Prépa littéraire Licence lettres modernes
Capes lettres modernes

Je perds espoir .
Je ne pense pas que je parviendrais à décrocher mon baccalauréat littéraire du premier coup .

Que puis-je faire ?
«1

Réponses

  • 76man76man Membre
    Tout d'abord, ne pas désespérer tout de suite. Le bac n'est pas encore passé, donc pas de quoi se morfondre. Si vous échouez vraiment, le redoublement n'est pas une honte, ni même une punition. Je voudrais surtout vous dire que j'ai connu certains élèves de Tle dont tout le monde pensait qu'ils échoueraient, eux les premiers. Un de mes camarades a eu 6 en philo au bac, 1O en littérature et 8 en espagnol; eh bien il a quand même eu son bac. Il faut persévérer dans les matières on l'on a le plus de mal, et se rassurer en se disant qu'on réussira forcément certaines matières.
  • Ce n'est peut-être pas une honte de redoubler . Mais , je ne tiens pas à perdre une année dans ma vie à refaire ce que j'ai déjà fait ... Je souhaite avancer , avancer ... Pour découvrir quelque chose d'autre ... Pour aller au delà ... Cela ne sert à rien de remuer le passé , de se fier au passé , car il est passé ... Ainsi ; c'est gentil à vous de m'avoir cité en exemple un de vos camarades ... Simplement , je pense qu'il est parvenu (par je ne sais quel moyen à s'équilibrer par rapport à d'autres matières) ... Moi , je déteste les langues , j'ai des lacunes d'ailleurs dans ces matières là , et je ne sais comment faire pour espérer mettre toutes les chances de mon côté pour équilibrer et parvenir à avoir au moins 380 points ... Je me suis trouvée en littéraire : c'est 'mon' choix ... J'aime lire et écrire ... La philosophie , on ne sait jamais à quoi s'attendre ... J'ai bien peur de ne pas l'avoir ... Je n'aime pas avoir cette idée en mon for intérieur ... Pourtant , il y a tant de pression ... J'y pense constamment ... Je pense être de nature pessimiste ; stressée ... C'est peut-être cela qui gâche tout ... Le manque de confiance en moi ...
    76man a écrit:
    Il faut persévérer dans les matières on l'on a le plus de mal, et se rassurer en se disant qu'on réussira forcément certaines matières.
    Persévérer , pourquoi pas ?
    Mais , c'est plus facile à dire qu'à faire ...
    A croire qu'il n'y a jamais de vraies solutions aux problèmes que l'on a .
  • Bonjour,
    C'est normal, tu es dans la phase de culpabilité, de pre-échec, face à ce que je qualifierai d'objectif, de finitude. C'est un type attitude d'infériorité de stress commune à certaines personnes. Essai de porter un regard nouveau, détache toi de cette idée et prend du recul sur tout ça. Tu vas peut être bientôt passer dans un état d'acceptation, puis viendra celui du relatif.
    Remède= respiration, détente, amusement.
  • Bonjour ,

    Puis-je savoir ce que vous voulez insinuer par "état d'acceptation" ? Que devrais-je accepter selon vous ?

    Puis , j'aimerais que vous me donniez le sens du mot "relatif" , dans votre phrase , dans son contexte ...

    Le stress est psychique ... Je pense que même avec de la volonté je ne parviens pas à le contrôler ...

    Merci
    Khadidja
  • Tu sais, tout le monde est dans le même cas, tous les étudiants en TL, TS, TES de France !
    Le bac a un taux de réussite de 80% !!
    Si tu commences à être angoissée comme ça pour cet examen, comment vas-tu faire pour tous les autres qui vont suivre et qui vont devenir de plus en plus dur ?

    Tu as peur de quoi ? De ne pas avoir assez de temps pour réviser ? Si c'est le cas je te conseil d'y aller tout de suite, d'arrêter de te faire un stress, de dire à tout le monde que tu stresses et de bosser bosser bosser.

    Car comme ça, tu arriveras à tes épreuves plus ou moins sereine, au lieu de prier pour ne pas tomber sur un sujet que tu n'as pas appris !
  • ComateenComateen Modérateur
    Miss Khadidja a écrit:
    Je perds espoir .
    Je ne pense pas que je parviendrais à décrocher mon baccalauréat littéraire du premier coup .

    Que puis-je faire ?
    Pour l'instant il n'y a rien à faire, à part réviser et essayer d'évacuer ton stress ! C'est normal que tu sois angoissée, le bac est devenu la condition sine qua non pour accéder aux études supérieures (je parle de manière globale) et le fait de penser que tu vas peut-être stagner en terminale t'est insupportable. C'est normal !!! Mais tu ne dois pas remettre en question tes capacités pour obtenir le baccalauréat, tu as sans doute travaillé régulièrement et il n'y a strictement aucune raison pour que tu échoues. D'autre part, tu as sans doute des points d'avance grâce aux épreuves de 1ère, non ?
  • 76man76man Membre
    Miss Khadidja a écrit:
    Le stress est psychique ... Je pense que même avec de la volonté je ne parviens pas à le contrôler ...
    Oui c'est psychique, mais étant moi-même assez nerveux et pas mal stressé, je vous certifie qu'on peut le surpasser. Tout est une histoire de volonté. C'est facile à dire, mais c'est vrai. Je suis en L2 de lettres, donc tout ça pour vous montrer que ce n'est pas le stress qui doit vous arrêter. Je connaissais une fille très stressée, soignée pour cela, et n'ayant pas une haute estime d'elle-même, eh bien elle a quand même eu son bac.
  • Miss Khadidja a écrit:
    Bonjour ,

    Puis-je savoir ce que vous voulez insinuer par "état d'acceptation" ? Que devrais-je accepter selon vous ?

    Puis , j'aimerais que vous me donniez le sens du mot "relatif" , dans votre phrase , dans son contexte ...

    Le stress est psychique ... Je pense que même avec de la volonté je ne parviens pas à le contrôler ...

    Merci
    Khadidja
    Tu va accepter l'idée que la barrière que tu t'impose toi même est franchissable et n'est pas insurmontable. Tu pense, mais pas assez loin, et tu bloques ton esprit sur qui te parait une montagne alors que se n'est qu'un caillou.
    Pour "relatif", c'est que une fois que l'épreuve sera passée, tu va te rendre compte que se n'était pas si terrible une fois l'épreuve terminée.
    Ton stress n'est pas contrôlable puisque tu n'as pas encore eu de grand stress et que tu n'a pas l'habitude d'avoir une montée d'adrénaline à un telle niveau donc ta volonté n'est pas encore assez développé...
    J'ai paraphrasé l'explication mais je pense qu'elle est assez clair.
  • Les épreuves anticipées m'ont donné un total de 100 points (donc j'estime que c'est un peu juste , moyen ...) ... Il se trouve que j'ai des lacunes en langues étrangères qui risquent de me pénaliser le jour 'J' ... Je ne parviens pas à contrôler mon stress qui fait des ravages considérables ...

    Certes , une fois que j'aurais passé le bac , peut-être que je me dirais que ce n'était pas si 'catastrophique' , si 'terrible' ... Mais le doute va régner dans mon esprit pessimiste et je sais que je partirais du principe que j'ai tout raté ... Je ne pense pas que j'aurais le courage d'aller voir mon nom dans la liste ... J'ai bien trop peur d'affronter une réalité que j'aurais appréhendé ... De ne pas être dans la liste des admis ...

    Que puis-je faire pour cesser de penser négativement ?
    C'est en moi , en mon for intérieur ...

    Je suis sûre désormais que je n'ai pas assez confiance en moi ...
  • PortiaPortia Membre
    Tu es dans le domaine des émotions. Concentre-toi sur ton travail et sur le présent. Demain est un autre jour. Révise aujourd'hui et tout de suite pour préparer demain. Tant que tu te prépares par des actions ponctuelles, ton cerveau gère le travail et les émotions négatives ne te bloquent pas.
  • ComateenComateen Modérateur
    Miss Khadidja a écrit:
    Je suis sûre désormais que je n'ai pas assez confiance en moi ...
    C'est certain, mais tu dois absolument surmonter ça sinon après pour les études supérieures, ce sera pire! Le fait de réviser régulièrement devrait te rassurer quand même un peu, non ? Crois en tes capacités, et tes points d'avance sont déjà très bien! Pense que certains ont des points de retard et parviennent pourtant à décrocher leur bac en s'en faisant dix fois moins que toi !
  • Je rejoins tout à fait ce qui a déjà été dit; peut-être me permettrai-je d'ajouter que le stress n'est pas un ennemi à combattre à tout prix, mais qu'au contraire il faut t'en faire un allié. C'est un peu comme quand l'on essaye de s'endormir, tout en se répétant "oui maintenant, tu dois dormir, sinon tu vas être crevé(e) demain", etc, ce qui aboutit généralement à augmenter la nervosité empêchant de te jeter dans les bras de Morphée ;)

    Il faut peut-être, justement, accepter le fait que l'on soit stressé, pour arriver à mieux maîtriser ce stress (qui peut faire merveille dans ces conditions, étant donné qu'il stimule tes capacités cérébrales, ou quelque chose dans ce goût-là du moins).

    Qui plus est, on ne te demande pas d'être la meilleure, loin de là. On te demande juste de prouver que tu as compris et acquis certains principes, qui ne mettent en aucun cas en question ton intelligence propre. Ce que je veux dire par là, c'est qu'on ne te juge pas toi, personnellement. C'est simplement un type d'exercice auquel il faut se plier.
    - je ne sais pas si ces réflexions sur l'évaluation de soi te concernent directement, mais en tout cas, c'est ce que j'ai moi expérimenté, ayant eu pendant longtemps de gros problèmes de confiance en soi -

    Bon courage ! :)
  • 76man76man Membre
    Cavatine a écrit:
    Il faut peut-être, justement, accepter le fait que l'on soit stressé, pour arriver à mieux maîtriser ce stress (qui peut faire merveille dans ces conditions, étant donné qu'il stimule tes capacités cérébrales, ou quelque chose dans ce goût-là du moins).
    Tout à fait d'accord :)
  • Il faut aussi considérer que le stress ou le manque de confiance en soi ne sont que des symptomes, et en chercher les causes plus profondément, si l'on veut les apprivoiser, et avancer un peu. A quelques jours du bac, le moment est peut-être mal choisi pour l'introspection, mais une fois le coeur plus tranquille, peut-être pourras-tu réfléchir plus intensément à la question. Une chose est sure, rien ne sert de remuer le couteau dans la plaie ; bosse au maximum, essaie de combler au maximum tes lacunes (qui, elles, ne sont pas dues au stress) pour assurer tes arrières, et lance-toi ! Tu auras bien le temps de faire le point sur ton année après les résultats.
  • Merci de vos réponses .

    J'espère parvenir à contrôler mon stress , et décrocher mon bac du premier coup ... Je l'espère ... Même si , selon moi ce n'est pas tâche facile et d'autant plus que le bac se complique de plus en plus au fil des années et devient pour ainsi dire : 'inaccessible' à mes yeux ...

    J'aimerais partir du principe que j'ai en effet toutes mes chances , mais le stress et l'appréhension refont aussitôt surface ...
  • Et dire que moi je stresse de louper l'agreg l'an prochain...

    Courage chère Miss Khadidja, et puis tu ne fais pas de fautes d'orthographe, ça relève déjà une copie (actuellement...). Non ?
  • Tatata, ce n'est pas un concours, mais un examen :)
    Le but n'est pas de sélectionner les meilleurs, mais de valider tes acquis. Tu as une très bonne expression écrite, et je suis sûre que tu as les connaissances qui vont souvent de pair avec cette dernière. Ça n'est pourtant pas le cas de tout le monde, et il y a cependant environ 80% de réussite au bac...
    Donc hop, au travail, le manque de confiance en soi, ça se soigne - j'en suis la preuve vivante, crois-moi :p -
  • Bonjour,

    Tu as travaillé toute ton année de terminale. Si tu as bossé, il est sûr que tu l'auras. Tu as une centaine de points d'avance, c'est très bien. Personnellement, j'en ai cent trente-huit. On est à peu près dans le même cas de figure. Tu devrais vraiment t'inquiéter si tu avais des points de retard, mais ce n'est pas le cas.

    Aborde le bac avec sérénité. Tu as travaillé, tu l'auras. Point. Et puis, si tu le désires, tu peux rendre des travaux à tes profs. Non pas pour faire ton intéressante mais ils te diront ce qui ne va pas.

    Déstresse. Un dernier conseil : Profite de ta fin de semaine pour te reposer et penser à autre chose que le bac (même si c'est plus facile à dire qu'à faire ).

    Bonne après-midi à tous,

    straimer.
  • Jérémy a écrit:
    tu ne fais pas de fautes d'orthographe, ça relève déjà une copie (actuellement...). Non ?
    ... Si seulement les professeurs jugeaient sur la façon d'écrire , notamment l'orthographe ... Or , il se trouve que ce n'est pas le cas , loin de là ... =/
  • Je sais bien que le bac ne sélectionne pas les meilleurs ... Fort heureusement d'ailleurs ... Personnellement , il suffit juste que je sois 'admise' et je serais certainement plus que comblée ... Je pense que le baccalauréat est le plus pire des examens à passer , car une fois que l'on a ce certificat (par miracle) , qui se trouve être la clef d'entrée à l'université , la pression lycéenne disparaît progressivement , ou même aussitôt ; et nous entrons dans un monde fait en ligne droite , pour réfléchir et tenter de parvenir à devenir ce que l'on souhaite devenir . Il faut du temps certes , pour se décider ... Mais tant que je n'ai pas acquis cela ; la peur d'échouer demeurera en moi ... Même s'il est dit qu'effectivement les études se compliquent au fur et à mesure que nous avançons à l'aveuglette vers un avenir incertain ...
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.