Un seul ou plusieurs déterminants dans un GN ?

Bonjour et bonne année à tous !

Certains enseignent que dans un groupe il y a un seul déterminant : le mot le plus à gauche. (1)
D'autres disent que plusieurs déterminants peuvent se suivre. (2)

Exemple :Mes deux enfants.

(1) déterminant possessif + adjectif numéral cardinal.
(2) déterminant possessif + déterminant numéral cardinal.

Qui a raison ?

Merci.

Réponses

  • Si les deux analyses existent, c'est que toutes deux ont leurs raisons. Personnellement, je trouve que la différence entre déterminant et adjectif existe, mais qu'elle n'est pas fondamentale.
    Le problème est que le déterminant se distingue de l'adjectif par des traits assez limités : 1° il est obligatoire dans bien des cas (si bien que son absence doive être justifiée, contrairement à l'adjectif) 2°il est toujours antéposé 3° il n'est pas accompagné d'un autre déterminant (le chien, son chien, ce chien) 4° il actualise le nom (tandis que l'adjectif indique une qualité ou une relation)
    Comme on voit la liste des points qui séparent l'adjectif du déterminant est assez mince. Le 3° point paraitra important à certains pour différencier, et accessoire à d'autres. Pour les uns il sera indifférent qu'un même mot soit tantôt déterminant tantôt adjectif. Pour les autres, ce glissement d'une classe à l'autre aura quelque chose d'inconséquent.
    Enfin si on fait de la grammaire à l'ancienne, on dira qu'il y a un adjectif possessif suivi d'un adjectif numéral.
  • JehanJehan Modérateur
    Bonsoir.

    Les deux termes "adjectif" et "déterminants" ne sont pas contradictoires.
    Un mot peut être déterminant et plus spécialement adjectif :

    Selon la grammaire Robert & Nathan, la classe des déterminants comprend :
    1) les articles (définis, indéfinis, partitifs)
    2) les adjectifs (possessifs, démonstratifs, indéfinis, numéraux, exclamatifs, interrogatifs, relatifs)

    (Les adjectifs qualificatifs, eux, ne font pas partie des déterminants.)

    Selon leur façon de se combiner, on distingue dans ces déterminants :

    a) les déterminants spécifiques ( qui ne peuvent s'associer entre eux) : ce sont les articles, les possessifs, les démonstratifs. On ne peut pas dire, par exemple : ces les livres ou mes des livres

    b) les déterminants complémentaires (qui peuvent s'employer seuls, s'associer entre eux, ou s'associer aux déterminants spécifiques) : ce sont tous les autres.

    deux amis... les deux amis... mes deux amis
    plusieurs autres livres... quels autres livres...
  • Bonjour,

    Merci pour ces deux réponses. : :)
    D'autres suivront peut-être.

    profbe
  • Pour moi déterminant numéral et adjectif numéral sont synonymes. Et je ne vois aucun intérêt à utiliser la "vieille" formulation d'adjectif pour le deuxième quand deux déterminants se suivent.
    D'ailleurs comment faire quand ce deuxième déterminant est un article ? Tous les hommes naissent libres ...
  • Bonjour,

    Encore une fois, merci à tous de prendre le temps de me répondre. Grâce à vous, je progresse dans ma réflexion. :)

    Deux autres questions et exemples :
    Suis-je dans le bon si je dis :

    1. L'ordinal placé devant le nom est un déterminant numéral.
    Nous avons assisté à la première séance.
    déterminant article + déterminant numéral.

    2. L'indéfini placé devant le nom est un déterminant indéfini.
    Julien avait déjà eu un autre accident hier.
    déterminant article + déterminant indéfini.

    Bonne journée !
  • Je ne vois pas l'inétrêt de ces règles, puisque
    - un déterminant est toujours placé à gauche du nom
    - pour les indéfinis, il n'existe que les déterminants et les pronoms, il n'y a donc jamais d'ambiguïté.

    1. Non, puisque "premier" n'est pas un déterminant numéral, mais un adjectif numéral.
  • Bonjour,

    Merci, mais je suis un peu surpris par cette partie de réponse de Jehan :

    b) les déterminants complémentaires (qui peuvent s'employer seuls, s'associer entre eux, ou s'associer aux déterminants spécifiques) : ce sont tous les autres.

    deux amis... les deux amis... mes deux amis
    plusieurs autres livres... quels autres livres...

    Pourquoi cette surprise ? Parce que sur votre site, dans la partie théorique on écrit :

    Les adjectifs indéfinis
    Ces mots ne servent pas de déterminants mais ils ont une valeur assez proche de celle des déterminants indéfinis, avec lesquels on les classe souvent.

    autre : donne-moi l’autre livre, ces autres livres, quelques autres livres.
    quelconque : synonyme de "n’importe lequel", mais il suit ordinairement le nom, qui a son propre déterminant : sous un prétexte quelconque.
    même : accompagne le nom, qui a son propre déterminant. S’il précède le nom, il marque l’identité ou la ressemblance ; s’il le suit, il a une valeur d’insistance.

    Contradiction ? Mauvaise interprétation de ma part ?
    Attendons...
  • Je n'avais jamais vu la classification utilisée sur ce site. Ce n'est en tout cas pas celle dans les deux grammaires données en référence. A utiliser avec précaution donc...
  • JehanJehan Modérateur
    Bonsoir.

    Voici la page du site à laquelle vous faites référence.

    Il semble n'y avoir qu'une légère divergence de nomenclature, et encore ne concerne-t-elle que le mot autre.

    La citation ci-dessous ne concerne que les quelques termes
    auxquels serait réservée l'appellation "adjectif indéfini" :
    Ces mots ne servent pas de déterminants mais ils ont une valeur assez proche de celle des déterminants indéfinis, avec lesquels on les classe souvent.
    autre : donne-moi l’autre livre, ces autres livres, quelques autres livres.
    Donc, autre serait souvent classé dans les déterminants indéfinis, quoique ne servant pas de déterminant... tout en ayant "une valeur assez proche". On ne peut pas dire qu'il s'agisse d'une exclusion très catégorique !
  • Bonjour,

    Avant tout, merci à vous deux de répondre. C'est un geste sympa qu'il convient de souligner;

    Jehan, ne trouves-tu pas que c'est un peu tourner autour du pot ?

    Bonne journée.De plus, Jehan, sur le site d'Etudes littéraires on parle également de quelconque et même (pas uniquement du mot autre).

    J'ajoute au commentaire du site que le terme même peut fréquemment se trouver avant le nom :
    les mêmes fautes, les mêmes idées, les mêmes hommes politiques...

    Quelconque, il est vrai, se place souvent après.

    Alors, question :
    Les termes même et autre sont-ils à ranger dans la classe des adjectifs indéfinis, oui ou non ?

    Blanc, c'est blanc, pas gris !

    Cordialement.
  • JehanJehan Modérateur
    Bonjour.

    Mais qui conteste l'appellation "adjectif indéfini" pour "même, autre, quelconque" ?
    Ni moi, ni le site, ni Robert & Nathan...

    Quant à savoir si ce sont de vrais déterminants, cela dépend de leur sens. Si "autre" signifie "d'une nature différente" (une toute autre réalité) ou si "quelconque" signifie simplement "banal" (un monsieur très quelconque), ils se rapprochent bien davantage de l'adjectif qualificatif que de l'adjectif déterminatif. Sinon... Ce sont bien des déterminants (une autre raison, la même raison, une raison quelconque )

    (Autre extrait de la grammaire du site)
    Les déterminants secondaires peuvent se combiner entre eux et avec les déterminants spécifiques. Il s’agit des adjectifs indéfinis et des adjectifs numéraux.
  • Jehan,
    Bonjour et merci pour ta patience. Je reconnais qu'avec moi il en faut !
    J'ai lu ta réponse et corrigé ma copie. Ce qui suit est-il correct ?

    Les mots autre et même sont classés tantôt comme déterminants indéfinis, tantôt comme adjectifs indéfinis. Tout dépend du sens qui leur est attribué.

    Exemples :
    Quant à savoir qui est en tort, c'est un tout autre problème.
    dét. article + adverbe + adjectif indéfini (autre = différent)

    Finalement, toute cette agitation, c'est pour peu de chose.
    dét. indéfini + dét. démonstratif pronom indéfini

    En fait, Julien est énervé parce qu'il a eu un autre accident hier.
    dét. article + dét. indéfini (autre = en plus)

    Cordialement.
  • JehanJehan Modérateur
    Bonsoir.

    Cette analyse me semble correcte...
  • Bonjour,

    :) Un sincère merci.

    Bonne semaine.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.