Le Paris d'Aurélien dans l'oeuvre d'Aragon

Bonjour, je suis en seconde, et j'ai des notes plus ou moins catastrophiques en français. C'est pourquoi j'ai accepté de faire un exposé qui pourrait booster un peu ma moyenne. Le sujet est:
"Le Paris d'Aurélien", dans l'ouvrage d'Aragon.
Bref, j'ai intérêt à cartonner. Le problème, c'est que j'ai vraiment du mal à trouver trois parties. J'avais pensé à:
- Paris vu par Aurélien
- Paris vu par Bérénice
- ?

Je ne vous demande absolument pas de le faire à ma place, mais si j'avais un vrai plan, ce serait déjà mieux .

J'espère que vous pourrez m'aider, merci d'avance.

PS: J'ai cherché si ce sujet existait déjà, et je n'ai rien trouvé, donc excusez moi si c'est le cas.

Réponses

  • Bonsoir!
    je n'ai pas relu Aurélien depuis un bon moment, mais je pense que segmenter ton exposé suivant le regard de chaque personnage n'est peut-être pas la meilleure solution... du moins, il faudrait à mon avis t'intéresser à comment nous est donnée à voir la ville de Paris, c'est-à-dire si l'auteur ne s'intéresse pas à certains lieux spécifiques (comme la Seine) tout en délaissant d'autres... De plus, à côté de cette analyse "géographique", tu peux essayer de voir si ce qu'il est dit de la vie parisienne correspond à la réalité historique, ou si au contraire, on ne privilégie pas une certaine classe sociologique. Ca pourra alors, en troisième lieu, t'amener à réfléchir par exemple sur comment une oeuvre de fiction rend compte d'une réalité (à savoir ici celle de Paris).

    Et rien ne t'empêche de comparer ce travail de représentation dans ce roman avec celui opéré dans Le paysan de Paris, en introduction, ou en conclusion - mais cela reste une suggestion : ) -
  • SiennaSienna Membre
    Merci beaucoup pour ta réponse qui m'aide énormément. Le problème, c'est que tu as élargi le sujet avec ce plan et que ça ne marche plus: il y a déjà une personne qui travaille sur les années folles etc..., c'est à dire sur ta 2e partie, et ta 3e partie risque de sembler hors sujet à ma prof, bien qu'elle soit très intéressante. Donc si jamais vous avez d'autre propositions, n'hésitez pas!
    Merci mille fois!
  • Mon esquisse de troisième partie est sans doute peu adaptée au sujet, mais je persiste à penser que ta problématique, ou du moins le fil rouge de ton exposé, pourrait être "comment Aragon nous dépeint-il un Paris à la fois réaliste (ancré dans le réel historique et géographique) et très personnel (étant donné que Paris est vu subjectivement par les yeux d'Aurélien et de Bérénice).
    Tu pourrais aussi pointer du doigt comment les lieux parisiens sont quasi personnifiés, comment le fait que l'histoire se passe à Paris - même s'il me semble qu'il y a un moment à la campagne, non ? - est essentielle à l'histoire d'amour de Bérénice et Aurélien.
  • SiennaSienna Membre
    Merci beaucoup, cette fois, j'ai compris ce que tu voulais dire, et c'est vraiment génial! C'est exactement le type de problématique dont j'avais besoin!!
    Merci!

    PS: Si vous avez des propositions, n'hésitez pas à me les donner quand même.
  • Avec plaisir !
  • Bonjour, c'est encore moi...
    Il s'est avéré que ma prof avait oublié de me préciser que le sujet était le Paris d'Aurélien le personnage, et non d'Aurélien l'ouvrage... Je suis donc à nouveau coincée: il me manque une 2e partie:
    Pb: Comment Aragon dépeint-il un Paris à la fois réaliste et très personnel?
    I- Un Paris ancré dans le réel
    II- ?
    III- Paris, pièce essentielle à l'amour de Bérénice et d'Aurélien

    J'espère que vous pourrez m'aider, merci d'avance
  • Ah, dans ce cas, peut-être serait-il pas mal de revenir à ta première idée, et donc d'insister sur le fait que c'est par les yeux d'Aurélien que nous est ici décrit Paris. Ta deuxième partie montrerait alors ce phénomène de subjectivité, après que ta première partie ait insisté sur le fait qu'on ait un Paris réaliste (des descriptions faites de façon "objective"). Toujours dans la seconde partie, tu pourrais mettre en évidence que des lieux parisiens sont privilégiés par rapport à d'autres (généralement, on ne parle pas de lieux touristiques, et quand bien même ce serait le cas, ces lieux sont décrits du point de vue d'un non-touriste), et que c'est malgré tout comme cela, entre subjectivité et objectivité (ce qui rejoint l'énoncé de ta problématique), que l'on a une image forte de Paris...
    - ce ne sont que des suggestions, libre à toi de remettre en forme tout cela si tu penses que le plan qui en résulte est bancal :) -
  • Merci mille fois, je vais me mettre au travail tout de suite!
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.