13468994

Réponses

  • Je te remercie pour la correction. Ton explication m'a beaucoup aidé, car le latin pour moi c'est du chinois! Je suis heureuse d'apprendre que c'est du latin soigneux.
    Même si personne ne trouve de phrase plus brève, je sais au moins qu'il n'y a plus de fautes.

    1000 merci, sincèrement.

    Bonne nuit
  • Je ne suis pas la premiere a poser cettequestion, mais bis repetit a, tout ca... alors je me lance:

    Pourquoi tant de gens veulent-ils faire graver/tatouer/inscrire partout des phrases dans une langue qu'ils ne connaissent pas?
  • Dans mon cas, mon amoureux parle latin et a étudié la théologie, les mythes etc. Donc, il n'y a que lui qui peut comprendre le petit mot. J'avoue ne pas aimer exhiber ce genre de message à tout le monde, c'est plutôt personnel.

    Voilà ce qui m'a poussé à utiliser le latin. En espérant t'avoir éclairé.

    Bonne journée
  • Oui, cela m'éclaire. Mais s'il parle latin, pourquoi ne pas lui avoir demandé? (à moins que ce ne soit une surprise...)
  • Oui, c'est ça le but. C'est son cadeau d'anniversaire donc je ne pouvais pas me permettre de lui mettre la puce à l'oreille.

    En tout cas, un grand merci!
  • Post quam abdidit materia ? (normalement question résolue !) Alors là je vois à peu près l'idée dans la phrase suivante :

    "Magnum militum numerum post colles arboribus opertos abdidit ."

    Genre "un grand nombre de soldats était caché derrière les collines couvertes par les arbres."
    ou encore :


    Mais où est le sujet au nominatif ?
    Il n'y a que "Colles" qui pourrait être au nominatif, mais il se rapporte à "post" , il est donc à l'accusatif ! Alors qui est au nominatif?Ce n'est pas "numerum" qui est à l'accusatif, ni "militum" qui est au génitif !

    Au secours ...

    Quel pomme à l'eau, c'est Hannibal le carthaginois ! (mentionné juste avant)
    Et donc ça donne "Il a caché un grand nombre de soldats derrière les collines couvertes par les arbres."

    Alio, feci verba ipsi !
  • Bonjour j'ai deux phrases a traduire j'ai essayé mais j'ai quelques souci avec un mot a trouver son analyse et à trouver un sens correcte a ma phrase .

    1/ Quid tibi cum speculo montana armenta petenti ?

    je ne trouve pas l'analyse et la traduction de petenti mais je pense que la phrase donne ça : Pourquoi ce miroir vas-tu rejoindre ce troupeau dans la montagne ?

    2/ Quid totiens positas fingis inepta comas ? avec comme traduction :Pourquoi si souvent arranges-tu (tes) cheveux qui ne (te) convienne pas ?

    Si vous pouviez m'aider merci !
  • 1/ tibi est à rapprocher de petenti, participe présent de peto, au datif singulier. Quid, c'est à dire pourquoi, que veut dire le fait que, à quoi rime que, qu'en est-il de... est plus souvent construit avec le génitif, ici il l'est avec le datif. Le sens est : Qu'en est-il de toi te rendant avec un miroir vers les troupeaux des montagnes ? Le verbe petere est transitif direct : petere armena montana : se rendre vers, aller vers les troupeaux. Le participe est au datif, accordé à tibi, à cause de Quid qui gouverne ici le datif. Il s'agit peut-être d'une licence poétique.

    2/ inepta est le vocatif féminin singulier d'ineptus : insensée, démente que tu es.
  • Merci beaucoup pour ton analyse qui m'aide énormement :) !
  • Bonjour à tous,

    J'ai un petit soucis dans une traduction:
    la phrase à traduire est "iratus, Hanno exclamavit se non esse passurum Romanos vel manus in mari Siculo abluere".

    Donc, j'ai bosser dessus, mais je bloque avec le participe futur.
    J'ai trouvé : Hannon, indigné, s'écria qu'il ne supporterait pas que les Romains ...

    Je n'arrive pas non plus à traduire : "vel manus".

    Si quelqu'un peut me mettre sur le chemin, je le remercie ! :)
  • "vel" est au sens de "meme". Tu peux le traduire par "ne serait-ce que..."
  • "Manus" a donc ici le sens de troupe ?!
  • nab a écrit:
    "Manus" a donc ici le sens de troupe ?!
    Ben non! Réfléchis, que veut dire "abluere"?
  • Abluere : faire disparaitre, laver

    Si manus n'est pas "troupe", il veut alors dire "main".
  • Prends le sens littéral.
  • S'en laver les mains ? Quelqu'un a-t-il une idée, sur la traduction d'un infinitif futur ? ("se non esse passurum")
  • nab a écrit:
    S'en laver les mains ?
    C'est encore un sens figuré. Enlève le "en"!
  • Se laver les mains alors =D Je traduirais: "iratus, Hanno exclamavit se non esse passurum Romanos vel manus in mari Siculo abluere", ainsi :

    Hannon, indigné, s'écria qu'il ne supporterait pas que les Romains se lavent les mains de la dispartion des siciliens.

    Mais, ça ne me parait pas vraiment correct ... :roll:
  • nab a écrit:
    Se laver les mains alors =D Je traduirais: "iratus, Hanno exclamavit se non esse passurum Romanos vel manus in mari Siculo abluere", ainsi :

    Hannon, indigné, s'écria qu'il ne supporterait pas que les Romains se lavent les mains de la dispartion des siciliens.

    Mais, ça ne me parait pas vraiment correct ... :roll:
    Heureusement que ça ne te paraît pas correct! Quand ce qu'on écrit n'a aucun sens, c'est un signal d'alarme qu'il faut écouter.
    Mais je ne comprends pas du tout comment tu traduis "in mari Siculo" par "la disparition des siciliens".
    Fais simple!
  • in mari Siculo : dans la mer de Sicile, dans la mer sicilienne.

    Bref, je ne sais pas ce qui m'est passé par la tête pour traduire disparition des siciliens. :/
    Mais bon, je bloque vraiment sur la structure de l'infinitif futur. Avez-vous une idée de sa traduction?!
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.