Grammaire française Participe passé

1778779781783784789

Réponses

  • lamaneurlamaneur Modérateur

    Merci. On apprend tous les jours quelque chose ! Je ne connaissais pas cette option !

  • gressongresson Membre

    Merci beaucoup Jehan et Lamaneur !

    Autre chose : la locution "faire suivre son avis (sur quelque chose)" est-elle juste? Merci !

  • JehanJehan Modérateur
    17 juil. modifié

    Bonsoir.

    Cela manque un peu de contexte... Et qu'est-ce c'est censé vouloir dire ?

    Communiquer son avis ? Transmettre son avis ?

    Je ne connais que "faire suivre son courrier", faire en sorte que le courrier nous parvienne quand on a changé d'adresse.

  • lamaneurlamaneur Modérateur

    Bon, ça ne marche pas chez moi. Mais j'ai ajouté l'extension "copy plain text" et ça marche parfaitement avec un clic droit. La vie est belle.

  • Bonjour à tous,

    Je cherche un mot, un adjectif précisément qui se rapporte notamment à Allah (mais sans doute à d'autres concepts) et qui désigne le fait de ne pas avoir de représentation picturale. Peut-être même le fait qu'il soit aucunement possible de le représenter.

    Est-ce que cela parle à quelqu'un ?

    Amicalement,

    PS: Je précise que ma question est purement linguistique, je ne soulève en aucun cas un débat théologique, bien entendu.

  • Jean-LucJean-Luc Modérateur

    Bonsoir,

    Peut-être l'image d'Allah est non-figurative.

    Quelques autres possibilités mais qui concernent plus les propos : indescriptibleindicibleinexprimable

  • JehanJehan Modérateur

    Faute de mieux, je dirais qu'Allah est non représentable.

    Notons cependant qu'il a été parfois représenté en images par les musulmans eux-mêmes.

    https://www.nouvelobs.com/rue89/rue89-nos-vies-connectees/20150116.RUE7475/peut-on-representer-le-prophete-mahomet.html

    La non-représentation, dans certaines cultures ou religions, se nomme aniconisme.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Aniconisme

  • lamaneurlamaneur Modérateur

    Je dirais qu'Allah est irreprésentable.

    Jehan, ton lien me semble traiter seulement de la représentation du Prophète (Mahomet), pas de celle de Dieu (Allah).

  • À la différence de la Bible, le Coran ne porte pas d’interdiction explicite des images de Dieu. Il ne condamne explicitement que les idoles pré-islamiques et toute autre forme d’idolâtrie. L’interdit semble relever du consensus de la communauté (ijmâ), constate le P. Boepsflug, qui y voit moins « affaire de discipline que l’effet d’une sorte d’évidence ». Et le résultat de l’idée même de Dieu en islam : un Dieu « impénétrable », « opaque », comme « une forteresse sans portes ni fenêtres », selon les métaphores employées par les musulmans, dont rien – ni Jésus bien sûr, mais pas même Adam – ne sont « à la ressemblance ».

    Sources : https://www.la-croix.com/Religion/Actualite/En-islam-la-representation-de-Dieu-est-interdite-non-celle-de-son-prophete-2015-01-20-1270464

  • Bonjour à tous,

    Ma première discussion a été supprimée pour je ne sais quelle raison, alors je retente ma chance...

    Je recherche un adjectif qui signifie globalement "dont on ne peut faire une représentation picturale". C'est un terme que j'ai déjà pu croiser dans un contexte théologique mais qui doit sans doute pouvoir s'employer ailleurs.

    Est-ce que quelqu'un a une idée ?

    Amicalement,

    Ezehkiel

  • lamaneurlamaneur Modérateur

    Elle n'a pas été supprimée mais déplacée, avec les réponses y afférentes !

    https://www.etudes-litteraires.com/forum/discussion/comment/551545/#Comment_551545

  • Ah oui au temps pour moi. Merci pour vos contributions, mais ce n'est pas ça, le terme reste un peu plus complexe...

  • Oui. De mémoire, il me semble que les racines du terme que je cherche sont grecques. Mais ça ne fait rien, je le retrouverai sans doute un jour par hasard...

  • JehanJehan Modérateur

    Les racines de aniconique sont grecques elles aussi... Et la définition me semble parfaitement coller avec ce que tu cherches.

  • LaoshiLaoshi Membre

    Je ne vois pas de meilleur terme d’origine grecque ...

  • sechardsechard Membre

    Bonjour,

    Vous diriez qu'on se promène sur les dunes, ou plutôt dans les dunes ?

    Merci d'avance

  • florealefloreale Membre
    30 juil. modifié

    Çà et là quelques rochers y levaient leurs têtes, et vous eussiez dit des animaux gigantesques couchés dans les dunes. Le long de la mer apparaissaient quelques récifs autour desquels se jouait l’eau en leur donnant l’apparence de grandes roses blanches flottant sur l’étendue liquide et venant se poser sur le rivage. 

    Balzac Un drame au bord de la mer


    Un roman de Annie Degroote : Un palais dans les dunes


    "Elle entraîne le lecteur avec elle pour une promenade au cap Gris-Nez, dans les dunes d’Écault et la lumière du Nord."

    Critique du livre : Carnets de la côte d'Opale de Nadine Ribault

  • JehanJehan Modérateur

    Bonsoir.

    Je pense que les deux peuvent se dire, sur les dunes soulignant davantage le caractère "surplombant" de ladite promenade.

  • TaaaoooTaaaooo Membre

    Bonjour,

    J'ai lu dans un journal : "Un cinéma l'endroit le plus sûr".

    Je serais tenté d'utiliser «le», mais il ne veut pas pour autant parler d'un cinéma en particulier.

    Existe-t-il une règle spécifique pour ce cas-là où est-ce que je suis le seul à voir un problème là où il n'y en a pas ?

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.