Grammaire française Participe passé

12357783

Réponses

  • Bonsoir, Jehan.
    "se cacher derrière les causes", bah je voulais dire "ne pas prendre sa responsabilité, c'est à dire on trouve toujours des excuses.."

    et à propos de l'autre phrase :
    "Où étais-tu, pendant tout ce temps" comme, par exemple quand vous regardez un match de football, et vous découvrez pour la première fois un joueur et là vous dites " mais ou était t-il ce bon joueur",
    donc,j 'écris "Où étais-tu, pendant tout ce temps, savais-tu que ma vie serait plus belle à tes côtés." =
    c'est à dire, elle était ailleurs, après, elle est entrée dans ma vie, comme si elle savait que c'était la femme de ma vie.

    Donc,je peux ne pas écrire "Là Où..." ?

    "Prends de ton temps une pause." = "fais une pause." ?

    Merci infiniment.
    Bonne soirée.
  • JehanJehan Modérateur
    Excusez-moi pour le contresens, c'est la ponctuation et l'absence d'inversion du sujet du premier verbe qui m'ont induit en erreur. Il convient donc d'écrire :

    "Où étais-tu, pendant tout ce temps ? Savais-tu que ma vie serait plus belle à tes côtés ? "

    Si vous tenez à garder la rime rose / causes, on peut tourner l'autre texte ainsi.
    Mais si la première phrase est poétique, la seconde me semble un peu lourde :
    "Le monde est une petite rose. Alors, pourquoi se compliquer les tâches du quotidien, puis prétexter d'autres causes ?

    "Prends de ton temps une pause." = "Prends ton temps, fais une pause."
  • Bonjour, Jehan.

    1- "Autour de moi, des gens en bois." ?

    2- Victor Hugo disait :
    Enfant, on vous dira plus tard que le grand-père
    Vous adorait ; qu'il fit de son mieux sur la terre, "
    ici, il a utilisé le futur et le conditionnel , (adorait) c'est une incertitude ?

    "Qu'il eut fort peu de joie et beaucoup d'envieux,
    Qu'au temps où vous étiez petits il était vieux, "
    expliquez-moi ce passage s'il vous plait ?
    l'expression "Fort peu" veut dire quoi ?

    3- "assieds-toi" = "mets-toi" ? c'est quoi la différence ?

    4- "........même s'il a perdu son prestige." ?
    on ne peut pas utiliser le passé simple : "....même s'il perdit son prestige." ?
    le passé simple me semble trop lourd...

    5- Victor Hugo disait :" Vois-tu, le chat c'est gros, la souris c'est petit."
    ici pourquoi il n'a pas mis un point d'interrogation ?
    "Vois-tu" ici, une confirmation ou une question ?

    on dit :"Vois-tu, ces fleurs." ?

    Merci beaucoup.
    Bonne journée.
  • JehanJehan Modérateur
    Bonjour, Diab.

    1- "Autour de moi, des gens en bois."

    Je ne comprends pas cette expression.
    Est-elle de vous-même, ou l'avez-vous trouvée chez un écrivain ?
    Normalement, cela voudrait dire que les personnes sont fabriquées avec du bois !
    Il existe une expression, employée avec le verbe être ou rester, et surtout à la forme négative :
    "Il n'est pas de bois" = il n'est pas insensible, il peut ressentir du désir.

    On parle aussi de "chèque en bois" (chèque sans provision d'argent)
    ou de "langue de bois" (façon de parler artificielle et figée des politiciens, des officiels...)
    ou encore, de "gueule de bois" (bouche sèche et empâtée après avoir trop bu d'alcool).

    2- Aucun conditionnel ici :

    Enfant, on vous dira (futur)plus tard que le grand-père
    Vous adorait
    (imparfait); qu'il fit(passé simple) de son mieux sur la terre"

    L'emploi des temps est très clair : plus tard (futur) on racontera ce qui s'est passé avant (imparfait et passé simple).

    "Qu'il eut fort peu de joie et beaucoup d'envieux,
    Qu'au temps où vous étiez petits il était vieux, "


    peu de joie = une petite quantité de joie
    fort peu de joie = très peu de joie, une très petite quantité...

    On dira aux enfants que le grand -père n'a pas eu beaucoup de joie,
    que beaucoup de personnes l'enviaient, et qu'il était déjà vieux
    quand eux, les enfants, étaient encore tout jeunes.

    3- "mets-toi" est beaucoup plus vague, beaucoup moins précis.
    On est obligé d'indiquer un endroit ou un objet :
    "Mets-toi sur le lit." = Allonge-toi.
    "Mets-toi sur ce siège." = Assieds-toi.
    Mais on ne peut pas simplement dire : "Mets-toi !"

    4- "Il perdit son prestige." passé simple :un fait passé,
    considéré comme un fait coupé du présent, sans qu'on évoque un résultat actuel.
    "Il a perdu son prestige." passé composé : marque mieux le résultat présent de la perte passée.

    5- "Vois-tu, le chat c'est gros, la souris c'est petit."
    Suivi d'une virgule, "Vois-tu" ne sert pas à interroger.
    Victor Hugo aurait pu aussi écrire "Tu vois,..." Cela sert simplement ici
    à annoncer à l'enfant qu'on lui explique quelque chose
    ("le chat c'est gros, la souris c'est petit.")
    et que l'enfant voit sûrement très bien dans son esprit ce qu'on lui explique.

    Pour vraiment demander si on voit : pas de virgule, mais un point d'interrogation : "Vois-tu ces fleurs ?"

    Voilà... Bonne soirée !
  • Bonsoir, Jehan.

    oui l'expression "en bois" est la mienne.

    2- "Assieds-toi sur mes genoux." ou "Mets-toi sur mes genoux." quelle est la mieux ?

    Merci beaucoup.
    Bonne soirée.
  • JehanJehan Modérateur
    Bonsoir, Diab.

    1) Donc, "gens de bois" est une expression que vous avez créée.
    Pourquoi pas ? Tout dépend de ce que vous avez voulu exprimer...
    Comme elle n'existe pas encore, elle risque d'être comprise de travers.
    Tout dépend dans quelle phrase, dans quel contexte elle se trouve.

    2) Je préfère "Mets-toi sur mes genoux."
    C'est plus bref, et c'est aussi clair.
  • Bonjour, Jehan.

    Donc, "Autour de moi, des gens en bois." des fabriqué du bois, c'est ça le sens.

    2- Mais quand on dit "Mets-toi sur moi." ça ne semble pas un peu lourd ?

    3- "Vois-tu, ces voitures !"
    le point d'exclamation peut exprimer la beauté de ses voitures ?

    4- On dit "cette beauté dépasse toutes les limites." ou "cette beauté a dépassé toutes les limites."
    le présent est plus fort ?

    5- "J'ai eu le grand honneur et l'immense plaisir de le connaitre." ?

    6- (Cette voiture n'est pas à vendre, pour demander "combien ça coûte".) ?
    la ponctuation est correcte ?

    Merci beaucoup .
    Bonne journée.
  • JehanJehan Modérateur
    Bonjour, Diab.

    1-Donc, "Autour de moi, des gens en bois." = des gens fabriqués en bois... Comme Pinocchio, alors ?!

    2- "Mets-toi sur moi." est trop imprécis .
    Cela pourrait vouloir dire aussi : "Allonge-toi sur moi."...
    "Mets-toi sur mes genoux." convient mieux.

    3- "Tu as vu ces voitures ?!" exprimerait mieux l'étonnement admiratif.

    4- J'écrirais plutôt : "Cette beauté surpasse tout."

    5- "J'ai eu le grand honneur et l'immense plaisir de le connaître."
    Correct !

    6- J'écrirais plutôt : "Cette voiture n'est pas à vendre. Pourquoi demander son prix ?"

    Bonne soirée.
  • Bonsoir, Jehan.

    1- "Autour de moi, des gens en bois."
    poétiquement parlant, des gens qui n'ont pas de sentiments ?

    2- on peu dire aussi "assieds-toi sur moi."

    3-voici la phrase complète :
    " Vois-tu, ces voiture,elles n'ont aucune exception." ?

    6- Mais "pour demander combien ça coute" est correcte ?

    revenant à la phrase précédente:
    "sais-tu que ma vie est plus belle à tes côtés."
    on peut la laisser ainsi "au présent" puisque la fille est avec moi ?
    Donc,
    "Où étais-tu, pendant tout ce temps ? Sais-tu que ma vie est plus belle à tes côtés ? "

    j'ai une petite remarque :
    quand on dit ".....ma vie est belle à tes côtés " = ça veut dire depuis toujours ?
    "....ma vie devient belle à tes côtés" = avant, elle n'était pas belle, et maintenant elle l'est ?
    moi, je préfère "est", "devient" est un peu lourd...
    éclairez-moi sur ça s'il vous plait

    merci beaucoup.
    Bonne soirée.
  • JehanJehan Modérateur
    1- "Autour de moi, des gens en bois."
    Des gens qui n'ont pas de sentiments ? La métaphore risque d'être mal comprise. Parce que l'expression existante "N'être pas de bois" parle davantage de désir sexuel que de sentiments. Pour les sentiments proprement dits, mieux vaudrait dire : "Autour de moi, des cœurs de pierre."

    2- Plutôt "Assieds-toi sur mes genoux."
    Sauf si elle s'assoit sur le ventre, évidemment ! ;)

    3 - Dans ce cas... " Vois-tu, ces voitures, elles n'ont aucune exception !"
    Mais je ne comprends pas le sens de la partie soulignée.
    Que voulez-vous dire ?

    6- Dans "pour demander combien ça coûte", c'est le "pour" qui me gêne.
    "Cette voiture n'est pas à vendre. Pourquoi demander combien elle coûte ?"

    7-"Sais-tu que ma vie est plus belle à tes côtés ?"
    On peut laisser au présent.


    Bonne soirée.
  • je voulais dire par "elles n'ont aucune exception"= elles sont ordinaires.

    dans la 6eme phrase: j'ai fait exprès d'utiliser "cette voiture n'est pas à vendre, pour demander combien ça coûte"
    je voulais couper toute question et toute discutions autour de cette voiture,parce qu'elle a de la valeur à mes yeux, et sa vente est quelque chose très mal et mauvais, c'est pour ça j'ai utilisé "pour demander combien ça coûte"
    donc, c'est correct ?


    c'est quoi la différence entre "..combien ça coûte " et "combien elle coûte " ?

    c'est quoi la différence entre "Sais-tu que ma vie est plus belle à tes côtés." et "Sais-tu que ma vie est devenue plus belle à tes côtés." ?

    "est devenu" un peu lourd...

    On écrit : "C'est une question d'attirer les client et se montrer à la hauteur." ?


    Merci infiniment.
    Bonne soirée.
  • JehanJehan Modérateur
    Donc : "Vois-tu, ces voitures, elles n'ont aucune exception elles n'ont rien d'exceptionnel !"

    J'avais bien compris le sens de la phrase suivante.
    Je vous assure que cette phrase avec "pourquoi"
    exprime tout autant votre refus et votre colère à propos de la demande.
    Avec plus de force et bien plus clairement...
    "Cette voiture n'est pas à vendre ! Pourquoi demander combien elle coûte ?"

    "Combien ça coûte" est plus familier et plus vague.
    "Combien elle coûte" désigne plus précisément cette voiture-là.

    "ma vie est plus belle à tes côtés." = Même si on compare avec la vie d'avant,
    on insiste surtout sur l'état actuel de la vie.

    "ma vie est devenue plus belle à tes côtés." = On insiste sur le changement qui s'est produit.

    "C'est une question d'attirer les clients et de se montrer à la hauteur."
    Le début souligné n'est pas clair. Il faut le reformuler.
    Tout dépend de ce que vous avez voulu dire :
    "Il est question d'attirer..." (On en parle, c'est un projet.)
    "C'est un problème d'attirer..." (On se pose des questions.)
    "C'est dans le but d'attirer..." (On fait cela pour...)

    Bonne nuit !
  • Bonjour, Jehan.

    "Pourquoi demander combien elle coûte ?"
    et si on y ajoute "Alors" ? le sens change t-il ?
    "Alors pourquoi...."

    2- peut-on dire : "Ma vie dans tes bras est plus belle" ?
    pas de virgule ?

    Merci 1000 fois.
    Bonne journée.
  • JehanJehan Modérateur
    Bonjour, Diab.

    1- "Cette voiture n'est pas à vendre ! Alors, pourquoi demander combien elle coûte ?"

    Le sens est le même... Peut-être davantage d'insistance.
    (alors = dans ce cas)

    Autre solution pour insister et exprimer clairement ce que vous ressentez :
    "Cette voiture n'est pas à vendre, il est stupide (ou inutile, absurde, etc.) de demander combien elle coûte !"

    2- "Ma vie dans tes bras est plus belle." Correct.

    "Dans tes bras, ma vie est plus belle."
    "Ma vie est plus belle, dans tes bras."

    insistent davantage sur "dans tes bras."
  • On écrit :" Le monde est une belle harmonie." ?

    "Je m'allonge sur le dos." ?

    Quand on dit "Je m'explique" = j'explique les choses à moi ?

    Bonne soirée.
  • JehanJehan Modérateur
    1-"Le monde est une belle harmonie." Oui, pourquoi pas ? On peut l'écrire, si on le pense ou si on le ressent ainsi...

    2-"Je m'allonge sur le dos." Correct.

    3- Sans la phrase complète et le contexte, difficile de préciser.

    Exemples possibles :

    "Je m'explique son absence." = J'ai compris pourquoi il est absent. j'ai trouvé moi-même l'explication.
    "Vous ne comprenez pas ? Je m'explique." = Je vais expliquer ce que j'ai voulu dire.
    "Je m'explique sur ce que tu me reproches." = Je me justifie, je donne ma façon de voir.
    "Je suis sorti m'expliquer avec lui." = Je suis sorti discuter avec lui.
    ou bien, familièrement = Je suis sorti me battre avec lui.

    Au fait, toujours pas de petit Robert, Diab ?

    Bonne soirée.
  • Bonsoir, Jehan.

    On peut dire simplement "Le monde est une harmonie." ?

    oui "petit Robert" et "Robert& Nathan" je vais les obtenir normalement le mardi prochain, actuellement je dispose de la Rousse.

    Merci beaucoup.
    Excellente soirée.
  • JehanJehan Modérateur
    On peut dire simplement "Le monde est une harmonie." ?
    Si on le ressent ainsi, pourquoi pas ?

    Attention... Si vous écrivez "la Rousse" en deux mots, cela fait penser à une fille rousse ! ;) Le dictionnaire s'appelle le Larousse, du nom de son fondateur, le lexicographe Pierre Larousse. Le petit Larousse, partie "noms communs", est plus encyclopédique que le Robert, mais moins détaillé pour la signification des mots et l'analyse des faits de langue.

    Bonne nuit !
  • Bonjour, Jehan.

    On écrit : "Et s'il était heureux !" =
    les gens parlent d'un homme, ils disent qu'il est malheureux,et au milieu de la discutions je dis "Et s'il était heureux !", je veux dire "peut être vous avez tort, et cette homme est heureux et mène une vie superbe .
    est-ce correct ?

    Bonne journée.
  • JehanJehan Modérateur
    Bonjour, Diab.

    C'est très correct.
    Toutefois, un point d'interrogation est préférable.
    Vous n'affirmez rien, vous lancez une hypothèse.

    "Et s'il était heureux ?"

    Ou, pour insister davantage sur le contraste entre les idées des autres et la possible réalité :
    "Et si en fait il était heureux ?"
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.