1130131132133134136»

Réponses

  • JehanJehan Modérateur

    Mais "avec résilience et respect" n'est pas un complément de moyen, ce me semble... C'est un complément de manière.

  • Je signale simplement l'usage avec des termes précis (silentio, iure, ordine, arte, ratione) qui s'emploient à l'ablatif seul pour indiquer la manière, termes qui ressemblent, par leur champs sémantique, à ce que l'on retrouve dans cette phrase. Et, de toute façon, dans ma phrase il y avait le couple adjectif/substantif, donc cum, comme il a été dit, peut être élidé. Et en poésie le cum est systématiquement élidé (Virg. En. 2, 323 par exemple, gemitu, seul).


    Concernant le moyen, vous avez raison, mais cela concerne aussi bien les personnes (conuincere aliquem testibus par exemple) que les choses ; concernant les noms abstraits, je n'ai pas d'exemples sous la main, mais j'y penserai peut-être pour la suite.

    En tout cas, dans votre phrase, le cum n'était absolument pas fautif, mais il me semble redondant, peut-être à tort ; peut-être se concéder un emploi poétique et l'omettre? Dans la mienne, je ne l'aurais jamais mis.

  • JehanJehan Modérateur

    dans votre phrase

    Ce n'est pas moi qui ai proposé une phrase avec "cum".

  • C'était pour @poenulus ma réponse, pardon!

  • LaoshiLaoshi Membre

    Ce n'est pas moi qui ai proposé une phrase avec "cum".

    Non, c'est vrai. Et d'ailleurs, (car je trouvais bizarre d'être choquée par une tournure grammaticale pourtant correcte) je viens de relire en entier, le tome V de la correspondance de Cicéron, et j'ai cherché la façon dont cet auteur classique traduisait la façon de se comporter (avec modération, avec bassesse, avec amabilité, avec sagesse, avec zèle...) Eh bien, c'est le plus souvent à l'aide d'un adverbe, comme tu l'as proposé, Jehan !

    Ou alors, il mélange adverbe et adjectif, ou comme nous l'avons fait d'abord, il utilise un adjectif joint au nom animus.

    -Recepit enim et mecum locutus est suavissime

    -Nos agemus omnia modice.

    -Nisi omnia essent acta turpissime...

    -<Cato> quidem in me turpiter fuit malevolus.

    -Neque id faciam humili animo.

    -Num L. Torquatum, virum fortem et cum auctoritate Formis non habemus.


    J'ai également parcouru le Brutus (un peu plus languissant) ....

    -Tam diu quam licuit in civitate bene beateque vivere...

    -Dicere enim bene nemo potest nisi qui prudenter intellegit. (pourquoi pas cum prudentia ?)

    ...nisi queas solute et suaviter dicere.

    -Rem videbar acute, componebat diligenter, memoria valebat. (Là encore cum diligentia pouvait être utilisé...)


    J'ai feuilleté le discours pour Clientius....

    -Perfregit ac prostavit omnia cupiditate et furore. (plutôt compléments de cause mais qui traduisent tout de même une façon d'être)

    -Confecit tabulas diligentissime Cluentius.

    -Optimis hercule temporibus, tum cum homines se non jactatione populari sed dignitate atque innocentia tuebantur...


    J'ai laissé Cicéron pour Tite-Live dont j"ai abandonné assez vite le livre V de l'histoire romaine ou je lis :

    -...dum bellum majore animo gerunt quam consilio, praecipitavere se in insidias.

    -Adversus quos (désigne les Gaulois) Romani nihil temere nec trepide.


    Ce ne sont bien sûr que quelques exemples, qui ne prouvent pas grand-chose. Mais le fait est que, dans les nombreuses pages que j'ai parcourues, je n'ai pas beaucoup trouvé d'exemples avec cum + nom abstrait indiquant la façon de se comporter.. Ce qui me laisse à penser que la règle de grammaire apprise n'est peut-être pas suivie de façon aussi stricte qu'on le croyait. L'auteur choisit son style.

  • drgoridrgori Membre

    Bonjour à toutes & tous,

    j’espère que mon message ne vous surprendra pas trop mais j'ai une question un peu particulière et je cherche desspécialistes pouvant m'aider.

    J'aurai besoin de trouver / valider grammaticalement une phrase en latin pour qu'elle compose les lettres d'un acronyme : N.A.E.N.O et cela en se basant sur cette phrase en français:

    "La nouvelle argile/glaise grandira/croitra/naitra à partir des nombres/chiffres"

    J'avais de lointains rudiments de latin mais je suis (très) rouillé et mes déclinaisons/conjugaisons sont bien loin...

    J'ai fait une tentative avec :

    "Nova Argila Ex Numeri Oritur" (à corriger bien sur)

    Penser vous pouvoir m'aider?

    En vous remerciant,

    Eric

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.