Ancien français - Comment traduire outrage ?

Bonjour,

Je travaille un texte en ancien français et je souhaiterais avoir des suggestions sur les différentes manières de traduire "outraige", car le terme d'"outrage" ne semble pas convenir dans ce contexte.

Auriez-vous des pistes ?

Merci d'avance !

Voici le contexte :
"Raous a droit, vos en aveiz l'outraige.
Delivreis li, nos en somes ostaige"
C'est un extrait de Raoul de Cambrai; lorsque Geoffroy le Hardi s'adresse à l'empereur Louis pour lui dire qu'il a fait une grave erreur en promettant à Raoul le fief du Vermandois, qu'il (Louis) ne semble plus vouloir lui céder d'ailleurs.

Réponses

  • Bonjour,

    Peux-tu indiquer le contexte ? Merci.

    Muriel
  • oror Membre
    J'ai complété ma question sur le message d'origine, merci d'avance de cette précieuse aide !
  • Selon le dictionnaire : outra(i)ge = 1. excès; 2. chose impossible 3. présomption; 4. bravoure excessive, témérité.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.