Avantages et inconvénients de l'internat en hypokhâgne

Bonjour !

Je voulais donc demander conseils aux personnes étant en internat : quelle ambiance y règne-t-il ? Y'a-t-il des avantages ? Des inconvénients ?
Ne vaut-il pas mieux vivre en résidence universitaire ? Est-on mis à l'écart des groupes se formant en internat ?

Merci d'avance !
«1

Réponses

  • Cela dépend certainement du Lycée où tu effectueras ton Hypokhâgne. Pour ma part j'ai fait deux années en internat au lycée Faidherbe à Lille, et ça a été deux années de bonheur !

    Si ça peut paraître parfois difficile de s'intégrer à une classe quand tu es externe et que tu ne connais personne, à l'internat ça me paraît presque impossible.
    Pour la petite histoire je n'avais pas eu de place à l'internat avant la rentrée, et ce n'est que 15 jours après le début des cours qu'une chambre s'est libérée pour moi ... J'ai vu la différence ! Pas possible d'avoir des moments de déprime en solitaire - même si ça n'efface pas toutes les difficultés de la prépa, il ne faut pas exagérer - toujours quelqu'un pour te prêter un dico, un cours un bouquin, voire avec qui tu peux réviser les DS, les khôles, etc ...

    Seul inconvénient : peu d'intimité et tu as vite le sentiment de vivre dans une bulle avec peu de contacts avec l'extérieur ! Mais c'est aussi un moyen de bien profiter de tes années de Khâgne, être toujours sur place pour accéder à la bibliothèque, et puis avoir les installations sportives, le ciné-club (quand il y en a un) à disposition pour se détendre.

    Quand j'ai khûbé pour retenter le concours, j'ai loué une chambre d'étudiant à proximité du lycée. Ça m'a permis d'avoir un peu plus d'indépendance et c'était pas mal non plus. Mais je ne regrette pas d'avoir fait les deux premières années en internat !
  • noramnoram Membre
    Je compte justement, si j'y arrive, aller en hypokhâgne à Faidherbe et aller à l'internat, alors ce que tu dis me rassure pas mal ... :roll:
    Je suis déjà interne dans mon lycée, et j'adore ça, mais je ne sais pas si le fonctionnement est le même quand tu es en prépa. Est-ce que ce serait possible de te poser quelques petites questions techniques par MP ? Sur le fonctionnement du lycée et de l'internat, tout ça ... Et, est-ce que Faidherbe est vraiment très sélectif ? J'ai un peu peur que mon classement et mes appréciations soient trop "justes" pour y entrer ...
    En tout cas, merci pour ces précisions !
  • Pas de problème pour les questions en MP ...

    Pour la différence entre internat lycée - internat prépa, je pense qu'on te laisse quand même beaucoup plus d'autonomie en prépa. Les internes sont pour la plupart majeurs, donc pour les sorties - il faut penser à s'aérer en prépa ! - en général ils peuvent se permettre d'être plus relâchés.
    Après, lorsque tu as 18-20 ans, tu peux souffrir plus vite que tu ne le penses d'un côté trop "infantilisant". Horaires fixes, pour les entrées-sorties mais aussi pour les repas, forcément ... Et puis, le manque d'intimité.
    Encore une fois, tout cela est énormément compensé par un esprit de groupe important, et des amitiés très fortes. Pour ma part, trois ans après avoir quitté l'internat, je continue de voir mes 3 camarades de chambre de l'époque, presque toutes les semaines !
  • cerisiacerisia Membre
    Je pense qu'il faut préciser que l'internat de Faidherbe, contrairement à beaucoup d'autres (le mien par exemple), ne transige pas avec les sorties...(nombre de permissions limité par an). Cependant, l'ambiance y est très favorable à une bonne intégration comme au travail et Faidherbe est réputé pour ses fêtes ! J'y ai des amis qui tiennent le même discours que JulianOG, mais il faut savoir avant d'y aller que ce sont souvent des chambres de quatre et que les permissions sont rares (12 par an, je crois...?). D'où, pour certaines personnes, un seuil de saturation et de tolérance considérablement abaissé...
  • Tu fais bien de réagir Cerisia, j'ai quitté l'internat il y a 3 ans maintenant, et à cette époque les sorties étaient encore autorisées selon des modalités "humaines" ( pour info : un découchage par semaine et une permission de minuit chaque vendredi si la demande était faite suffisamment à l'avance. Cela présentait déjà certaines contraintes - difficile de sortir à l'improviste, sur un coup de tête ) Mon année de khube, l'administration a durci le règlement, fixant un quota de sorties à gérer pour toute l'année (12 je crois) - ce qui avait soulevé beaucoup de protestations, mais qui a dû être conservé visiblement !

    Et puis les chambres de 4 en première année ... Pour moi ça s'est très bien passé et j'étais assez nostalgique en chambre individuelle l'année précédente. mais ça n'était malheureusement pas le cas pour tous !
  • cerisiacerisia Membre
    Aux dernières nouvelles, un assouplissement du règlement ne semble pas être au programme.

    Cependant tous les internats ne fonctionnent pas ainsi ; l'internat de Louis le Grand - où je suis - est dans l'excès inverse : très libéral. On peut entrer dans le lycée (muni de sa carte) toute la nuit, sauf entre deux et quatre heures car il n'y a pas de veilleur (régime différent pour les mineurs, je crois...j'ai oublié...). Chacun dans sa chambre à partir de 22 heures, mais les salles de cours sont ouvertes toute la nuit pour le travail en groupe (ou les auto-punitions : "non, je ne remonterai pas avant d'avoir appris ce vocabulaire de grec !" ;))

    Tout ça pour dire que d'un lycée à l'autre, la vie à l'internat peut être très très différente. Quoi qu'il en soit, je pense que c'est toujours une expérience à vivre : des amitiés solides, et le pendant humain d'une formation intellectuelle qui peut pousser à l'isolement. Je suis amie cette année avec des gens à qui je n'aurais probablement pas adressé la parole l'année dernière, des personnes profondément différentes de moi mais avec qui je retrouve un fond commun. Cela fait vraiment grandir et mûrir que de se lier avec des personnes aussi différentes, et je pense que rien que pour ça, si l'internat peut paraître "infantilisant" à certains égards, il est au fond une grande école de maturité...
  • HugoOHugoO Membre
    Pas de différence pour les mineurs ;).
  • Concernant les mineurs, est-il possible de convaincre un internat de nous accepter grâce à cet argument ? Par exemple, si l'on vient d'une autre région et que l'on est mineur, l'internat nous accepterait-il plus favorablement ?
  • ArthurArthur Membre
    Au lycée du Parc où j'étais dans le secondaire, je crois que c'était en effet le cas (surtout pour des mineurs encore jeunes, de moins de 17 ans disons). Mais je n'ai jamais entendu parler d'une telle "préférence" dans mon établissement actuel.

    L'éloignement géographique est en revanche pris en compte.
  • HugoOHugoO Membre
    Il me semble avoir lu cela sur le site de certains lycées, oui, que les mineurs n'ayant pas 17 ans le jour de la rentrée étaient favorisés. Cette année à LLG, pas d'exemple, et la plus jeune hypokhâgneuse ( 14ans à la rentrée!) n'était pas interne (mais habite dans le VIe arrondissement ;) ).
  • Merci pour cette réponse :). J'aurai en effet 16 ans le jour de la rentrée, mais 17 ans une vingtaine de jour après, je pense donc être favorisée. Ce serait merveilleux d'être pratiquement sûre d'avoir une place.
  • Je fais remonter ce sujet, il correspond à peu près aux questions que je me pose.
    Je viens d'être acceptée en HK au lycée du Parc, et en internat. Se trouverait-il quelqu'un pour me parler un peu de l'internat ?
  • Bonjour à tous,

    Désolée de remonter un sujet aussi ancien mais j'imagine que cela est préférable à la création d'un nouveau topic posant sensiblement les mêmes questions !
    Parisienne, j'hésite depuis longtemps déjà à quitter ma ville natale pour faire mon hypokhâgne au lycée Chateaubriand de Rennes. Mes grands-parents habitent à quelques minutes (à pied !) de l'établissement... mais j'ai l'impression que leur enthousiasme quant à ma possible installation chez eux a décliné ces derniers temps ! Pour ne pas avoir le sentiment de m'imposer, je songe à faire une demande d'internat. Néanmoins, plusieurs questions se posent :

    1) Le lycée dispose de chambres individuelles... et de chambres de quatre ! Quelqu'un a-t-il la moindre idée des critères qui pourraient justifier l'intégration dans tel ou tel type de chambre ? (J'imagine que ce sont sans doute les élèves de khâgne qui sont prioritaires pour les chambres individuelles dans l'optique de préparer le concours)

    2) Je n'ai jamais été confrontée à une structure de type internat : j'ai une chambre pour moi toute seule depuis la 6ème (je n'ose pas dire : depuis le début des choses sérieuses en matière de travail, ça me paraît un peu excessif !!), je ne suis jamais partie en colonie de vacances... bref, je ne suis pas habituée à la vie en communauté ! Est-ce un gros risque à prendre ?

    3) Mes parents m'ont toujours laissé une grande marge de liberté pour mes sorties, même très jeune... Paradoxalement, cela m'a rendue plutôt sage ! Néanmoins j'ai peur que la perte de cette autonomie me frustre... une telle crainte est-elle légitime dans la mesure ou, de toute façon, je serai en prépa et donc probablement peu encline à faire la fête tous les soirs ?

    4) Enfin, n'étant pas boursière, ai-je la moindre chance d'être acceptée dans cette structure ? Mes résultats et l'éloignement suffiront-ils, à votre avis ?

    Seront bienvenus les témoignages d'internes à Chateaubriand, d'internes où que ce soit, d'amis d'internes, d'amis d'amis d'internes... bref, tous les renseignements, d'où qu'ils viennent ! Merci d'avance !
  • Salut, je te réponds juste rapidement en attendant que des internes viennent tout éclaircir : à la porte ouverte, il nous a été précisé que la répartition des chambres (individuelles ou non) se ferait totalement au hasard...
  • Merci pour ta réponse Dune Tachetée ! Il paraît aussi qu'à partir de l'année prochaine, les chambres de 4 n'existeront plus (l'internet est en travaux en 2012-2013). Il n'y aurait plus que des chambres individuelles et des chambres doubles. Confirmes-tu cette information ?
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.