Grammaire française Participe passé

Quand je lis les définitions données pour ces deux types de livres, j'avoue que je ne vois pas très bien la différence. Est-ce qu'un essai est plus court qu'un roman?

Réponses

  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Le roman est un genre narratif, alors que l'essai relève plutôt du genre argumentatif.
  • ElricElric Membre
    Un essai est une œuvre littéraire portant sur un sujet de réflexion sur lequel l'auteur a un avis tranché.
    (pas très ma définition mais j'espère qu'elle t'aidera.)

    Un roman est une œuvre racontant une fiction.
  • Certes, mais un roman prend beaucoup d'éléments réels. De plus, l'idée bien définie du narrateur peut suivre en fait une évolution pour n'être tranchée qu'à la fin.
  • JehanJehan Modérateur
    Mais le but essentiel du roman est-il bien d'argumenter ?
  • Il me semble que, même si un roman ne présente pas d'arguments, il présente néanmoins une certaine perception de la réalité propre à l'auteur. Selon la façon dont un personnage violent est représenté, par exemple, il passera pour un héros apprécié ou pour un fou dangereux. Les différents types de comportements et d'opinions sont passés en revue et jugés par les auteurs de romans, même s'ils ont souvent l'air de raconter quelque chose de nostalgique et de peu signifiant.
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    L'essai fait partie de l'argumentation explicite, alors que le roman peut se rattacher à l'argumentation indirecte ou implicite.
  • Si je comprends bien, un essai est un développement, un peu comme une démonstration. Il doit poser dans une introduction ce qu'il va essayer de démontrer, peser le pour et le contre, et repousser par le raisonnement et/ou l'exemple les idées qui contredisent sa façon de penser.
    Dans ce cas, un essai a-t-il recours à des personnages, ou bien ne dépasse-t-il pas le cadre d'un raisonnement, un peu comme un article, mais en plus long?
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Je crois qu'il faudrait que tu regardes la fiche argumentation ici.
  • :/ Tout ceci est très intéressant.
    Je me suis aussi heurté autrefois à ces définitions.
    J'ai donc tranché la question en écrivant sous un genre nouveau que j'appelle le Roman-d'Essai , où le véritable essai argumenté est précédé d'un roman de mise en condition, de préparation aux idées de l'essai qui est le véritable enjeu du roman.
    Pourquoi ?
    Parce qu'un simple roman-essai donne une place trop importante au roman et les idées à faire passer sont au second plan, devenant souvent inaperçues. Ou que l'essai devient trop spécialisé et ne touche qu'un public averti.
    Ainsi mon Roman-d'Essai prépare au sujet et le rend plus compréhensible.
    Tu peux avoir plus de renseignements en tapant <Joseph-Sarraud> sur Google.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.