Grammaire française Participe passé

1242526272830»

Réponses

  • Merci beaucoup pour votre réponse. Vous dites que l'imparfait souligne un état, la qualité d'invités de ces notables. Je pense qu'intuitivement c'est la raison pour laquelle je préfère l'imparfait, alors que le passé simple souligne surtout l'action dont ces notables ont fait l'objet. Mais j'avais un doute sur l'emploi de l'imparfait.

  • Bonjour,

    J'ai rédigé le paragraphe ci-dessous :

    "Ce livre présentait l’électricité comme un déplacement de particules chargées, par exemple des électrons se repoussant les uns les autres vers l’extrémité d’un fil de cuivre. Si les particules de même signe se repoussaient, et celles de signes opposés s’attiraient, c’était, selon lui, une manifestation de l’interaction électromagnétique, l’une des quatre interactions fondamentales de la nature, – les trois autres étant la gravité, l’interaction nucléaire forte et la faible –, qui à elles seules expliquaient tous les phénomènes physiques de l’Univers."

    Ce paragraphe appartient à un roman. Le narrateur nous décrit le contenu d'un livre qu'il est en train de lire.

    J'aimerais mettre les verbes en gras au présent. Je crois qu'on appelle cela le présent atemporel. L'interaction électromagnétique, en effet, provoque l'attirance ou la répulsion des particules indépendamment de mon récit.

    Cela donnerait : Si les particules de même signe se repoussent, et celles de signes opposés s’attirent, c’était, selon lui [le livre], une...

    Je suis choqué par cette construction. Je pense que c'est à cause du "c'était selon lui" qui retire leur caractère universel à ces principes physiques. Ils deviennent les principes posés par le livre et donc doivent suivre le temps de mon récit.

    Ai-je raison ?

    Merci d'avance de vos conseils éclairés.

    Colin

  • Jean-LucJean-Luc Modérateur

    Bonsoir,

    Le présent de vérité générale est tout à fait acceptable dans cet énoncé.

  • Merci beaucoup pour cette réponse Jean-Luc.

    Bonne journée,

    Colin

  • Cesar21Cesar21 Membre

    Bonjour, toujours soucieux de mes accords de temps j'ai quelques doutes sur certains accords.

    Notamment avec les phrases ayant une principale au passé.

    Je voulais savoir si il fallait dire

    '' il m'a dit qu'il avait rencontré une fille qui était/est en étude''

    '' on m'a dit que vous étiez une entreprise qui recrutait/recrute beaucoup''

    J' ai un doute avec le fait que l'on répète ce que quelqu'un a dit, ou avec le fait que le '' qui'' amène à quelque chose d' actuel

    Merci beaucoup

  • JehanJehan Modérateur

    Bonsoir.

    Tout dépend de la nuance qu'on veut exprimer.

    La règle de concordance normale demande ici l'imparfait et le plus-que-parfait dans le discours indirect.

    La personne qui rapporte les propos ne les prend pas à son compte, elle ne fait que les rapporter :

    Il m'a dit qu'il avait rencontré une fille qui était en étude. (Je ne sais pas si c'est vrai : je ne prends pas position)

    On m'a dit que vous étiez une entreprise qui recrutait beaucoup. (Je ne sais pas si c'est vrai : je ne prends pas position.)

    Mais si la personne qui rapporte les propos veut exprimer qu'elle les prend à son compte, elle peut déroger à la règle stricte, et employer ici passé composé et présent dans le discours indirect :

    Il m'a dit qu'il a rencontré une fille qui est à l'étude. (Je suis enclin à penser que c'est vrai.)

    On m'a dit que vous êtes une entreprise qui recrute beaucoup. (Je suis enclin à penser que c'est vrai.)

  • Cesar21Cesar21 Membre

    Merci beaucoup !!!

  • Cesar21Cesar21 Membre
    19 mars modifié

    Bonjour,

    J'avais une autre question, lorsqu'on raconte un souvenir datant peut-on utiliser du futur dans le passé ?

    Par exemple '' Il y a 5 ans, elle m'a disputé, parce qu'elle avait appris qu'il viendrait la semaine suivante'' mais d' un côté cette phrase ne me plaît pas, j'aurais tendance à dire "venait".

    Pourtant je peux très bien dire '' Il y a 5 ans, avant son anniversaire , j'ai cherché un bon illustrateur qui nous ferait de beaux portraits le jour de son anniversaire''

    Bonne journée

  • JehanJehan Modérateur

    Bonjour.

    Un "souvenir datant" ? Plutôt "un souvenir daté", non ?

    Dans tes deux phrases, le conditionnel "futur du passé" convient tout à fait.

    Cela dit, je ne pense pas que "venait" soit incorrect... Mais cela me plaît moins.

    Comme quoi, des goûts et des couleurs...

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.