Stendhal, Le Rouge et le Noir - Schéma narratif

Bonsoir,

Afin de me préparer au mieux au BAC de français en fin d'année, je reprends tous mes livres uns à uns afin d'en extraire l'essentiel, essentiel que je rédigerais ensuite en fiches...

Mais voilà que, alors que j'en suis à "Le Rouge et le Noir", et que je commence l'esquisse du schéma narratif, quelques doutes me surprennent !

N'y a-t-il pas différents schéma narratifs dans cette oeuvre ? Un seul roman peut-il contenir plusieurs schémas narratifs ? Si oui, dans ledit roman, la division en deux livres ne constitue-t-elle pas la limite des deux schémas narratifs ?

Je vous remercie,
Sully

Réponses

  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Bonjour Sully,

    Il n'y a en principe qu'un schéma narratif. Le Rouge et le Noir n'échappe à cette règle. La deuxième partie correspond à une réorientation du désir d'arriver chez Julien Sorel et non à un deuxième événement perturbateur d'une situation d'équilibre initiale..
  • Donc, si je comprends bien votre réflexion, le seul événement perturbateur se résume en la nomination de Julien au poste d'abbé ? Ainsi, toutes les divagations du récit, si l'on apperler ça ainsi, constituent les péripéties ?

    Le fait que M. le marquis de la Mole engage Julien ne marque aucun nouvel élément perturbateur, puisqu'il répond toujours à cette ambition... Merci de m'éclairer, si jamais j'étais dans l'erreur !

    Bien à vous,
    Zadek
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Bonjour Zadek,

    L'événement perturbateur est le départ de Julien comme précepteur chez les de Rénal.
    La suite de ses réorientations tactiques pour arriver à se faire une place constitue effectivement des péripéties.
  • Bonjour , Jean Luc a parlé de péripéties s'agit-il de l'intrigue qui tourne autour de l'amour naissant entre Mme de Rênal et Julien Sorel ?
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Bonjour Oromis,

    L'amour naissant entre Julien et Mme de Rénal fait partie des péripéties engendrées par sa nomination comme précepteur.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.