Pourquoi les grands mythes littéraires nous intéressent-ils toujours ?

Bonjour à tous! Ceci est un appel à l'aide...
Je suis en première littéraire et j'ai une dissertation à faire sur les réécritures du mythe d'Orphée et j'ai beaucoup de difficultés à trouver un plan approprié... pourriez-vous m'aider?

Le sujet est: Selon vous, comment peut-on expliquer que, dans notre monde marqué par la rationalité scientifique, les grands mythes, fables, légendes...littéraires nous intéressent toujours?
Vous vous appuierez sur les textes ci-dessus et sur vos connaissances personnelles...

Le corpus contient les textes suivants:
A) Virgile, Géorgiques, Chant 4
B) Ovide, métamorphoses, 8 av J-C
C) Jean Anouilh, Eurydice, 1958
D) Jean Cocteau, Orphée, Introduction, 1950

J'avais pensé mettre en premier axe que les réécritures permettaient d'entretenir un mythe, mais je ne suis pas convaincue que cela corresponde au sujet...

Merci d'avance de votre aide, car mon inspiration n'est pas très fertile...

Réponses

  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Bonjour Lilhelmina,

    Ce sujet oppose clairement connaissance rationnelle (scientifique) et mythes.
    Il faudrait que tu montres que le mythe, la légende est une autre forme de connaissance d'où l'intérêt des réécritures qui sont une réinterprétation, une adaptation, une acculturation de la vérité mythique à notre époque.
    L'homme a besoin aussi de nourrir son coeur, son affectivité, ses attaches inconscientes au monde qui l'entoure, ce que ne peut lui offrir la connaissance rationnelle efficace mais desséchante.

    Tu pourrais essayer le plan suivant :
    Qu'est-ce qu'un mythe ? Quelle vérité contient-il ?
    La mort des mythes ou le rationalisme militant du XVIIIe siècle, leur redécouverte au XIXe siècle, les tentatives d'échapper à l'étouffement, au dessèchement.
    L'intérêt des vérités fictionnelles dans le monde contemporain issu du rationalisme et du positivisme.
  • Merci beaucoup! Je vais essayer ce plan là... Cependant, je ne comprends pas vraiment ce que tu veux dire par le terme de "déssechante"...?
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    La vie ne se trouve pas au bout d'un théorème, son mystère ne se découvre pas sous un microscope... la vraie vie a besoin des sentiments.

    Voilà de manière un peu caricaturale pour te faire comprendre.
  • Bonsoir!

    Alors voila j'ai une dissertation a fair pour lundi je sais je ne m'y prend pas a l'avance...

    Bref mon sujet est: Selon vous, comment peut on expliquer que, dans notre monde marqué par la rationalité scientifique, les grands mythes litteraires nous interessent toujours? Vous VOus apuierez sur vos connaissances personnelles.

    Corpus:

    -le petit poucet de C.Perraut
    -L'ogre et la fée de V.Hugo
    -Les Miserables de V.Hugo
    -Germinale de Zola

    alors j'ai bien sur effectuée des recherches, et trouvé un plan qui est:

    I- Ques qu'un mythe litteraire?
    II- Ques que la rationalité scientifique

    Et dans la conclusion, ou dans une troisieme parti?

    j'expliquerer pourquoi même dans notre monde marqué par la rationalité scientifique, les grands mythes litteraires nous interessent toujours

    J'aimerais bien avans de me lancer davoir si je part sur un bon plan?

    Merci beaucoups!

    Ps: j'ai bien sur lu le reglement avant de m'inscrire il est ecrit qu'il faut vérifier que le sujet n'a pas deja ete abordé sur le forum, mon sujet a ete plus d une fois abordé mais seulement dans des reecriture etnon pas des dissertations.
  • Bonjour
    J'ai un sujet de dissertation seuleument j'ai cherché mais je ne trouve pas la problématique
    le sujet est :selon vous,comment peut on expliquer que malgrè la rationalité scientifique,les grands mythes nous intéressent ils toujours?
    Merci beaucoup pour votre réponse!
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Bonjour Moi,

    Lis ce qui précède.
    Ta problématique pourrait être "le mythe est-il toujours une voie de connaissance adaptée pour notre temps ?"
  • DucksDucks Membre
    Bonjour je suis en première L et j'ai une dissertation à faire.
    J'aurais besoin d'un petit (voire grand) coup de main.
    Je sors d'un oral blanc de français (EAF) qui ne s'est pas très bien passé.
    Comme la note comptera dans la moyenne, je souhaite bien réussir cette dissertation afin de remonter ma moyenne et aussi de pourvoir me prouver que je peux réussir.
    Voici le sujet: Selon vous, comment peut-on expliquer que, dans un monde marqué par la rationalité scientifique, les grands mythes littéraires nous intéresse toujours?
    J'ai pensé à un plan avec une première partie qui démontrerait que les grands mythes littéraires intéressent toujours, une deuxième sur pourquoi leur porte-t-on toujours un intérêt et une troisième qui montrerait que les mythes sont repris mais que ce sont souvent les mêmes mythes et qu'ils sont adaptés à notre époque.

    Merci d'avance de votre aide.
  • Pourquoi les grands mythes littéraires nous intéressent-ils toujours ?
    Ce sujet oppose clairement connaissance rationnelle (scientifique) et mythes.
    Le lien entre cette problématique et le sujet est loin d'être aussi "clair" et évident que cela. Il faudrait commencer par le commencement: c'est-à-dire se demander ce qu'est un mythe. Cette question est loin d'être évidente en soi.
  • pandorepandore Membre
    Bonjour à tous :)
    Je suis nouvelle sur ce forum, et suis en 1ère littéraire.
    Bon, je sais que ce sujet a été traîté à plusieurs reprises, et je vous rassure tout de suite, j'ai bien écumé le forum avant de décider de poster ce message ;)

    J'ai donc du bâtir ma disseration sur le sujet : "Selon Vous, comment peut-on expliquer que, dans notre monde marqué par la rationalité scientifique, les grands mythes littéraires nous intéressent toujours ?", et j'ai élaboré ce plan :
    INTRO

    ? L’origine des mythes et leur diffusion
    ? Leur utilité (expliquer l’inexplicable, par exemple les phénomènes naturels)

    I- Représentent un intérêt ludique et bâtissent notre identité culturelle

    a) L’intérêt du public

    ? Ils sont adaptés sous toutes les formes actuellement (poésie, théâtre, cinéma,…) et sont donc largement accessibles à tous
    ? Nous demeurons toujours de grands enfants, et il est agréable d’entendre de belles histoires fantastiques, nous permettant de nous évader (Ex : Le mythe de l’âge d’or, et donc de la prospérité (Hésiode et Virgile)
    ? Ils sont les fondements de bien des civilisations, et ont posé les jalons de certains genres littéraires (Ex : la Bible, et le mythe d’Orphée)

    b) L’intérêt des auteurs et réalisateurs
    ? Peuvent partager avec le public des références communes, et créer ainsi une sorte de « lien de connivence »
    ? Peuvent faire passer un message à travers certaines références populaires (Ex : l’image de Phèdre allié au personnage de Renée dans la Curée)


    II- Ils peuvent prendre une toute autre dimension et posséder une valeur didactique

    ? Les mythes reprennent une idée, un sentiment, une attitude et peuvent bâtir un jugement dessus (Ex : Antigone qui pose le problème de la différence entre la légalité et la légitimité)
    ? Ils constituent un symbole d’espoir et peuvent donner un certain sens à la vie et éclairer différemment certains éléments (Ex : la Bible, ou le mythique Bouddha, qui donne un sens et un chemin à suivre à des millions de personnes)
    ? Ils peuvent répondre de manière imagée et parfois irréelle à certaines questions essentielles auxquelles l’Homme n’a pas su répondre (Ex : la Théogonie d’Hésiode explique la création du monde et des hommes ainsi que l’Histoire des Dieux)
    ? Il s’agit de réinterprétations métaphoriques des réalités humaines, ce qui permet au commun des mortels de se retrouver dans les mythes et d’avoir un autre regard sur sa vie (Ex : le mythe de Sisyphe)

    CONCLU

    ? Ils sont encore d’actualité, car ils sont utilisés par exemple en psychanalyse (le complexe d’Œdipe et d’Electre)
    ? Georges Sorel, et les « légendes urbaines »
    J'aimerais juste savoir s'il convenait et s'il y avait des choses à rajouter/supprimer/modifier.

    Merci de votre aide :D
  • Bonjour,
    Ce que vous proposez me semble intéressant, surtout pour une élève de première !
    Peut-être qu'il manque à votre travail l'explicitation de l'opposition à laquelle le sujet vous invite à réfléchir, à savoir le paradoxe d'un besoin permanent d'une vie basée sur des faits démontrés, rationnellement, dans notre civilisation (occidentale, du moins) alors que notre imagination, elle, semble tendre à une autre forme de vérité qui se situerait dans l'allégorie du mythe, qui démontre non selon la raison mais bien selon l'identification de l'auditeur à ce que lui révèle le mythe sur sa vie, à une échelle différente (le pouvoir heuristique du mythe). Ainsi, on peut faire le lien entre les deux, pourquoi pas, en réfléchissant au concept d'universalité qui unit ces deux tendances apparemment opposées : chacune nous montre que l'homme cherche avant tout une image de sa condition qui vaille pour l'humanité entière.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.