Voilà ! je viens de lire cette nouvelle ! Et j'aimerais savoir ce que vous en pensez !

Réponses

  • Tout simplement l'une des plus grandes nouvelles qui soient. En deux, trois pages, tout est là : la mort, l'artiste, et la mélancolie extatique. Une des chutes les plus fortes de la littérature, le tout vernissé par quelques touches gothiques délicieuses. Du très grand cru.
  • je n'ais lu d'Edgar Allan Poe que cette nouvelle, elle m'a tout simplement soufflée par toute la passion quelle dégage mais je ne dirai rien de plus je pense que tout a déjà été dit... mais toi quel est ton avis dessus ...
  • Alors il faut lire les autres ! tu vas adorer :)
  • pourrais tu me conseiller car je ne connait vraiment rien d'autre ...
  • HémonHémon Membre
    Si vous avez aimé Le Portrait Ovale, ne manquez pas l'incontournable Potrait de Dorian Gray d'Oscar Wilde, qui s'est inspiré de la nouvelle de Poe pour écrire ce magnifique roman. Pour ce qui est de l'univers gothique, de l'esthétique dandy et d'une réflexion sur la littérature et l'art en général, cette oeuvre est tout simplement essentielle. Enfin, elle est accessible à un large public: je l'ai fait étudier en première, mais Dorian Gray peut aussi s'adapter à une classe de seconde et encore plus aux lecteurs avertis plus âgés.
  • Oui mon fils l'avait étudié en classe de 3ème et avait apprécié
  • J'ai lu Le Portrait de Dorian Gray l'an dernier, donc avant de lire The Oval Portrait, et je me demande si ce n'est pas ce qui m'a fait trouver la chute un peu trop prévisible... :rolleyes:
    Je vais lire Silence, voir si ça me fait cet effet-là... :D PS : il s'agissait d'une réaction "à chaud", je viens à peine de refermer le bouquin :P
  • bonjour a tous j aimerais savoir s'il vous plaît si cette nouvelle ce termine par une véritable fin
  • Bonjour, ferrari.
    On pourrait se demander si la nouvelle a un véritable début.
    1. Une version plus longue, publié en feuilleton, dit que le narrateur a fumé de l'opium. On peut supposer donc que pour le reste il ne s'agit que d'une hallucination.
    2. L'important dans le récit n'est pas forcément l'histoire qui y est contée.
    3. Les thèmes la Mort, la Vie, l'Art, la Beauté et les liens entre eux sont les principaux moteurs.
    4. Le réalisme dans l'Art: faut-il que la représentation (de la nature, dans ce cas de la beauté de la jeune femme) soit le plus exactement et fidèlement reproduite?
    5. Pour quelle raison meurt la jeune femme?
    6. Dans cette mort, le peintre trouve la vie captée sur l'image. Bon procédé d'échange?
    La vie, la mort.....connaissent-ils une 'Fin'?
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.