16791112382

Réponses

  • Eloge de la fuite a tenu toutes ses promesses. Laborit est vraiment très accessible et particulièrement intéressant dans sa façon d'appréhender les grands concepts humains d'un point de vue neurologique.

    Changement de style, je passe au Voyage autour du monde par la frégate la Boudeuse et la flûte l'Etoile, par Bougainville. Des années que j'aurais dû le lire...
    Comme prévu, le début est fastidieux : Bougainville y fait la liste de tous ceux qui ont déjà entrepris un voyage autour du monde, avant de décrire par le menu le processus d'armement de ses deux bateaux et leurs différentes caractéristiques techniques.

    Vivement qu'on passe aux choses sérieuses.
  • Je viens de finir un roman que je conseille vivement à toutes celles et ceux qui souhaitent passer un agréable moment "Et Pendant Ce Temps Là, Les Araignées Tricotent", second roman de Raphaële Moussafir, paru aux Editions Intervista.

    L'auteur est une jeune comédienne, maman, mais quand on lit son bouquin, on se demande si ellle ne vient pas tout juste de sortir du monde merveilleux de l'enfance car elle nous décrit avec exactitude et drôlerie les sentiments qu'on peut ressentir :
    - quand on a 8 ans et qu'on aimerait bien grandir un peu sans trop perdre son innocence,
    - quand on a 8 ans et qu'on rêve du prince charmant (qui en fait se révèle être King Kong),
    - quand on 8 ans et qu'on s'emmerde en classe à regarder les arbres danser...

    Courez vite acheter ce petit bouquin, tout mignon, tout frais.. Bonn electure à toutes et à tous!

    Eve
  • moi j'ai finis hier à minuit les liaisons dangereuses de Laclos. J'ai eu pincement au coeur :( dans les dernières lettres parce que l'on nous apprends la mort du Vicomte et de Mme de Tourvelle.
    J'ai vraiment apprécié cette oeuvre. C'est un régal :) , On en sait toujours plus que les personnages parce que l'on suit toutes les correspondances.
  • j'ai trouvé ce livre succulent aussi... j'ai toujours aimé les intrigues et quand ça touche l'amour ça en devient plus qu'intéressant... on y voit un peu les commérages des ménagères de nos jours parfois ce qui est drôle... le machiavélisme des personnages... on est triste quand le vicomte meurt seul drame du roman sinon tout finit bien... enfin le seul reproche que je peux faire en fait mais bon... j'ai adoré
  • retiré: danger d'ironie!
  • InaIna Membre
    Oui moi je trouve qu'il y'a de l'amour dans les liaisons...celui de tourvelle pour le vicomte évidemment, mais surtout celui du vicomte pour Tourvelle qui aura finalement raison de lui ( l'amour)...
  • Car il y a de l'amour dans les liaisons?
    :lol: c'est vrai que la question est justifié mais il y a quelques touches d'amour... et du reste ça s'appelle intrigues amoureuses dès que ça touche à la séduction et au sexe...
  • retiré: danger d'ironie!
  • L'âne culotte, d'Henri Bosco...........c'est terrible, et le mot est faible. Je m'attendais à un récit plutôt paisible, et puis en fait il s'avère vite passionnant. J'adore le sujet et son mystère.
  • retiré: ce n'est plus vrai
  • L'Empire des Larmes (tome 1) de José Frèches mais je vais copier certains d'entre vous à partir de demain (ouvrages critiques, sujets de dissert, d'explication de texte... les grands classiques que j'ai toujours évités mais que je dois lire impérativement maintenant :/ )
  • Décidément fantastique, ce fil. Moi qui manquais d'idées de lecture pour occuper mes longs voyages, je vais pouvoir copiter à coeur joie. Je vais finir par aimer aller travailler. Seigneur, donnez-nous aujourd'hui notre train quotidien...

    Ai attaqué un cycle Katherine Mansfield, avec Prélude. J'aime beaucoup son écriture : simple mais efficace. J'ai la ferme intention de lire plus ou moins toutes ses oeuvres romanesques dans les prochaines semaines.
  • Ina a écrit:
    Oui moi je trouve qu'il y'a de l'amour dans les liaisons...celui de tourvelle pour le vicomte évidemment, mais surtout celui du vicomte pour Tourvelle qui aura finalement raison de lui ( l'amour)...
    pour ma part je ne sais pas si le vicomte est réellement amoureux de la céleste Mme de Tourvelle, parce que au départ c'est un défi : séduire une pieuse et dévote femme qui vivait paisiblement jusqu'à sa rencontre...
    Il voulait rajouter surtout son nom à la liste de toutes ces femmes qu'il a séduit et déshonoré.
    On peut incontestablement citer toutes lettres d'amour de la part du Vicomte,de Cécile avec le fameux " je vous aime ", et du chevalier Danceny ( même si Cécile a plus ou moins trompé Danceny avec le Vicomte: au moins un baiser ; puis Danceny avec la Marquise de Merteuil: je crois qu'ils sont allés bien plus loin )
    C'est aussi pour cette raison que la Marquise attrape une petite vérole à la fin du roman, vu toutes les liaisons qu'elle a eu avec des hommes.
    Ainsi on peut conclure que ces liaison ont été dangereuses moralement et sexuellement.
  • le vicomte commence à séduire la présidente par pur jeu et pour se faire valoir auprès de Merteuil, mais il finit par en tomber sincèrement amoureux. Tout l'intérêt de leur relation siégeant dans cette évolution ; d'une attirance charnelle et d'un défi juanesque naît un sentiment tendre, et une résistance vertueuse alliée à une indulgence sans borne se meut en amour...
  • Bonjour à tous ,
    Je suis en plein dans Madame Bovary, j'aime bien le style, je le préfère à celui de Balzac que j'aime bien quand même . Sinon je viens de finir Crime et Châtiment de Dostoïevski et La Chartreuse de Parme de Stendhal.
    Je pense qu'après je lirais 100 ans de solitude de Marquez et La Régente de Clarin.
    Vous avez d'autres titres en tête d'auteurs russes que vous avez aimés ? Avec Dostoïevski j'ai eu un déclic et j'adore cette Russie du XIXème déchirée entre l'occidentalisation iniciée par Pierre le Grand et sa "slavité " .
  • bonjour a tous

    je viens de finir On ne badine pas avec l'amour de Musset.
    J'ai adoré cette piece de theatre.
    Histoire d'un "couple d'amoureux" qui se cherche tout au long de la pièce provocant quelques calomnies et detruisant meme la vie d'un personnage.

    Bon j'ai resumé rapidement,je ne suis pas très bon dans cet exercice
    Si quelqu'un peut ajouter quelques details,ou meme son opinion et sonr esumé de ce cette pièce,il est le bienvenue
  • D'accord... Katherine Mansfield ne m'a pas pris autant de temps que prévu, mais je pense en relire une bonne partie ces prochains jours.
    J'adore son style très Woolf-esque, un peu radin en mots, pas emphatique pour deux ronds mais diablement efficace.

    Quittte à rester dans les anglo-saxons, ai commencé ce matin la lecture de In Between The Sheets, de Ian McEwan. Pour l'instant je n'ai lu que la première nouvelle mais elle était très dérangeante, très crue. J'aime bien :)
  • Les nouvelles de Mansfield réunies en Poche sous le titre La garden-party sont de petites merveilles !
  • retiré: HS
  • Je vais m'attaquer à un monument de la littérature: le nom de la Rosed'Umberto Eco. Que pensez vous de cette oeuvre?
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.