Grammaire française Participe passé

1111213141517»

Réponses

  • Bonjour,

    J’ai un doute sur les 2 phrases suivantes :

    «  je vous ai appelé ou je vous ai appelée », je m’adresse à une dame.

    J’ai appelé qui ? Vous (COD situé avant le verbe donc accord avec COD « vous » qui représente la femme )

    2e phrase : la porte qui a claqué ou la porte qui a claquée ?

    Merci d’avance pour votre aide
  • JehanJehan Modérateur
    Bonjour.

    Si le COD vous placé avant désigne bien une femme, oui, on accorde bien sûr le participe au féminin :
    Je vous ai appelée.
    C'est une femme qui est appelée...

    On écrit : La porte qui a claqué...
    Pas de COD. La porte a claqué quoi ? Elle n'a rien claqué !
    Quand il n'y a pas de COD, le participe passé conjugué avec "avoir" reste invariable.
  • Merci pour votre rapidité
  • Bonjour,

    "Tout d'abord je vous suis très reconnaissant pour la confiance que vous et madame Y m'aviez accordée en retenant ma candidature."

    Je suis perplexe sur la conjugaison " m'aviez accordée", pouvez vous m'éclairer ?

    Merci d'avance
  • C'est un plus-que-parfait, qui désigne une action antérieure à une autre action passée. Sinon, on peut utiliser le passé simple, pour une action dans le passé limitée dans le temps : "que vous m'accordâtes".
  • Comme l'action postérieur n'est pas exprimée, ce plus-que-parfait sonne très bizarre. Le plus sourant serait le passé composé : "Tout d'abord je vous suis très reconnaissant pour la confiance que vous et madame Y m'avez accordée en retenant ma candidature."
  • Et pourquoi pas:

    "je vous suis très reconnaissant pour la confiance que vous et madame Y m'avez accordée en retenant ma candidature."

    En effet, cette action est terminée et a toujours des conséquences sur le présent (je suis aujourd'hui dans cette entreprise). Cf https://www.etudes-litteraires.com/grammaire/passe-compose.php

    Par ailleurs, il peut remplacer le passé simple, peu employé.

    L'emploi du plus-que-parfait pourrait signifier, à mon sens, que celui qui écrit n'est plus dans l'entreprise. Il faut donc prendre en compte le contexte.
  • Jep pense qu'il convient de faire la distinction effectuée par perluète.
  • Roméo, qui est Jep ? :lol:
  • Question. Quel est le statut particulier de l'adjectif "standard". En tentant de l'accorder au nom, dans "chambres d'hôtel standardes", le correcteur du logiciel m'a souligné le mot en rouge. En cherchant, j'ai trouvé que l'expression répandue est : "chambres standard". Qu'en pensez-vous?
  • Merci.
  • perluète a écrit:
    Roméo, qui est Jep ? :lol:

    :D C'est moi ! (Bien sûr, comme tu t'en doutes, j'ai voulu écrire Je).
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.