René-Guy Cadou, Je t'attendais

Je t'attendais ainsi qu'on attend les navires
Dans les années de sécheresse quand le blé
Ne monte pas plus haut qu'une oreille dans l'herbe
Qui écoute apeurée la grande voix du temps

Je t'attendais et tous les quais toutes les routes
Ont retenti du pas brûlant qui s'en allait
Vers toi que je portais déjà sur mes épaules
Comme une douce pluie qui ne sèche jamais

Tu ne remuais encor que par quelques paupières
Quelques pattes d'oiseaux dans les vitres gelées
Je ne voyais en toi que cette solitude
Qui posait ses deux mains de feuille sur mon cou

Et pourtant c'était toi dans le clair de ma vie
Ce grand tapage matinal qui m'éveillait
Tous mes oiseaux tous mes vaisseaux tous mes pays
Ces astres ces millions d'astres qui se levaient

Ah que tu parlais bien quand toutes les fenêtres
Pétillaient dans le soir ainsi qu'un vin nouveau
Quand les portes s'ouvraient sur des villes légères
Où nous allions tous deux enlacés par les rues

Tu venais de si loin derrière ton visage
Que je ne savais plus à chaque battement
Si mon cœur durerait jusqu'au temps de toi-même
Où tu serais en moi plus forte que mon sang.René-Guy Cadou
Bonjour, pour le Bac blanc (la poésie) j'ai pris la dissertation, mais j'aimerais avoir un exemple pour le commentaire du texte ci-dessus. En effet je n'arrive pas à trouver un bon plan, si quelqu'un pouvait donc m'aider à trouver un plan ou plan détaillé. Cela pourrait par la suite m'aider à progresser dans l'exercice du commentaire je vous en serais très reconnaissant.
Merci d'avance.=> J'ai pensé à un début de plan tel que celui-ci:
I- Expression des sentiments personnels
II- Le travail sur le langage

Réponses

  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Bonjour,

    Définis d'abord une problématique et les axes arriveront ensuite.
    Par ex. le lyrisme au service d'une déclaration d'amour
    ou
    la célébration de la femme aimée

    1 - l'attente du poète
    2 - l'apparition
    3 - la reconnaissance

    Les axes sont établis ici sur les étapes apparentes que prend le sens général.
    On ne sépare jamais le fond de la forme (travail sur le langage).
  • Très bien merci beaucoup, je vais travailler en ce sens.
  • Bonjour c'est la première fois que je poste sur ce genre de site , j'espère ne "tirer que du positif "
    Mon travail consiste donc a rédiger un axe de développement issus du poème Hélène.
    Nous avons le choix entre trois axes :
    I- la présence d'une interlocutrice privilégiée et attendue ( deux sous axes a : insistance tout au Long du poème sur la présence d'une dessinatrice; b : une présence familière évoquée à tracer les élément physiques
    II- analogie entre la femme et la nature
    III- rôle joue par Hélène dans la vie du poète ( inspiration ´ découverte d'un univers rassurant )
    Hélène
    Je t'attendais ainsi qu'on attend les navires
    Dans les années de sécheresse quand le blé
    Ne monte pas plus haut qu'une oreille dans l'herbe
    Qui écoute apeurée la grande voix du temps

    Je t'attendais et tous les quais toutes les routes
    Ont retenti du pas brûlant qui s'en allait
    Vers toi que je portais déjà sur mes épaules
    Comme une douce pluie qui ne sèche jamais

    Tu ne remuais encore que par quelques paupières
    Quelques pattes d'oiseaux dans les vitres gelées
    Je ne voyais en toi que cette solitude
    Qui posait ses deux mains de feuille sur mon cou

    Et pourtant c'était toi dans le clair de ma vie
    Ce grand tapage matinal qui m'éveillait
    Tous mes oiseaux tous mes vaisseaux tous mes pays
    Ces astres ces millions d'astres qui se levaient

    Ah que tu parlais bien quand toutes les fenêtres
    Pétillaient dans le soir ainsi qu'un vin nouveau
    Quand les portes s'ouvraient sur des villes légères
    Où nous allions tous deux enlacés par les rues.

    Tu venais de si loin derrière ton visage
    Que je ne savais plus à chaque battement
    Si mon cœur durerait jusqu'au temps de toi-même
    Où tu serais en moi plus forte que mon sang.
  • JehanJehan Modérateur
    Bonjour.

    Sur "ce genre de site", comme tu dis, avant d'aider, on demande d'abord à l'élève un petit début de travail et de réflexion personnelle.
    Et pour commencer, nous n'allons pas choisir l'axe à ta place... Quel est ton choix ?
  • J'ai donc songé 3 eme axe qui est : rôle joue par Hélène dans la vie du poète , je pense pouvoir développer plus de "choses" sur cet axe la que sur les deux autres. J'aurais cependant besoin que vous m'éclaireriez plus présisement sur le plan a suivre pour cette axe c'est la première fois que ma prof nous demande d'en rédiger un.

    Merci d'avance !
  • Bonjour, je ne comprends pas de quoi parle ce poème, pourriez-vous m'aider avec ça ?
  • Bonjour,
    Reporte-toi au message 2, tu auras la réponse...
  • Il s'agit du deuxième des Quatre poèmes d'amour à Hélène. 1948
    . René-Guy Cadou a 28 ans.

    Il s'agit donc d'un poème dédié à Hélène son épouse
    Il s'agit d'un poème d'amour
    La femme aimée, égérie (inspiratrice)
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.