Fiches méthode Bac de français 2020

Bonjour à tous,

Je suis en 1ère S et voila le sujet se trouve dans le titre. Vu que cette dissertation porte sur une oeuvre entière, j'aurais besoin d'aide (qu'est ce qu'un humaniste, déjà ?)

J'ai pensé à un plan dialectique avec :

1 - Oui, il est humaniste pour telle et telle raison

2 - Mais, nuance...

Mais comme je l'ai dis plus haut comment définir ce qu'est exactement un humaniste et en quoi meursault peut-il en être un ?

Merci d'avance

Réponses

  • L'humanisme, c'est quand l'homme est au coeur des préoccupations. Cela vient de la Renaissance, si je me souviens bien, où le poid de la religion se fait plus léger. L'homme est libre de ses actes, le bonheur terrestre prime sur le bonheur post mortem.

    Je pense qu'il faut parler du rejet de la religion (en utilisant surtout l'excipit et la discution avec l'aumonier). Peut être aussi de la jouissance pûrement physique qu'il éprouve (il aime le soleil, se baigner, son désir envers le corps de Marie).

    Sinon, pour la thèse inverse (Meursault n'est pas humaniste)... Le fait que la vie (terrestre)n'a pas de sens, puisque de toute manière, on va mourir..? Le fait que l'homme ne soit pas libre de ses actes (cf. dimention tragique du meutre : Meursault est en quelque sorte "contrôlé" par le Soleil, les élements naturels).

    Voilà, tout ça est à faire vérifier, cela va de soi,je ne suis qu'en Première, et donc pas plus avancé que toi pour répondre.
    En tout cas, c'est un sujet interressant.

    Imminielle
  • Mais c'est pas possible, j'ai le même sujet.
    Tu serais pas à sainte croix de Neuilly par hasard ?
    En tout cas, j'ai le même sujet que toi est je suis bien dans la merde mais il me reste quelque temps pour le faire...
  • Gigodagnio a écrit:
    Mais c'est pas possible, j'ai le même sujet.
    Tu serais pas à sainte croix de Neuilly par hasard ?
    En tout cas, j'ai le même sujet que toi est je suis bien dans la merde mais il me reste quelque temps pour le faire...
    1èreS1
  • Vous êtes grillés les mecs. espérez que le prof passe pas par ici...
    sinon je suis moi aussi à la bourre et si quelqu'un a un bon plan qu'il le dise!!

    Merci!

    from 1èreS1
  • he salut les gars c'est la galère ce sujet ein!!!
    (deviné qui c'est) :rolleyes:
  • je me suis inscris juste pr vous les gens...
    devinez qui c'est...

    Le Héros qui a eu 16 en dissert vous salue bien!

    The D.
  • Je propose :
    I- Meursault est un humaniste
    a. il a une satisfaction physique
    b. il décide lui-même ce qu'il veut faire (être l'ami de je sais plus qui)
    c. il trouve que la religion n'est pas indispensable

    II- Meursault n'est pas completement un humaniste
    a. il trouve la vie inutile
    b. il n'est pas libre de sa destinée (car il tue peut-etre à cause du reflet du soleil)
    c. il n'a pas vraiment de but humain

    P.S. : vous aurez deviné qui je suis!
  • merci pour ton plan dafy mais tu te contredis entre 1b et 2b.
    je crois pas que ça marche...
  • Bonjour j'ai une dissertation à faire sur l'étranger de Camus.
    La question est la suivante : Meursault est-il un humaniste?
    J'ai vu qu'elle avait déjà été posée sur ce forum il y a quelques années mais elle ne m'aide pas car il y a peu d'informations.

    J'ai lu le livre qui ne m'a pas paru très dur mais qui ne ma pas non plus inspiré beaucoup de chose.
    Pouvez vous me donner des pistes ?
    Merci d'avance.
  • Bonjour,

    Lorsqu'on dit de quelqu'un qu'il est "humaniste", à quelles spécifités de caractère, d'état d'esprit, d'attitude l'associe-t-on ? Ces spécifités te paraissent-elles rejoindre celles du personnage de Meursault ?

    Tu peux déjà observer qu'avec ce titre, "L'étranger", le personnage de Camus est d'emblée saisi dans une position d'extériorité par rapport aux autres hommes, il s'en distingue, il est différent d'eux et apparaît comme tel à la communauté. Dans quelle mesure ? Tu peux ici analyser plus précisément le rôle du passé composé, par exemple.

    La notion d'"humaniste" est de plus associée à une somme de valeurs morales ; or, l'indifférence du "héros" à la mort de sa mère et son apparent détachement lors de ses funérailles sont-ils, d'après toi, le propre d'une allure humaniste ?

    Bon courage pour la suite...
  • JehanJehan Modérateur
    Bonjour.

    Il me semble que le message n°2 de cette discussion (celui d'Imminielle) te donne aussi quelques pistes intéressantes...
  • Non elle ne m'aide pas vraiment.

    L'humaniste est à la base un personnage de voyage, non? En effet il est ici "l'étranger" et il se distingue des autres, et c'est là que je trouve qu'il n'est pas humaniste car il se fiche de tout, et rien n'est important à ces yeux.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.