Traduction d'une phrase en français vers le latin

1132133135137138

Réponses

  • Je ne connaissais pas tous les sens de ce verbe, effectivement ténacité pourrait convenir.

    Si d'autres ont des propositions je reste à l'écoute. Merci pour ton aide.

  • Aruum tuum iutosque forti aequoque animo tuere.

    Je pense que cela pourrait satisfaire le demandeur!


    ARVVM TVVM IUSTOSQVE FORTI AEQVOQVE ANIMO TVERE

  • JehanJehan Modérateur

    Je pense que cela pourrait satisfaire le demandeur !

    Je l'espère aussi... Mais il aurait pu repasser pour te remercier !

  • Bien sûr que je vais remercier Theriakos ! En fait j'attendais d'éventuels commentaires car j'avoue ne pas trop comprendre le sens de cette proposition.

  • JehanJehan Modérateur

    Si tu ne comprenais pas bien, sans attendre d'autres commentaires, tu pouvais lui demander des précisions...

    ARVUM TVVM = ton champ

    TVERE = protège, défends, prends soin de

    AEQVO ANIMO = avec calme, avec sang-froid

    FORTI ANIMO = courageusement

  • Si d'autres ont des propositions je reste à l'écoute.

    Agrum tuum justosque defende forti animo et honesto. (Défends ton champ et les hommes justes avec courage et respect)

    En majuscules :

    AGRVM TVVM IVSTOSQVE DEFENDE FORTI ANIMO ET HONESTO.

  • Je pense qu'honesto est meilleur pour le sens (même si l'expression me fait bizarre) ; en tout cas je pense qu'il faut retenir l'adjectif proposé par @Laoshi

  • warywolfwarywolf Membre
    septembre 2020 modifié

    Super tout ça, merci beaucoup à vous trois.

  • Arva tua virosque iustos cum constantia atque observantia defende.

  • Cum n’est pas bien venu...

  • Et uiros est un peu redondant, puisque le masculin pluriel suffit à rendre l'adjectif un substantif (cfr. chez Cicéron les boni qui sont rarement homines ou uiri). Pour le reste, je trouve tueor plus fort ici (l'idée de prendre soin de est plus présente, mais c'est un goût purement personnel).

  • Bien sûr, viros est inutile. Quant à tueor, (regarder, avoir l'oeil sur, veiller prendre soin de), il a un sens légèrement différent de defendere.(protéger, défendre) . On peut d'ailleurs trouver les deux verbes couplés chez César, ils se complètent et se renforcent : Castra tueri et defendere : garder et défendre le camp. J'ai choisi pour ma part la simplicité...

  • poenuluspoenulus Membre
    septembre 2020 modifié

    https://www.etudes-litteraires.com/forum/discussion/comment/552844#Comment_552844Il est au contraire absolument bien venu et même obligatoire pour exprimer la manière avec un nom employé seul ( sans déterminant) , ce qui est le cas de ma proposition. Voir a.e: Plaute, Pe 198: face rem hanc cum cura geras, ou Cic, Fi. 3,29: honeste, id est cum virtute vivere, ou Cic, Or. 174: Oratores cum severitate audiuntur, poetae cum voluptate.

    https://www.etudes-litteraires.com/forum/discussion/comment/552861#Comment_552861Le problème est que à la lecture de la seule phrase latine ( sans connaître la phrase française donc), on est en droit de se demander , si on ne précise pas , qui ou quoi est qualifié de "iustos". J'imagine que warywolf ne le souhaite pas . La référence à " boni" est à mon sens abusive puisque cette forme est entrée dans les "expressions", ce qui n'est pas le cas de " iusti" . Cicéron prend la peine d' écrire Iustis autem et fidis hominibus, id est bonis uiris, ( Off, II,32)

  • LaoshiLaoshi Membre
    septembre 2020 modifié

    Il est au contraire absolument bien venu et même obligatoire pour exprimer la manière

    Soit. Je préfère un adverbe alors. Notre demandeur a maintenant le choix.

  • Oui j'ai un peu trop de choix. Vos échanges sont très interessants et m'aident à avancer.

    En fait ces définitions font aussi évoluer la devise en français car tous ces sens différents pour un même mot et tous ces mots pour un sens proche m'obligent à l'adapter pour que le sens de la phrase en latin soit clair.

    Je pense avoir fixé le début Agrum tuum virosque iustos ainsi que le verbe defende.

    Quant au choix des adjectifs c'est plus compliqué. Observans traduit bien la notion de respect que je cherche (même si honesto me plait aussi). Pour la résiliance, ce qui s'en rapproche le plus serait tenacitas. Que pensez vous de aptabilitas ? Forti animo n'était pas dans la devise de base mais il me plait et pourrait être rajouté (ça ferait 3 adjectifs).

    Ne voyant pas cum dans les premières propositions j'avais pensé aussi utiliser les adverbes (tenaciter, fortite ?), à voir ce qui est le moins lourd dans l'écriture.

    Je vois enfin que le verbe est parfois avant les adjectifs et parfois en fin de phrase, quelle variante adopter ?

  • LaoshiLaoshi Membre
    septembre 2020 modifié

    Les adverbes sont évidemment moins lourds dans l'écriture, pas forcément plus latins. Le fait d'utiliser un nom qui marque l'état d'esprit (animus) est intéressant mais rallonge la phrase, ce qui est peut-être gênant si l'on veut une formule percutante.

    Pour ce qui est de l'ordre des mots il n'est pas figé en latin. Le verbe est souvent à la fin, mais pas toujours, selon ce que l'on veut plutôt mettre en relief. Si tu emploie des adverbes, il vaudra mieux placer le verbe après les adverbes. On peut aussi choisir des adjectifs et les placer en tête si c'est sur l'attitude de résilience et de respect que l'on veut mettre l'accent

    Ainsi des adjectifs au nominatif se rapportant à l'impératif defende me semblent possibles : Tenax et reverens agrum tuum justosque defende ou Agrum tuum justosque tenax et honestus defende, ou même : Defende agrum tuum justosque tenax et reverens ou encore Agrum tuum justosque defende tenax et reverens.

  • Il est au contraire absolument bien venu et même obligatoire pour exprimer la manière avec un nom employé seul ( sans déterminant) , ce qui est le cas de ma proposition


    Oui mais il est souvent élidé et ici on peut considérer que c'est un moyen et ne pas le mettre (cela fait quand même plus beau, sans cum). Défends etc. au moyen du respect et de la ténacité ! Je suis pour un substantif à l'ablatif sans cum.

  • Allez, moi aussi ! deux contre un ! 😂

    Défions la grammaire de notre enfance : cum cura scribit, mais magna cura scribit !

  • https://www.etudes-litteraires.com/forum/discussion/comment/552966#Comment_552966Qu'entendez- vous par "souvent élidé "? Si vous pouviez étayer cet avis avec des exemples car je ne demande qu'à étoffer mes connaissances. Jusqu' à présent je pensais que le complément de moyen ( c-à-d avec quoi l'action est faite) lorsqu'il est exprimé à l'ablatif sans "cum" ne concernait en latin que les choses, les objets ou bien les personnes servant d'instruments (les soldats , les esclaves etc.) ou encore se rencontrait dans des tournures figées. Ainsi croyez- vous que l'on puisse mettre " résilience et respect" dans ces catégories ? Là encore ,si vous aviez des exemples latins...Je ne suis pas certain que le critère de la beauté ( sans cum) soit bien pertinent ...

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.