travailler un peu plus mais sommes toutes c'est pas la mort, c'est plus que faisable et tu ne sera pas la seule à ne pas sortir d'un bac littéraire. Donc mon conseil est le suivant; si tu le veux vraiment lances toi, tentes et si tu y arrives c'est tant mieux si tu abandonnes tu auras au moins tenté et tu n'auras pas ce regret.
  • Effectivement je confirme moi aussi ces à cause de ces conseillères de "désorientation" que je n'ai pas pu faire un bac littéraire ou même générale
    Merci MéliePuce pour ton message c'est rassurant, il est vrai aussi que tout est question de motivation et d'envie ( je vais resortir une phrase que mon conseiller n'aime pas : Quand on veut on peut :P)
    ....
  • Il ne faut pas se voiler la face : il y aura des passages difficiles. Mais cette orientation dans la filière littéraire est, dans ton cas, non seulement possible, mais souhaitable : on ne peut pas, à 17 ou 18 ans, tirer un trait sur ce que l'on aime, ni sur ses ambitions profondes ! Travaille, renseigne-toi tous azimuts, prépare bien ton entrée en fac, lis des classiques, blinde une langue vivante, assure ton bac, et en avant.

    Remarque : si ton dossier scolaire est absolument excellentissime (en particulier pour les notes de français, philo, histoire-géo, LV1), rien ne t'interdit de tenter une inscription dans une petite classe préparatoire littéraire pas trop "violente". Tes chances d'être admise sont faibles, mais pas totalement à écarter (certaines petites prépas de province ont du mal à faire le plein d'élèves). Cela te permettrait d'être encadrée et de parfaire ta formation générale. Par contre, le niveau d'exigence et le travail requis seront d'emblée importants.
  • Oui tout a fait je ne me voile pas la face, c'est d'ailleurs pour cela que je recueil des témoignages, pour avoir une petite idée des difficultés que je risque de rencontrer ...
    Pour ce qui est de mes lectures ils sont très abondantes j'essaye de ne négligent aucun grand auteur de l'époque pour être au minimum à mon entré en fac ...
    Merci de ton conseil pour l'entré en classe prépa mais je pense que cela n'est pas trop fait pour moi :rolleyes: ....

    Un petit plus j'aimerais savoir en faculté quelle est l'importance de la langue vivante ?
    Merci de vos réponses
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.