Grammaire française Participe passé

13

Réponses

  • Bonjour,

    Merci pour vos réponses !

    Cette phrase a été écrite par un étranger en fait, dans sa thèse. En réfléchissant hier soir, je me suis dit que le "existant" ici n'était tout simplement pas nécessaire... Laoshi, c'est cela aussi qui vous gênait ?

    PS : d'ailleurs, j'ai fait une faute de frappe dans mon premier message : existant/existante (pas de "s" du côté de l'adjectif verbal).
  • Bonjour,
    Laoshi, c'est cela aussi qui vous gênait ?
    Dans la phrase : À cette différence existant entre les deux tableaux succède une opposition […], ce qui me gêne, c'est la partie mise en gras. Et surtout le verbe succède que je remplacerais par s'ajoute ; ensuite, ma foi, je sais pas de quoi il est vraiment question. Je ne puis donc faire de suggestion catégorique. :)
  • Ah, je vois ! Pour la fin de la phrase, j'ai tout repris en fait, parce que ça ne marchait pas. Mais j'ai bloqué sur ce participe présent/adjectif verbal. Vous le considérez aussi comme un participe présent ici ?

    Merci par avance !

    EDIT :

    J'ai retrouvé une phrase du même type :

    "Cela permet aussi de montrer les différences existantes entre les peintres du XVIIIe siècle et le futur artiste"

    Je me demande si finalement dans ce genre de phrases les deux points de vue ne seraient pas acceptables...

    Après tout, je pourrais dire "...montrer les différences constatées entre....et....".

    Qu'en pensez-vous ? Merci par avance !

    Personne pour m'éclairer ?
  • Cela permet aussi de montrer les différences existantes entre les peintres du XVIIIe siècle et le futur artiste"
    Ala lecture de Français facile je penche pour un participe présent.

    Cela permet aussi de ne pas montrer les différences existant entre les peintres du XVIIIe siècle et le futur artiste.

    En existant, cela permet aussi de montrer les différences entre les peintres du XVIIIe siècle et le futur artiste.

    Par ailleurs, on peut se demander s'il est possible de supprimer un adjectif verbal sans perte de sens de la phrase. Votre phrase, elle, conserve son sens.
  • Ted01Ted01 Membre
    Bonjour @RobertK,
    Pensez à faire l'analyse de votre phrase. Pensez au schéma (structure de la phrase).
    Ici, votre sujet est "j", votre verbe "aimer" et votre COD les enfants.
    Votre adjectif "obéissant" ne s'accordera donc pas avec le sujet mais avec le COD, puisque ce sont eux qui font l'action d'obéir.

    ---> J'aime les enfants obéissants ( car j'aime les enfants qui obéissent). ;)
  • Tu réponds à un message de février 2011.
  • Ted01Ted01 Membre
    @Anne345
    Oui, effectivement, mince. Mais ce n'est pas bien grave, il servira à d'autres.
  • JehanJehan Modérateur
    Oui, celui-là :
    RobertK a écrit:
    Bonjour,

    Les deux phrases suivantes sont-elles correctes?

    1) J'aime les élèves obéissants. (adjectif)

    2) J'aime les élèves obéissant. (participe présent)

    J'ai l'impression que la deuxième phrase est erronnée, mais je ne saurais expliquer pourquoi.

    Merci!!

    De plus, Ted01, tu réponds mal à la question.
    L'orthographe "obéissant" ne correspondrait pas ici à un accord avec le sujet, mais découlerait de l'invariabilité du participe présent :
    J'aime les élèves obéissant à leur professeur.

    On distingue obéissants, adjectif variable, remplaçable par un autre adjectif comme "dociles", et "obéissant", participe présent invariable, complété par un COI.
  • Ted01Ted01 Membre
    @Jehan, Justement je lui disais que ce n'était pas possible de l'accorder avec le sujet, étant donné que ce sont les élèves qui obéissent à leur professeur.
  • JehanJehan Modérateur
    De quel sujet parlais-tu ?
    J'ai du mal à cerner ta logique d'analyse pour différencier adjectif variable et participe présent invariable (ce qui est ici la question de fond).

    Dans "J'aime les élèves obéissants" comme dans "J'aime les élèves obéissant au professeur", ce sont bien dans les deux cas les élèves qui obéissent.
  • Ted01Ted01 Membre
    Oui, mais histoire de ne pas le troubler, je souhaitais parler uniquement de l'adjectif et ne pas l'embrouiller avec le participe présent, puisque comme tu peux le constater, le pp ne prend pas "s".
  • JehanJehan Modérateur
    Notons tout de même, comme tu pourras le constater si tu feuillettes la discussion, qu'il avait déjà reçu sans paraître troublé plusieurs explications satisfaisantes voilà plus de six ans.
    Et qui n'éludaient pas le participe présent, puisque cela faisait partie de sa demande.
    Enfin, c'est gentil d'avoir voulu l'aider sans le troubler ! :)
  • Ted01Ted01 Membre
    @ Entendu Jehan,
    J'avoue que je n'avais pas pris le soin de lire les messages qui suivent, ni même de regarder la date de publication. De ce fait, je reconnais que ma proposition était peut-être mal placée. Ceci dit, il n'avait pas énoncé le participe présent dans son annonce.
    A bientôt.
  • JehanJehan Modérateur
    Ceci dit, il n'avait pas énoncé le participe présent dans son annonce.

    Mais si.
    RobertK a écrit:
    Les deux phrases suivantes sont-elles correctes?

    1) J'aime les élèves obéissants. (adjectif)

    2) J'aime les élèves obéissant. (participe présent)

    Enfin, bon, ce n'est pas bien grave... ;)
  • Pour le choix entre un adjectif et un participe présent, par exemple, dans la phrase :
    "De ce groupe, quels sont les trois restants"
    Je sais qu'il existe une méthode mnémotechnique , mais je n'arrive pas à m'en souvenir.

    Je ne parle pas de l'emploi comme substantif.
    Merci.
  • JehanJehan Modérateur
    Bonjour.

    Il se trouve que dans ta phrase, il s'agit du substantif...

    Comme méthode, une qui fonctionne souvent : en général, seul l'adjectif peut être modifié par l'adverbe de degré très.
    Des enfants obéissants, très obéissants : adjectif.
    Des enfants obéissant à leurs parents (*très obéissant à leurs parents) : participe.

    Cela dit, dans le cas précis de restant, cela ne fonctionne pas.
    Dans les produits restants, il s'agit bien d'un adjectif, et pourtant on ne peut dire "très restants".
    Dans ce cas, il faut essayer de le remplacer par un autre adjectif de sens assez proche et bien identifié comme tel : les produits résiduels, par exemple.
  • On peut aussi tenter d'utiliser un adjectif féminin : quelles sont les (femmes) restantes/restant...
  • JehanJehan Modérateur
    Oui, c'est vrai !
  • Merci à vous deux.
    C'est le "très" dont je ne me souvenais plus.
    Mais la mise au féminin est aussi un bon 'truc'.
  • CFJCFJ Membre

    Bonsoir à tous, bonsoir @Jehan ,

    je me permets de ressortir une vieille discussion pour vérifier que j'ai bien compris la démarche qui permet de différencier participe et adjectif :

    "La finalisation de la vente des quatre maisons restant sur les six proposées est en cours."

    Or, je peux dire des quatre maisons neuves ou des quatre maisons qui bordent la forêt.

    Les deux sont donc acceptées ? : quatre maisons restant ou restantes ?

    Merci d'avance pour votre précieuse aide.


    Christophe

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.