Ronsard, Quand vous serez bien vieille...

Bonjour à tous, je suis nouveau, je m'inscrit notament pour vous demander ceci: Que veut dire "ombres myrteux" dans "Sonnet à Helène" de Pierre de Ronsard ? je vous remet en mémoire ce poème que j'apprécie :
Quand vous serez bien vieille, au soir, à la chandelle,
Assise auprès du feu, devidant et filant,
Direz, chantant mes vers, et vous esmerveillant :
Ronsard me celebroit du temps que j'estois belle.

Lors vous n'aurez servante oyant telle nouvelle,
Desja sous le labeur à demy sommeillant,
Qui, au bruit de Ronsard, ne s'aille réveillant,
Benissant vostre nom de louange immortelle.

Je seray sous la terre, et, fantosme sans os,
Par les ombres myrteux je prendray mon repos;
Vous serez au fouyer une vieille accroupie,

Regrettant mon amour et vostre fier desdain.
Vivez, si m'en croyez, n'attendez à demain ;
Cueillez dés aujourd'huy les roses de la vie.
Tout d'abord, "myrteux" ne s'accorde pas avec "ombres" puisque celui ci est masculin.
Je me suis donc posé la question ; Qu'a voulu écrire Ronsard ?

Premièrement , je me suis demandé si ça ne pouvait pas etre un adjectif épithethe du narrateur " je ".
Cela ferai donc "Par les ombres (,) myrteux je prendrais mon repos"
Je ne vois pas trop le sens de ce vers car myrteux serait sencé désigner l'arbre "myrthe"
La myrte

Où est donc la relation entre Ronsard et cet arbre, ce n'est pas un arbre de mort .. c'est un arbre plein de vie à en voir ses feuilles !

J'ai donc posé la question à mon professeur de Francais, qui n'en savais pas plus que moi et qui m'a dit que myrteux désignait les ombres.

Donc, deuxièmement, j'ai recherché la définition d'ombre:
Voici ce que j'ai trouvé :
L'ombre est un poisson d'eau douce!
ombre, poisson de wikipédia

j'ai cherché dans un dictionnaire d'ancien francais, (le texte de Ronsard a été édité aussi en ancien Français), mais je n'ai rien trouvé !!

Je vous ai tout dit, maintenant , si vous aviez quelques indices, ce serait gentil ! merci a tous
«13456

Réponses

  • Je comprendrais "ombres myrteux" comme ombre des myrtes ; rappelle-toi qu'au temps de Ronsard les genres des mots n'étaient pas définis comme maintenant, ombre était sans doute masculin
    Et quand on demande une explication c'est toujours bienvenu de mettre le texte entier. Par ailleurs Ronsard était féru de mythologie gréco-romaine ; le myrte, comme le laurier, le narcisse, l'adonine... avaient une signification symbolique Le myrte était la plante attrribuée à Aphrodite déesse de l'amour ; cela signifie que Ronsard après sa mort se souviendra de ses amours. Et c'est une façon d'appeler Hélène à cueillir sans attendre les roses de la vie
    Eh oui voilà ce qui manque à ton prof (et à pas mal de gens aujourd'hui) un rien de référents classiques
  • Bonjour, après avoir lu une étude littéraire de "Quand vous serez bien vieille..."

    Sonnet pour Hélène,

    je n'ai pas trouvez grand chose concernant la mythologie à part -en faisant des recherches- la myrte qui renvoi à Aphrodite

    Pourriez vous m'aidé à trouvez des indices concernant la mythologie s'il vous plaît ?!! Merci d'avance !!
  • Bonsoir, est-ce que quelqu'un saurait si
    Ronsard a aimé Hélène de Surgères
    ou il écrit des poèmes à la demande de la reine, juste pour célébrer cette femme et la consoler?

    Merci d'avance...
  • Pourquoi cherches-tu la petite bête ?
  • Leah a écrit:
    Pourquoi cherches-tu la petite bête ?
    :) je suis en train d'étudier le Sonnet pour Hélène XXIV du Livre II...

    "quand vous serez bien vieille..."

    je pense que ça va faire une différence au commentaire, si Hélène est juste une inspiratrice de ces poèmes...


    - Le couple de Ronsard / Hélène est-il comparable à celui de Pétrarque / Laure ?

    Pétrarque est vraiment amoureux de Laure, n'est-ce pas? Ses sentiments sont vrais.
    Si Ronsard n'est pas amoureux, il répond seulement à l'invitation de la reine, alors, l'amour dans ses sonnets n'est que de l'imagination...

    Et la déclaration d'amour que l'on repère n'a donc pas de but réel?

    Voici le sonnet que j'étudie:
    Quand vous serez bien vieille, au soir à la chandelle,
    Assise auprès du feu, dévidant et filanta,
    Direz chantant mes vers, en vous émerveillant :
    « Ronsard me célébrait du temps que j'étais belle. »

    Lors vous n'aurez servante oyant telle nouvelle,
    Déjà sous le labeur à demi sommeillant,
    Qui au bruit de Ronsard ne s'aille réveillant,
    Bénissant votre nom de louange immortelle.

    Je serai sous la terre, et fantôme sans os
    Par les ombres myrteuxa je prendrai mon repos ;
    Vous serez au foyer une vieille accroupie,

    Regrettant mon amour et votre fier dédain.
    Vivez, si m'en croyez, n'attendez à demainb :
    Cueilllez dès aujourd'hui les roses de la viec.
  • Vu qu'on n'a aucune source sérieuse et avérée pour répondre à ta question, on ne peut qu'émettre des hypothèses.
  • Aphrodite, (Vénus), déesse de l'Amour et de la Beauté, possède une personnalité très différente selon les mythes. Elle est tantôt radieuse, apportant la joie autour d'elle, tantôt une créature faible et insignifiante, tantôt encore une femme sûre de sa beauté, qui sait mettre en place des plans machiavéliques pour obtenir ce qu'elle veut. Ses attributs sont le myrte et la colombe.
    Dans la mythologie grec, le myrte est consacré à Vénus (déesse de l'amour) car il possède la vertu de faire naître l'amour et de l'entretenir. Vénus aurait métamorphosé Myrrhé, l'une de ses prêtresses, en un arbrisseau le myrte pour la soustraire à un admirateur un peu trop pressant… Vénus en portait une couronne lorsque Paris lui offrit la pomme d'or. Etc…
    Depuis, le myrte est le symbole de l'amour, de la beauté et de la chasteté.
  • Est-ce que la question se pôrte uniquement sur ce sonnet, ou sur "la poésie de Ronsard"?

    Sur le lien de ce site que tu as donné avec le texte du sonnet, il y a aussi des liens a ouvrir; notamment 'Mythologie'. L'as tu fait?
    Et si tu entres 'fileuses mythologie' dans Google?
    'Ombres mythologie'.
    'Dévideuse mythologie'.
    'Hélène mythologie'.
    'Beauté mythologie'.
    'Rose mythologie'.
    'Roses myrthe'.

    Tu as quel niveau d'études?
  • Quand vous serez bien vieille, au soir à la chandelle,
    Assise auprès du feu, dévidant et filant,
    Cette image de fileuse revoie-t-elle à la mythologie des Parques ou seulement à Clotho (dont le nom signifie FILEUSE)..

    Parmi les Parques:
    Clotho ("Fileuse")
    Lachésis ("celle qui répartit")
    Athropos ("Implacable")

    Ensemble, elles président à la destinée des hommes : Clotho file le fil de leur vie, Lachésis distribue les âmes et Athropos, qui coupe le fil, est la plus terrible.


    Est-ce que j'ai le droit de dire que "soir" à la chandelle fait écho avec le fait qu'elles soient filles de la Nuit?


    Si on parle d'Aphrodite la déesse de l'Amour, alors peut-on parler de "déesse du Destin" pour Clotho à elle seule?

    Assimiler Hélène à Clotho, c'est pour dire qu'Hélène détient les fils de son destin?
  • Par les ombres myrteux
    à l’ombre des bois de myrtes, lieu dans les Enfers où l'on accueille les amoureux après la mort, selon le poète latin Virgile.
    « les victimes d’amour...aiment à s’égarer dans des routes solitaires, sous l’ épaisseur des myrtes dont les ombrages couvrent ces lieux, leurs soucis les poursuivent même après le trépas. »
    (L'Enéide)
    Google livres
  • Jumpy
    Ne perds pas ton temps à répondre à des questions datant du mois de juin !
  • Leah a écrit:
    Jumpy
    Ne perds pas ton temps à répondre à des questions datant du mois de juin !
    :P j'avais pas remarqué la date

    bon tant pis, de toute façon j'étais en train de travailler sur le même sonnet aujourd'hui
  • On a étudier ce texte en cours cette année...Eh bien notre prof nous a dit qu'il n'était pas indifférent au charme d'Hélène même si son de poèmes a été écrit pour remonter le moral de la jeune fille face au décès de son fiancé. voila pour ce que je sais ;)
  • Bonjour,

    Il me semble que sweety87 a raison mais je peux avoir confondu ...
    Ronsard, s'est inspiré de sa propre vie sentimentale lorsqu'il a écrit ce poème. Il l'a écrit à la demande du roi (il me semble.) pour rendre hommage à la femme que ce dernier aimé : Hélène. Ronsard, l'a écrit en pensant à une autre Hélène qu'il aimait.
    Je ne sais pas si tu comprendras, mais c'est comme cela que je me l'explique, et il se peut aussi que je me trompe, mes cours date et ceci n'était qu'une petite anecdote dans le cours. Bonne chance.
  • xjdxjd Membre
    Bonjour à tous,
    J'ai une analyse littéraire à faire, je n'ai eu aucune difficulté à la réaliser sauf pour la partie sur les figures de styles ... Pourriez vous m'aider a en trouver quelques une ? :( Je vais devenir fou !

    Voici le poème :

    Quand vous serez bien vieille, au soir à la chandelle,
    Assise auprès du feu, dévidant et filant,
    Direz chantant mes vers, en vous émerveillant :
    « Ronsard me célébrait du temps que j’étais belle. »

    Lors vous n’aurez servante oyant telle nouvelle,
    Déjà sous le labeur à demi sommeillant,
    Qui au bruit de « Ronsard » ne s’aille réveillant,
    Bénissant votre nom, de louange immortelle.

    Je serai sous la terre et fantôme sans os ;
    Par les ombres Myrteux je prendrai mon repos ;
    Vous serez au foyer une vieille accroupie,

    Regrettant mon amour, et votre fier dédain.
    Vivez, si m’en croyez, n’attendez à demain ;
    Cueillez dès aujourd’hui les roses de la vie.
    Merci !
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.