Grammaire française Participe passé

2»

Réponses

  • JehanJehan Modérateur
    Bonjour, Halimo.

    On peut dire les deux : "des jolies poubelles" ou "de jolies poubelles".
    Voir l'explication que j'ai donnée le 8 septembre 2008 sur le message n°2 de ce fil.
  • Bonjour tous le monde ;

    "L'usine fabrique des jolies corbeilless"

    mon interrogation est pourquoi doit o mettre De au lieu de Des

    mes salutations les plus distinguées.
  • Bonsoir Halimo,
    Des est remplacé par de quand le nom auquel il se rapporte est précédé d'un adjectif épithète.
    L'usine fabrique de jolies corbeilles.
    L'usine fabrique des corbeilles qui sont très jolies. Je vois qu'on t'avait déjà répondu. Je n'avais pas vu les messages précédents.
  • JehanJehan Modérateur
    Mais que fabrique au juste l'usine de Halimo ? Des corbeilles ou des poubelles ? =)
  • bonjour Delisa;
    je vous remercie c'est bien compris.
    mes salutations. Bonjour Jehan;
    je vous remercie beaucoup.
    Ce sont ces articles qui fabriquent ces usines =)
  • JehanJehan Modérateur
    Ce sont ces articles-là que fabriquent ces usines.
    Des corbeilles et aussi des poubelles, si j'ai bien compris !
  • "Ce sont ces articles qui fabriquent ces usines"
    articles c'est le sujet.
    usines c'est le COD

    y a t-ils des fautes dans la phrase?
  • JehanJehan Modérateur
    Oui, c'est tout le contraire.
    Les usines fabriquent ces articles.
    "les usines", c'est le sujet de "fabriquent".
    "ces articles", c'est le COD.

    Pour mettre en relief le sujet, on utilise Ce sont....qui :
    Ce sont les usines qui fabriquent ces articles.

    Mais pour mettre en relief le COD, comme ici, on utilise Ce sont...que
    Ce sont ces articles que les usines fabriquent.
    Ce sont ces articles que fabriquent les usines. (sujet inversé)
    .
  • Oui, exactement.
    Merci pour vos explications généreuses.
  • Jehan a écrit:
    L'article indéfini pluriel à forme pleine est des, valable dans tous les cas.
    L'article indéfini pluriel à forme réduite est de.
    La forme réduite ne peut s'employer que lorsque le nom est précédé d'un adjectif :
    de grands arbres de très beaux livres

    Bonjour.
    Je comprends bien que l'article indéfini 'des' devient 'de' devant un adjectif et qu'il y a l'article contracté 'des(de+les)'.
    Les cinq croisées percées à chaque étage ont de(1) petits carreaux et sont garnies de(2) jalousies dont aucune n'est relevée de la même manière, en sorte que toutes leurs lignes jurent entre elles.

    Dans cette phrase de Balzac, il y a deux de.
    Le premier est sûrement la forme réduite de 'des' devant l'adjectif.
    Mais comment peut-on expliquer la deuxième de qui n'est pas suivi d'un adjectif ?
    Il me semble que ce 'de' est aussi une forme réduite(ou contractée) de 'de+des(article indéfini)'.
    Parce que, s'il y avait eu une seule croisée à chaque étage, Balzac aurait écrit comme ceci :
    "La croisée percée à chaque étage est garnie d'un jalousie...".

    Et en rédigeant ma question, j'ai écrit "...qui n'est pas suivi d'un adjectif".
    Si j'avais voulu choisir 'des adjectifs' au lieu de 'un adjectif', quelle est la phrase correcte ; 'suivi d'adjectifs' ou 'suivi des adjectifs' ou 'suivi de des adjectifs' ?

    Qu'est-ce qui m'échappe ? enseignez-moi, s'il vous plait.

    Merci, d'avance.
  • De, la forme réduite de l'article indéfini pluriel, s'emploie aussi dans une phrase négative : ... qui n'est pas suivie d'adjectifs.

    L'article indéfini pluriel des disparait après la préposition de : ... sont garnies de jalousies. (garnir de quelque chose)

    Enfin, de est aussi une forme de l'article partitif selon le Tlfi : donner de son temps.
  • Anne345 a écrit:
    L'article indéfini pluriel des disparait après la préposition de : ... sont garnies de jalousies. (garnir de quelque chose)

    C'est justement ce que je voulais savoir.
    J'aime beaucoup des règles qui sont simples et claires comme 'disparition de des après la préposition de'.

    Grand merci, Anne. :)
  • Bonjour,

    Comment est)-ce que l'on appelle le "phénomène" qui fait parfois supprimer un "s" à "des".

    Par exemple "Ce sont de(s) beaux avions."

    Est-ce qu'il y a une règle précise à ce sujet ?

    Un grand merci !
  • Je ne sais pas si cette règle a un nom particulier.
    Quand l’article indéfini pluriel (pas singulier, ni massif) des détermine un groupe nominal contenant un adjectif antéposé (qui précède le nom), il prend la forme de. Comparer:

    Il m’a offert des fleurs magnifiques. adjectif postposé
    Il m’a offert de belles fleurs. adjectif antéposé

    Quand l’article indéfini (singulier, pluriel et massif) détermine un groupe nominal qui est complément d’objet direct (COD) d’un verbe à la forme négative, il prend généralement la forme de:

    J’ai une voiture. vs Je n’ai pas encore de voiture.

    pages 48 et 49
  • JehanJehan Modérateur
    L'article indéfini des peut prendre la forme réduite de avant un adjectif antéposé.

    des avions > des avions rouges > des beaux avions ou de beaux avions (style un peu plus soutenu).

    Il n'y a aucune obligation, ce n'est qu'une possibilité, et cela ne porte aucun nom particulier...
    Mis à part "forme réduite de l'article".
  • Quand l'article indéfini des prend la forme réduite de, on parle tout simplement de réduction.
    La réduction est le raccourcissement du signifiant d'un morphène.
  • JehanJehan Modérateur
    Donc, quand j'ai parlé de "forme réduite de l'article", je n'ai pas écrit de bêtise, semble-t-il... ;)
  • Tu écris très rarement une bêtise ! :)
  • Un tout grand merci ! :)
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.