Maupassant, Bel-Ami, I, chapitre 2 - Mais voilà qu'en s'apercevant brusquement dans la glace...

Bonsoir tout le monde, j'ai un commentaire composé à faire sur le texte ci dessous. J'ai assez de mal avec les commentaire. En thème j'ai pensé à l'orgueil, au réalisme, à l'apparence. Mais je ne sais pas trop quoi en faire ni avec quelle problématique m'en servir. Donc voilà je demande votre aide. Merci

Bel-Ami du célèbre auteur Maupassant
Mais voilà qu'en s'apercevant brusquement dans sa glace, il de ne s'était même pas reconnu ; ils'était pris pour un autre, pour un homme du monde, qu'il avait trouvé fort bien, fort chic, au preùier coup d'oeil. Et maintenant, en se regardant avec soin, il reconnaissait que, vraiment, l'ensemble etait satisfaisant.
Alors il s'étudia comme font les acteurs pour apprendre leurs rôles. Il se sourit, se tendit la main, fit des gestes, exprima des sentiments : l'étonnement, le plaisir, l'approbation ; et il chercha les degrés du sourir et les intentions de l'oeil pour se montrer galant auprès des dames, leur faire comprendre qu'on les admire et qu'on les désire.
Une porte s'ouvrit dans l'escalier. Il eut peur d'être surpris et il se mit à monter fort vite, avec la cratinte d'avoir été vu minaudant ainsi, par quelque invité de son ami.
En arrivant au second étage, il aperçut une autre glace et il ralentit sa marche pour se regarder passer. Sa tournure lui parut vraiment élégante. Il marchait bien. Et une confiance immodérée en lui-même emplit son âme. Certes, il réussirait avec cette figure-là et son désir d'arriver, et la résolution qu'il se connaissait et l'indépendance de son esprit. Il avait envie de courir, de sauter en gravissant le dernier étage. Il s'arrêta devant la troisième glace, frisa sa moustache d'un mouvement qui lui était familier, ôta son chapeau pour rajuster sa cheveulure, et murmura à mi-voix, comme il faisait souvent : "Voilà une excellente invention." Puis tendant la main vers le timbre, il sonna.
«1

Réponses

  • Regarde la Fiche de méthode sur le CC sur ce site
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Bonsoir,

    Ce n'est déjà pas si mal !
    Tu pourrais aussi examiner l'affirmation du personnage lors de ses trois stations devant les glaces et pendant son ascension toute symbolique vers les appartements de son ami Forestier. Nous sommes au début du roman.
    Tu assistes en direct à la transformation d'un beau garçon en séducteur patenté dans le beau monde parisien.
    Quelle focalisation ?
    Quelle progression ?
    Quelques autres pistes : la naïveté, la fatuité, le comédien, l'arriviste, le déguisement qui devient habit, la revanche sociale... Duroy est en train de devenir Bel-Ami, le jouisseur oisif et mollasson du début se transforme en carnassier impitoyable sous une apparence de séducteur facile...
  • Je te remercie Jean-luc c'est le genre de réponses que je recherche.
  • Bonsoir !
    Je suis toute nouvelle sur ce forum, et je viens de découvrir cet interessant article :) J'ai le même sujet de commentaire composé. Je suis en première L, et je suis encore une débutante pour les commentaires puisque l'année dernière j'en ai jamais fait... Eh oui! Ca peut paraître fou mais bon. Ce n'est pas de ma faute. C'est celle de ma pitoyable prof de 2nd.
    Bref. J'ai donc un probléme de mise en forme et de construction du plan. Je n'ai pas encore acquis la bonne méthode !!
    Bien que cet article a étè rédigé il y a un peu prés 1an lol j'aimerais tout de même savoir quel plan je dois faire. Les parties et les sous-parties que je dois développer. Et comment je peux les développer.
    Je ne sais pas si je vais obtenir une réponse mais bon. Autant essayer.
    En espérant avoir une aide, je vous souhaite à tous une agréable nuit ;)
    A bientôt.
  • Essaie de relire ce qui précède, et de l'intégrer dans la méthode de commentaire proposée par ce site (accueil, puis dérouler les menus adéquats)
    Essaie déjà de faire une intro qui situe l'auteur, la nouvelle et le passage à commenter dans cette nouvelle
  • OUi, d'accord merci. Mais je ne sais pas comment le rédiger. Je n'ai pas trouver la fiche méthode du commentaire sur ce site...
  • Retour au site, puis Outils puis Fiches de méthode
  • Ah oui ! Au fait, il me faut une problématique. Moi je propose celle ci : Duroy saura t-il être présentable tout en restant fidéle à lui-même ? ou bien : Poussé par son désir de plaire, Duroy va t-il jouer un rôle ?
    Qu'est ce que vous en pensez ?
    Je suis, en effet, comme vous pouvez le constater, en train de ramer et de chercher par tous les moyens, une solution lol
    Ca serait super gentil de me conseiller :D
    Merci !
    Leah a écrit:
    Retour au site, puis Outils puis Fiches de méthode
    oui, oui merci beaucoup :) Je viens de trouver. Décidement ce site est pas mal !!
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Bonjour Anny,

    La première me semble meilleure.
  • Oui c'est ce que je pensais aussi, merci :) Les pistes que tu as données auparavant me servent beaucoup ! C'est vraiment gentil d'aider les gens commer tu le fais
    Mais j'ai encore un autre probléme. Je n'arrive pas trouver comment développer ma 2e grande partie qui est : L'évolution de la fatuité de Duroy à travers les 3 étages. Je trouve qu'elle ressemble un peu à la première qui est : L'évolution du regard de Duroy de lui-même. Je ne sais pas quoi dire sur sa fatuité mis à part qu'il devient de plus en plus confiant etc... Je reprends en quelque sorte les idées de la première partie, donc ca ne sert à rien lol
    Comment faire et que faire ?
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Bonsoir Anny,

    Contente-toi de suivre le texte pour définir tes parties :

    La révélation, l'apparence (les termes sont approximatifs)
    La confirmation, l'introspection (les termes sont plus recherchés)
    Duroy devient Bel-Ami : les qualités qu'il se reconnaît, la "confiance immodérée"... Le bellâtre découvre enfin une énergie qui lui permet de lever ses inhibitions, il prend conscience de son désir d'arriver.
  • Bonjour,
    alors voila, je dois trouver des procédures rhétoriques et analyser ce texte mais je n'y arrive pas et je ne sais pas comment m'y rendre.
    S'il vous plaît aider moi, merci de votre précieuse aide =). Voici le texte:

    Mais voilà qu'en s'apercevant brusquement dans sa glace, il de ne s'était même pas reconnu ; il s'était pris pour un autre, pour un homme du monde, qu'il avait trouvé fort bien, fort chic, au premier coup d'oeil. Et maintenant, en se regardant avec soin, il reconnaissait que, vraiment, l'ensemble était satisfaisant.
    Alors il s'étudia comme font les acteurs pour apprendre leurs rôles. Il se sourit, se tendit la main, fit des gestes, exprima des sentiments : l'étonnement, le plaisir, l'approbation ; et il chercha les degrés du sourire et les intentions de l'oeil pour se montrer galant auprès des dames, leur faire comprendre qu'on les admire et qu'on les désire.
    Une porte s'ouvrit dans l'escalier. Il eut peur d'être surpris et il se mit à monter fort vite, avec la crainte d'avoir été vu minaudant ainsi, par quelque invité de son ami.
    En arrivant au second étage, il aperçut une autre glace et il ralentit sa marche pour se regarder passer. Sa tournure lui parut vraiment élégante. Il marchait bien. Et une confiance immodérée en lui-même emplit son âme. Certes, il réussirait avec cette figure-là et son désir d'arriver, et la résolution qu'il se connaissait et l'indépendance de son esprit. Il avait envie de courir, de sauter en gravissant le dernier étage. Il s'arrêta devant la troisième glace, frisa sa moustache d'un mouvement qui lui était familier, ôta son chapeau pour rajuster sa chevelure, et murmura à mi-voix, comme il faisait souvent : "Voilà une excellente invention." Puis tendant la main vers le timbre, il sonna.
    Merci d'avance !
  • Merci ! Dernière quesion: Ce genre de texte est bien un texte descriptif ?
  • Bobor5 a écrit:
    Ce genre de texte est bien un texte descriptif ?
    C'est exact.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.