Fiches méthode Bac de français 2021

Salut,

Bon, je suis dans un étude des Contemplations de Victor Hugo, et je dois faire recherche de la Dame Blanche dans ce receuil. Je viens de faire une recherche de la Dame Blanche et je trouve que c'était une "apparition" quand Hugo était à Jersey et qu'il était en train de jouer les tables tournantes, Je trouve aussi qu'à plusieurs moments cette dame est apparu a VH.
Bon, mon problème maintenant c'est faire le lien avec les Contemplations, je ne sais pas très bien à quel moment du livre celle-ci intervient, je suppose que c'est dans son sixième livre, Au Bord de L'Infini, et je viens de lire les poème mais je ne sais pas lequel mettre en realtion,
je vous demande de m'aider SVP

Réponses

  • Bonsoir Liza,

    Ce lien [-www.chronologievictorhugo.com/page1855.htm] oriente vers « À celle qui est voilée » ( livre VI, XV, texte).

    Muriel
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Bonsoir Liza et Muriel,

    Je ne sais si cette remarque entretient un lien avec les Contemplations d'Hugo.

    La Dame blanche est un opéra très connu de Boiëldieu. Représenté en 1825, il met en scène un esprit tutélaire. Or Hugo dans le poème pointé par Muriel semble demander de l'aide à son apparition. Peut-être a-t-il donné ce nom à l'esprit invoqué lors des séances de tables tournantes par référence à l'oeuvre célèbre de Boiëldieu.
  • Bonsoir Liza et Jean-Luc,

    Ici, deux autres hypothèses : Isis, et le linceul de Léopoldine.

    Muriel
  • @Jean-Luc
    Si bien ce que tu dis pourrait être vrai, je trouve aussi que la date fictive de ce poème est de janvier 1854 or ce poème a été ecrit le 11 janver 1855, aussi, le poeme qui suit "à celle qui est voilée" c'est Horreur, et ici on fait allusion à la Dame Blanche "Passes... ne t'en va pas!" vers 2, mais je ne sais pas porquoi Hugo ferait un lien avec la Dame blance de Boiëldieu, car la dame blanche presentée dans les tables tournantes, était une femme qui avait tué à son enfant
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    C'est le terme de Dame blanche qui m'intrigue. Hugo a-t-il repris une appellation antérieure ? Je remarque qu'un autre romancier du XIXe siècle, Wilkie Collins, a repris à peu près ce titre pour un de ses célèbres romans policiers avec La Dame en blanc. Dans tous les cas, cette Dame blanche est étrange, énigmatique.
  • il n'y a pas des passages qui indiquent explicitement que le poème traite sur la Dame Blanche, mais il fait allusion a plusieures reprises "esprit mysterieux" "Est-ce toi que chez moi minuit parfois apporte? Est-ce toi qui heurtais l'autre nuit à ma porte," sachant que VH a plusieurs moments après avoir rencontré cette dame dans les tables, l'a rencontré chez lui quand il dormait, ou seulement dans la nuit, mais moi il y aussi quelque chose que je ne comprends pas, pourqoi ce terme de Dame Blanche, si j'ai bien lu quelque part il y avait aussi une Dame Noire et une Dame Grise
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    La Dame blanche par la connotation de la couleur est un esprit favorable, la dame noire évoque plutôt la mort néfaste. Pour en revenir à la Dame blanche, je crois qu'Hugo se rattache à la veine goethienne de l'éternel féminin, ce désir de l'homme qui veut se sublimer dans une transcendance.
    Hugo renouvellerait cette tradition initiatrice qui, depuis la Béatrice de Dante jusqu'à l'Aurélia de Nerval, habite le coeur du poète.
    Berdiaeff écrivait : "[la femme] est plus liée que l'homme à l'âme du monde, aux premières forces élémentales et c'est à travers elle que l'homme communie avec elles..."
    Jung, pour sa part, rattache l'éternel féminin à l'anima, "personnification de toutes les tendances psychologiques féminines de la psyché de l'homme comme [...] les intuitions prophétiques, la sensibilité à l'irrationnel, la capacité d'amour personnel, le sentiment de la nature, et enfin, mais non des moindres, les relations avec l'inconscient."
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.