Grammaire française Participe passé

1779780782784785789

Réponses

  • AkrosAkros Membre

    Bonjour,

    J'ai un problème de compréhension avec les phrases du genre : "Des trucs comme je n'ai jamais vus !"

    Il y a plein de phrases plus claires que ça et que je n'ai pas en tête, mais qui me gênent. Je préfère dire "j'en ai jamais vu" que "je n'en ai jamais vu". Le premier paraît moins soutenu que l'autre, mais l'autre veut dire pour moi qu'en fait si, j'en ai vu.

    Merci de m'aider...

  • gressongresson Membre

    Est-ce correct : "Je vais à sa maison le voir" ?

    "Il va marchant" ?

    Merci !

  • LaoshiLaoshi Membre

    -Il va marchant, oui, souvent suivi d'un complément : Il va marchant d'un bon pas.

    -Je vais à sa maison le voir. Je dirais plutôt : Je vais à sa maison pour le voir ou mieux : Je me rends chez lui pour le voir.

  • JehanJehan Modérateur
    4 août modifié

    Au sujet des tournures comme "Il va marchant", Gresson avait déjà posé une question le 16 juillet...

    https://www.etudes-litteraires.com/forum/discussion/15736/diverses-questions-de-francais/p780

  • gressongresson Membre

    Merci Laoshi mais la phrase "je vais à sa maison le voir" reste-t-elle correcte grammaticalement ?

  • Bonjour @Akros ,

    Ta question n'est pas claire non plus 😉.

    "Des trucs comme j'en ai jamais vus" = effectivement, ce sont des trucs que tu as vus. (ou encore : "Des trucs comme je n'en ai jamais vus".

  • lamaneurlamaneur Modérateur

    J'ai du mal à comprendre.

    Des pommes, j'en ai jamais mangé me semble avoir exactement le même sens de Des pommes, je n'en ai jamais mangé. Je ne vois pas comment on peut attribuer un sens positif à ces tournures.


    Gresson : la phrase "je vais à sa maison le voir" reste-t-elle correcte grammaticalement ?

    Il me semble bien, même si ce n'est pas ma préférée (je vais le voir chez lui, je vais le voir à sa maison).

  • gressongresson Membre

    Merci pour vos réponses !

    Peut-on dire "N'attendons pas à demain" pour "N'attendons pas demain" ?

    Merci !

  • lamaneurlamaneur Modérateur

    Je ne le dirais pas. On peut "remettre/reporter/renvoyer des choses à demain", mais il n'y a aucune raison de dire "attendre à demain".

  • gressongresson Membre

    Mais alors pourquoi est-ce correct pour Ronsard : "Vivez, si m'en croyez, n'attendez à demain" ?

  • JehanJehan Modérateur
    6 août modifié

    Le Crntl ne juge pas "attendre à demain" incorrect, mais simplement vieilli, et plus fréquemment utilisé à la forme négative, comme dans ta phrase "N'attendons pas à demain".

    Rem. 1. Lorsque le terme final de la suspension d'activité est un moment du temps, une date, etc., trois constr. sont possibles : attendre à demain (vieilli), attendre demain, jusqu'à demain (usuel) pour... 2. Attendre à demain est plus fréq. à la forme négative, sans doute par réf. au célèbre vers de Ronsard (Amours, Sonnets à Hélène, Quand vous serez bien vieille...) : Vivez, si m'en croyez, n'attendez à demain.

    https://www.cnrtl.fr/definition/attendre

    Notons que les phrases exclamatives À demain ! Au revoir ! sont elles aussi des ellipses de (Jusqu') à demain ! (Jusqu') au revoir !

  • lamaneurlamaneur Modérateur

    Parce que Ronsard est né il y a cinq siècles et que la langue a évolué depuis. La forme "attendre à" était héritée du moyen-français, et "attendre" y a justement le sens de "remettre" :


  • JehanJehan Modérateur
    6 août modifié

    Moi aussi, j'ai donné juste avant toi un lien vers l'article "Attendre" du Cnrtl. Mais pas vers le moyen français.

    La langue a certes évolué, mais il n'est pas interdit d'utiliser une construction vieillie, d'autant qu'elle est parfaitement compréhensible.


  • lamaneurlamaneur Modérateur

    Bien sûr que ce n'est pas interdit. D'ailleurs, rien n'est interdit en matière de langue. L'argument du compréhensible n'est pas toujours très pertinent : "nous, pas attendre demain" est aussi compréhensible !

    Je ne recommanderais pas, pour ma part, d'employer cette construction vieillie, si ce n'est dans un registre soutenu. Peut-être est-ce le dessein de Gresson ?

  • lamaneurlamaneur Modérateur

    Je tombe par hasard sur une opinion semblable dans un autre forum :


  • JehanJehan Modérateur
    7 août modifié

    Dire que "attendre à demain" ne s'utilise plus du tout de ce côté-ci de l'Atlantique (côté Europe) me semble exagéré... Pour ma part, il me semble l'avoir assez souvent lu et entendu dans mon Poitou natal et même ailleurs, et à dire vrai, j'ai été légèrement étonné d'apprendre que ce soit catalogué "vieilli".

  • lamaneurlamaneur Modérateur
    7 août modifié

    Ne t'inquiète pas, à notre âge, c'est un peu normal d'employer des expressions qualifiées de vieillies ! Girodet, pour "attendre à demain", se contente de dire que le tour est plus rare et plus recherché, et Hanse dit que c'est devenu rare. L'Académie ignore le tour.

    Dans un domaine différent, quand il s'agit des différences de prononciation entre "pâte" et "patte", je suis toujours sidéré de lire que cette distinction a disparu de presque tout le territoire français, sauf, justement, chez les gens de notre âge.

    https://francaisdenosregions.com/2018/07/05/une-histoire-da/

  • LaoshiLaoshi Membre
    7 août modifié

     je suis toujours sidéré de lire que cette distinction a disparu de presque tout le territoire français, sauf, justement, chez les gens de notre âge.

    Es-tu tout aussi sidéré lorsque tu entends prononcer brun comme brin, Hun comme Hein ?😂

  • lamaneurlamaneur Modérateur

    Non, parce qu'en bon petit Parisien, je ne faisais pas cette distinction, même dans mon enfance ; ma mère, également parisienne, ne la faisait pas non plus spontanément mais pouvait la faire sur demande et m'a appris à la reconnaître.

  • JehanJehan Modérateur

    Dans la 8e édition de son dictionnaire, l'Académie connaissait encore cette construction :

    il se joint quelquefois avec la préposition À. Pour partir, attendez au jour, attendez à la belle saison.

    https://www.cnrtl.fr/definition/academie8/attendre

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.