Grammaire française Participe passé

Il y a plusieurs possibilités quand on utilise les prépositions après les adjectifs :

Il est difficile de travailler toute la semaine.
C'est facile à faire ce travail.

Est-ce qu'on fait comme ça :
il (sujet formel) est + un adjectif + de + v-inf. (sujet réel)
c'est + un adjectif + à + v-inf.
C'est correct ou pas ?

Et encore une question :
il est seul (à) faire ce travail.
cette femme est seule (pour) élever les enfants.
Pourquoi ?

Merci beaucoup pour les réponses.
Mots clés :

Réponses

  • JehanJehan Modérateur
    Bonjour, Alfdong.

    "Il est facile de faire ce travail."
    "Il" est sujet apparent.
    La préposition "de" introduit le sujet réel "faire ce travail"

    Mais on pourrait dire :
    "Il est facile à faire, ce travail."
    "Il" est sujet réel (= "le travail")
    La préposition "à" introduit le complément de l'adjectif "facile": l'infinitif "faire".

    Il est difficile de travailler toute la semaine.
    "Il" est sujet apparent.
    La préposition "de" introduit le sujet réel "travailler toute la semaine".
    Mais à l'inverse du cas de la phrase précédente,
    le sujet "il" ne peut devenir ici un sujet réel
    qui correspondrait à un autre mot de la phrase.

    Pour la suite de la question :

    "Il est seul à faire ce travail."
    ( Il n'y en a pas d'autres qui font ce travail. Simple constat.)

    "Il est seul pour faire ce travail."
    (Le mot "pour" marque davantage le but à atteindre,
    et les difficultés éventuelles découlant de l'absence d'aide.)

    "Elle est seule à élever ses enfants."
    (Il n'y en a pas d'autres. Simple constat.)

    "Elle est seule pour élever ses enfants"
    (Le mot "pour" marque là aussi davantage
    les difficultés éventuelles découlant de l'absence d'aide.)
  • Bonsoir,
    très interessant ce sujet.
    Zoia
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.