Grammaire française Participe passé

13»

Réponses

  • De, la forme réduite de l'article indéfini pluriel, s'emploie aussi dans une phrase négative : ... qui n'est pas suivie d'adjectifs.

    L'article indéfini pluriel des disparait après la préposition de : ... sont garnies de jalousies. (garnir de quelque chose)

    Enfin, de est aussi une forme de l'article partitif selon le Tlfi : donner de son temps.
  • Anne345 a écrit:
    L'article indéfini pluriel des disparait après la préposition de : ... sont garnies de jalousies. (garnir de quelque chose)

    C'est justement ce que je voulais savoir.
    J'aime beaucoup des règles qui sont simples et claires comme 'disparition de des après la préposition de'.

    Grand merci, Anne. :)
  • Bonjour,

    Comment est)-ce que l'on appelle le "phénomène" qui fait parfois supprimer un "s" à "des".

    Par exemple "Ce sont de(s) beaux avions."

    Est-ce qu'il y a une règle précise à ce sujet ?

    Un grand merci !
  • Je ne sais pas si cette règle a un nom particulier.
    Quand l’article indéfini pluriel (pas singulier, ni massif) des détermine un groupe nominal contenant un adjectif antéposé (qui précède le nom), il prend la forme de. Comparer:

    Il m’a offert des fleurs magnifiques. adjectif postposé
    Il m’a offert de belles fleurs. adjectif antéposé

    Quand l’article indéfini (singulier, pluriel et massif) détermine un groupe nominal qui est complément d’objet direct (COD) d’un verbe à la forme négative, il prend généralement la forme de:

    J’ai une voiture. vs Je n’ai pas encore de voiture.

    pages 48 et 49
  • JehanJehan Modérateur
    L'article indéfini des peut prendre la forme réduite de avant un adjectif antéposé.

    des avions > des avions rouges > des beaux avions ou de beaux avions (style un peu plus soutenu).

    Il n'y a aucune obligation, ce n'est qu'une possibilité, et cela ne porte aucun nom particulier...
    Mis à part "forme réduite de l'article".
  • Quand l'article indéfini des prend la forme réduite de, on parle tout simplement de réduction.
    La réduction est le raccourcissement du signifiant d'un morphène.
  • JehanJehan Modérateur
    Donc, quand j'ai parlé de "forme réduite de l'article", je n'ai pas écrit de bêtise, semble-t-il... ;)
  • Tu écris très rarement une bêtise ! :)
  • Un tout grand merci ! :)
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.