Fiches méthode Bac de français 2020

J'ai une dissertation à faire sur l'interprétation du titre, j'ai fait un plan & je voudrais savoir s'il est bon (ou presque =D).

I- C'est une oeuvre autour de relations
1) Merteuil-Valmont
2) Cécile-Valmont
3) Tourvel-Valmont

II- Une oeuvre de dangers
1) Danger de l'amour
2) Danger des personnages
3) Danger des confidences & des correspondances établies

Help me please =)

Merci
«1

Réponses

  • bellusbellus Membre
    Pour histoire, Laclos avait d'abord intitulé son roman Le Danger des liaisons, mais ce titre existais déjà en 1782. Cela est donc devenu Les Liaisons dangereuses ou Lettres , qui correspond mieux au contenu de l'oeuvre en raison de sa plus grande richesse sémantique.

    " liaisons" concernent les relations sociales mais aussi relations amicales et amoureuses. il est également enrichi d'un qualificatif dépréciatif à visée morale " dangereuses".

    le titre aiguise de plus la curiosité du lecteur.

    Je pense que tu devrais te baser sur l'analyse du titre dans un premier temps. les mots " danger" et "liaison " apparaissent de nombreuses fois dans le roman.
    Ce que le titre te fais penser à première vue. Comment tu l'interpréterais si tu ne connais pas l'histoire?

    Pour ton plan il a l'air bien, mais fais attention de ne pas tomber dans le descriptif de l'oeuvre! le thème est " l'interprétation du titre! "
  • Ahahaha, je suis navrée mais ma réaction a été de rire quand j'ai lu le titre de tes parties.

    Je le répète, une dissertation, ça se fait en trois parties !

    Et si tu avais dû interpréter un titre de huit mots, tu aurais fait 8 parties ?

    Bien, d'abord, comme je l'ai dit dans un autre post, il ne s'agit pas d'un exposé, mais d'une dissertation. Ton plan doit répondre à une problématique, sans quoi il devient ce que tu as fait là : un plan catalogue qui ne sert à rien :

    Les liaisons = partie sur les relations
    dangereuses = partie sur les dangers

    Oo c'est un peu... Si tu as ça sur Tigre en papier, tu fais une partie sur les tigres et une sur le papier ? Non.

    On te demande d'interpréter, c'est-à-dire de dire comment toi tu perçois le titre après lecture du roman : justifié ? pas justifié ? évidemment, ça va plus loin que ça.

    Pour preuve que ton plan est mauvais, j'ajoute que tu oublies plein de relations et notamment Danceny.

    Réfléchis-y, trouve déjà une problématique : en quoi ce titre peut donner lieu à une interprétation ? Qu'a-t-il de subversif ? etc etc

    Bon courage
  • angelusia a écrit:
    Ahahaha, je suis navrée mais ma réaction a été de rire quand j'ai lu le titre de tes parties.

    Je le répète, une dissertation, ça se fait en trois parties !
    Ce n'est pas forcément ce qu'on demande à des élèves de lycée et de collège, le plan en deux parties est très souvent accepté.
    Le plan dialectique en trois parties s'impose plus tard, une fois qu'on a déjà un peu appris à discuter un sujet en deux parties.
  • Justement, c'est ce contre quoi je me bats depuis longtemps. Et on oublie aussi le plan dialectique en trois parties, c'est dla daube également !

    On voit bien avec ce plan en deux parties que ça rime à rien. Si un élève me rend ça, je mets pas la moyenne, ça c'est clair. Il veut des conseils, je lui en donne, et des bons.

    Quoi qu'il en soit, s'il tient absolument à faire un plan en deux parties, celui-là est mauvais, il est à revoir. Aucun intérêt pour le prof de relire un truc qu'il sait déjà. Ce que l'on attend d'un élève de lycée, c'est qu'il sache au minimum réfléchir, puisqu'ils se vantent tant de leur indépendance gnagnagna...

    Et même avec un plan en deux parties on impose une problématique. Sans problématique, pas de plan. ça, c'est franchement un plan bateau qui démontre qu'il n'y a aucune pensée, juste l'alignement d'éléments obtenus en cours. De toute façon, ça va lui sauter aux yeux lors de la rédaction, et il va se retrouver coincé tout seul.

    Commence déjà pour analyser ton sujet et propose-nous une problématique. Ce roman est absolument fantastique, un pilier de la littérature, il y a beaucoup beaucoup de choses à dire (c'est là qu'on voit la portée limitée du sujet d'ailleurs mais bon...).

    Je suis certaine qu'on peut trouver un plan bien meilleure, même en deux partie.

    On t'a donné des pistes, suis-les !

    Bon courage.
  • Et bien si je me retrouve coincée je ferais autrement.
    Je demande des avis alors tu n'es pas obligée de faire une polémique sur l'indépendance des lycéens -_-'.
    Je fais un plan en deux parties parce que c'est comme ça que ma prof a dit qu'il fallait faire donc pas besoin de faire tout un discours sur un plan en trois parties.
  • Ah mais en fait je comprends pas, tu postes deux sujets différents, parce que t'es capable de faire aucun des deux ?

    Bref, il te FAUT une problématique, que tu le veuilles ou non, que ton plan soit en 2, 3, ou 15 parties !

    C'est toi qui viens demander des conseils, tu n'es pas en position de les critiquer, sinon ton boulot tu le fais tout seul, te vautres, tu pleures et c'est comme ça ! c'est quand même impressionnant de voir tant d'irrespect et d'effronterie !

    Commence déjà par faire une problématique, visiblement, travailler un peu ça te changera !
  • Kali54Kali54 Membre
    Je ne pense pas que c'est en lui parlant comme cela, que ça va le motiver ...
  • Je suis plus là pour le motiver -_-
  • Kali54Kali54 Membre
    Peut-être pas le motiver, mais peut-être lui dire les choses plus aimablement et être un peu plus "légère" dans vos réflexions. Enfin, ce n'est que mon avis..
  • MurielMuriel Membre
    Oui, calme-toi Angelusia (ce n'est pas la première fois qu'on te le dit), la forme te dessert et c'est bien dommage.
  • angelusia a écrit:
    Je suis plus là pour le motiver -_-
    En même temps tu m'as jamais motivée. Je ne suis pas irrespectueuse mais tu vois je demande juste un AVIS! Si j'ai posté deux sujets c'est pour avoir des avis et non pas pour avoir quelqu'un qui critique tout le temps et qui on va dire se croit pour ma prof. J'ai ce qu'il me faut autrement je demande juste un avis à titre consultatif.
  • NoëlNoël Membre
    angelusia a écrit:
    Justement, c'est ce contre quoi je me bats depuis longtemps. Et on oublie aussi le plan dialectique en trois parties, c'est dla daube également !

    On voit bien avec ce plan en deux parties que ça rime à rien. Si un élève me rend ça, je mets pas la moyenne, ça c'est clair. Il veut des conseils, je lui en donne, et des bons.

    Quoi qu'il en soit, s'il tient absolument à faire un plan en deux parties, celui-là est mauvais, il est à revoir. Aucun intérêt pour le prof de relire un truc qu'il sait déjà. Ce que l'on attend d'un élève de lycée, c'est qu'il sache au minimum réfléchir, puisqu'ils se vantent tant de leur indépendance gnagnagna...

    Et même avec un plan en deux parties on impose une problématique. Sans problématique, pas de plan. ça, c'est franchement un plan bateau qui démontre qu'il n'y a aucune pensée, juste l'alignement d'éléments obtenus en cours. De toute façon, ça va lui sauter aux yeux lors de la rédaction, et il va se retrouver coincé tout seul.

    Commence déjà pour analyser ton sujet et propose-nous une problématique. Ce roman est absolument fantastique, un pilier de la littérature, il y a beaucoup beaucoup de choses à dire (c'est là qu'on voit la portée limitée du sujet d'ailleurs mais bon...).

    Je suis certaine qu'on peut trouver un plan bien meilleure, même en deux partie.

    On t'a donné des pistes, suis-les !

    Bon courage.
    Tout à fait d'accord avec angelusia. Mon père est prof à Amiens, je crois l'entendre parler !
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Bonjour Tourbillon,

    Pour avancer dans ce débat mal engagé, je te propose une problématique : en quoi le libertinage pervertit-il la relation ?

    N'oublie pas que le titre est justifié dans la lettre XXXII de Mme de Volanges à Mme de Tourvel
    Je ne me permettrai point de scruter les motifs de l'action de M. de Valmont; je veux croire qu'ils sont louables comme elle: mais en a-t-il moins passé sa vie à porter dans les familles le trouble, le déshonneur et le scandale? Ecoutez, si vous voulez, la voix du malheureux qu'il a secouru; mais qu'elle ne vous empêche pas d'entendre les cris de cent victimes qu'il a immolées. Quand il ne serait, comme vous le dites, qu'un exemple du danger des liaisons, en serait-il moins lui-même une liaison dangereuse?
    Le titre renvoie à la vertu de prudence, à la dénonciation de l'hypocrisie, de la volonté de puissance, à l'immoralisme...
  • Qu'est-ce que cette prof qui fait des fautes d'orthographe quand elle écrit et se moque d'élèves sans leur donner de conseil?
    J'ai bien l'impression que les profs ont de plus en plus tendance à oublier ce pour quoi on les emploie: transmettre un savoir à quelqu'un ... c'est bien regrettable.
  • Bonjour à tous,

    J'aimerai avoir votre avis concernant le terme "amour" dans les liaisons, car il me semble qu'il n 'est jamais employé dans un usage courant, est ce que c'est avec les préjugés du lecteurs que finalement Laclos se joue? Car même si on regarde Madame de Tourvel ou Cecile, elles présuposement par leur personnages une certaine concepttion de l'amour mais il n'est jamais définit ou explicité clairement.
    Ce qui pose un problème ou l'on est tenté alors de se fier au dictionnaire, qui le définira comme "etre pris" nous rapprochant ainsi de terme de passion... Et sème la confusion plus que n'apporte de réponse, car epistemologiquement totalement différend si l'on se borne à la signification elle en demeure proche.

    Par ailleurs, je voulais aussi votre avis, concernant le positionnement de Laclos dans l'histoire du genre épistolaire notamment à l'égard des lettres d'Heloise et Abelard, pouvons nous en cerner le commencement au moyen age?
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.