2»

Réponses

  • Bonjour à tous,
    moi je dirais que si je lis des romans c'est parce que je recherche quelque chose de différent de ma vie, quelque chose de magique. Sortir de mon monde quotidien et lassant pour rentrer dans un autre, qu'il soit meilleur ou pire. C'est aussi pour le voir sous différents points de vue, accepter ce que l'auteur nous propose...
    Personnellement, j'adore lire pour les émotions qui passent à travers le livre. Je me souviendrais toujours du 1er livre qui m'a fait pleurer...J'ai adoré !! :D
  • S. a écrit:
    Mais je ne pense pas que les pays occidentaux véhiculent une quelconque idéologie dans leurs cours d'Histoire (enfin, du moins dans les programmes... les professeurs sont souvent emprunts d'un certain courant de pensée... (du professeur royaliste ou professeur communiste, j'ai tout eu )).
    Détrompez-vous. Un certain marxisme, latent évidemment, empreint par exemple l'étude des périodes révolutionnaires. Plus récent, l'on voit apparaître l'écologisme dans la discipline géographique, notamment vis-à-vis du Tiers-Monde - pardon, des Suds.

    L'écriture de l'Histoire a en effet été faite dans une époque empreinte de marxisme et d'ailleurs, notre vision de l'Histoire est marxiste. Mais cela, ce n'est pas dû aux livres qui relatent des faits mais aux professeurs qui le véhiculent ainsi.
  • theudis a écrit:
    Mais cela, ce n'est pas dû aux livres qui relatent des faits mais aux professeurs qui le véhiculent ainsi.
    Euh, les livres sont écrits par... des profs. Les historiens qui construisent les manuels ont eux aussi une conception propre de l'Histoire, qui transparaît dans ceux-ci. Pour la littérature, c'est pareil : les manuels sont faits en fonction de l'idéologie dominante de la critique.
  • Pour avoir encore récemment feuilleté des manuels scolaires d'Histoire, ce qui est en majorité dedans, ce sont des dates et des documents (donc impartiaux). Il est vrai que certains textes explicatifs ne sont pas très objectifs :/ mais dans l'ensemble, lire un manuel ne constitue que très rarement un endoctrinement... écouter certains profs si.
  • Un contenu se choisit. Il faut non seulement être attentif à ce qui est dit mais encore à ce qui ne l'est pas. D'aucuns évoqueront les aléas de la synthèse, mais un choix n'est jamais innocent.
  • Bonjour. Je dois avouer qu'il m'est arrivé de ma poser la même question en effet. Pour ma part, je pense que lire permet d'acquérir une certaine culture, du vocabulaire bref, un enrichissement personnel.
    Personnellement, je dois dire que lire un livre m'apporte aussi une certaine fierté lorsque je le termine. :)
    Mais après tout, sommes nous vraiment obligés de rechercher quelque chose de particulier lorsque nous lisons? ;)
  • parfois on lis juste pour le plaisir de vivre , parfois je lis pour connaitre de nouveaux emotions dont je n'ai jamais su qu'il existai , mais autrefois je lis des romans romantiques pour avoir des bonnes phrases romantiques et si passionant pour acceder au coeurs des filles, et aussi pour ne pa etre un idiot
  • Moi, je cherche un moment pour m'évader, me mettre dans la peau du personnage, et vivre ses expériences, et de nouvelles aventures .. :)
  • Pour enrichir le vocabulaire et même pour avoir encore des citations ...
    N'importe qui peut écrire et utilise sa langue inventif, mais en revenant aux grands écrivains comme Victor Hugo, Stendhal ... On remarque qu'ils n'ont pas écrit des œuvres pour remplir seulement les papiers mais pour permettre aux autres d'avoir des expériences pour apprendre à bien vivre, un écrivain c'est celui qui en pensant à écrire, pense aussi à laisser toute une vaste place pour la philosophie ... et en parallèle le vrai lecteur c'est celui qui en lisant un livre, cherche à comprendre et à expliquer la sagesse qui doit être tirée de chaque histoire.
    Cordialement
  • S. a écrit:
    Un contenu se choisit. Il faut non seulement être attentif à ce qui est dit mais encore à ce qui ne l'est pas. D'aucuns évoqueront les aléas de la synthèse, mais un choix n'est jamais innocent.

    +1 Pour illuster la digression ci-dessus sur l'histoire et la manière de l'écrire et (ou) de la lire.

    Anecdote véridique :
    "Napoléon était un dictateur" tel est le message que ma fille en CM2 aura retenu de sa leçon d'histoire de la semaine dernière...
    Les aléas de la synthèse...
  • Je lis pour me distraire, apprendre mille et une chose. Connaitre le déroulement de la vie autrefois, dans le temps ou dans d'autres pays. découvrir les coutumes, les évolutions et traditions.
    Je lis pour vivre avec les auteurs leurs aventures, en mer ou en montagne.
    Je lis pour être ailleurs, pour voyager et rêver.
    Je lis pour la beauté du texte et la richesse du vocabulaire.
    Je lis pour connaitre la façon dont vivaient nos anciens.
    Je lis pour connaitre la façon dont vit encore le peuple dans certains pays.
    Je lis pour connaitre une partie des dessous de l'histoire. Pour soulever le voile ou la chape de plomb et trier.
    Je lis par amour des livres, pour les mystères qu'ils renferment, et je ne peux pas passer devant une librairie sans m'y arrêter.
    On nait en aimant lire, je me souviens qu'enfant, j'aimais lire, mais cela m'était interdit, c'était comme cela. Alors je lisais le soir à la lueur de la lune, il ne fallait pas user l'électricité.
    Je lisais tout ce que je trouvais, dans un grenier ou ailleurs. Partout où j'allais je visitais les greniers à la recherche de mes trésors.
    Voilà, je lis tout simplement parce que j'aime cela, et aimer ne s'explique pas.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.