Grammaire française Participe passé

qui est-ce ? c'est les enfants ou ce sont les enfants
«13

Réponses

  • Plutôt ce sont les enfants.
    Mais voir les cas où le singulier est toléré.
  • salut
    merci pour ce lien la réponse me suffit
  • "C'est les vipères. Ce sont les vipères ?
    Dois-je utiliser le présentatif au pluriel ou au singulier? Y a-t-il une tolérance participant de l'usage?
    merci
  • Je pense qu'il y a une tolérance, mais pour ma part, je ferais l'accord.
  • JehanJehan Modérateur
    C'est vrai, il y a tolérance.
    Mais disons que l'accord fait plus distingué, moins relâché.
  • Bonjour à tous,
    Dans la phrase « Le problème, c'est ses livres », il ne me paraît pas douteux que le singulier « c'est » puisse convenir.
    Pourrait-on néanmoins écrire : « Le problème, ce sont ses livres », alors que le véritable attribut semble être... « le problème » ( « Ses livres sont le problème », => « ses livres, c'est le problème ») ?
    Merci à celui/celle/ceux qui voudront bien me répondre.
  • JehanJehan Modérateur
    Bonsoir.

    Concernant c'est / ce sont, je ne vois pas trop où est le problème.

    Le nombre du verbe dans ce présentatif est seulement fonction du GN présenté qui suit :
    C'est dans le cas d'un GN singulier.
    C'est (familièrement) ou Ce sont (plus soutenu) dans le cas d'un GN pluriel comme ici.

    Le nombre singulier (ou pluriel) du GN qui précède n'a aucune influence sur l'accord :
    Les vieilles pierres, c'est sa passion.
  • Merci Jehan. C'était une vraie question (disons un doute)... =)
  • Bonjour,

    J'entends très souvent les phrases commencer pas c'est des.....

    C'est les joueurs........

    Cette formule existe t'elle? Faut il forcément dire "Ce sont"?

    Merci par avance
  • JehanJehan Modérateur
    Bonjour et bienvenue.

    Voir les messages ci-dessus.
    Les deux tournures sont admises.
    "C'est les joueurs" est simplement plus familier que "Ce sont les joueurs", plus soutenu.
  • DelisaDelisa Membre
    Mouais... "Ce sont les joueurs" : je ne sais si cette tournure est plus soutenue, mais elle me semble surtout plus correcte et même plus agréable à l'oreille.
  • JehanJehan Modérateur
    En tant que "présentatif", c'est est souvent invariable en nombre, sans que ce soit incorrect.
    Voir commentaires et citations ici.
    Quant au côté "plus agréable à l'oreille" de la forme plurielle... C'est très subjectif. =)
  • DelisaDelisa Membre
    J'ai bien lu. Merci Jehan. Allez, on va dire que je suis une puriste...

    Tout de même, il vaut mieux réserver la tournure familère à l'oral, je pense. Pas très "heureux" dans un texte.

    En ce qui concerne le "plus agréable à l'oreille", je ne parlais pas du son, mais de cette disharmonie du singulier-pluriel : " c'est les...".
  • JehanJehan Modérateur
    En ce qui concerne le "plus agréable à l'oreille", je ne parlais pas du son, mais de cette disharmonie du singulier-pluriel : " c'est les...".
    Comme dans le baudelairien "Il est des parfums frais...", ou comme dans "La plupart sont.. " ? ;)
    Au fait, le singulier est carrément obligatoire pour "Si ce n'est..."
  • DelisaDelisa Membre
    "Il est des..." ou "la plupart", c'est autre chose. Je parle de "c'est les..."

    Ce sont de petites divergences... ;)


    Allez, pour le plaisir:


    " Et sur ce mur, lorsque le soir descend,
    On croirait voir des taches de sang,
    Ce ne sont que des roses."
    ( Aranjuez.)
  • JehanJehan Modérateur
    Bien sûr, les deux présentatifs n'ont pas le même sens,
    mais je ne vois pas beaucoup de différence de structure entre les deux :

    Il est des parfums...
    C'est des parfums...


    Pronom neutre sujet d'un verbe au singulier dans les deux cas.
  • DelisaDelisa Membre
    Décidément, on poste souvent en même temps!!!
    Cette tournure est donc permise.
    Personnellement, j'emploie volontiers "il est des..." mais " jamais: " c'est des..."

    Allez, Jehan , je te laisse le dernier mot! ;)
  • JehanJehan Modérateur
    Puisque tu me le laisses si gentiment... =)
    Je te redirai que il est et c'est n'ont pas le même sens et sont les équivalents de présentatifs différents :
    "Il est" est une sorte de "Il y a" de registre soutenu.
    "C'est" est plutôt proche de "Voilà"
  • DelisaDelisa Membre
    Du coup je reviens!
    J'avais saisi la différence, Jehan!
    J'emploie souvent " il est des..." et "ce sont les..." dans un contexte différent, naturellement!

    Mais je n'emploie pas " c'est les..." Voilà tout!

    bon, on arrête là? :lol:
  • JehanJehan Modérateur
    D'accord, on arrête...
    Ce sont... pardon, c'est nous les plus raisonnables ! ;)
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.