Fiches méthode Bac de français 2021

bonjours je me demandais si un éleve issu d'un lycée zep étais noté plus gentillement qu'un éléve issu de henryIV?

c'est une simple question pas besoin de m'agresser!
«1

Réponses

  • Bonjour,

    Étant donné que les copies sont anonymes, je ne pense pas qu'il y aie une différence de notation ... :rolleyes:
  • Ad astra a écrit:
    Bonjour,

    Étant donné que les copies sont anonymes, je ne pense pas qu'il y aie une différence de notation ... :rolleyes:
    oui mais les professeurs savent de quel lycée viennent les copies
  • ifniifni Membre
    moi je trouve que c'est plutôt question de chance.
    il y a des prof qui note extrêmement sévère et d'autre plutôt le contraire.
    mais comme l'a dit Ad astra, les copies sont anonymes.
  • TyaginTyagin Membre
    lunatique a écrit:
    Ad astra a écrit:
    Bonjour,

    Étant donné que les copies sont anonymes, je ne pense pas qu'il y aie une différence de notation ... :rolleyes:
    oui mais les professeurs savent de quel lycée viennent les copies
    Officiellent, non. Cela peut se deviner à force d'aller chercher le copies au même endroit, et d'opére des recoupements, mais a priori, on ne sait pas d'où vient la copie précisément.

    Et il n'y a pas de raison de changer de notation pour un lycéen zep ou un lycéen de h IV. Sinon ce n'est plus un bac national. Ce serait en outre mérisant pour l'élève de sep: c'est penser qu'il est trop bête ou inculte pour produire un vrai devoir.
  • bobo11bobo11 Membre
    Bon quand le vois le systeme de bareme que j'ai eu au BAC BLANC et qui doit etre identique pour l'epreuve du BAC ( enfin , je pense) , il ne devrait pas avoir beaucoup de marge d'erreur
  • lunatique a écrit:
    Ad astra a écrit:
    Bonjour,

    Étant donné que les copies sont anonymes, je ne pense pas qu'il y aie une différence de notation ... :rolleyes:
    oui mais les professeurs savent de quel lycée viennent les copies
    Au temps pour moi alors !

    Pourtant, lorsque l'on remplit le petit encart en haut des copies, on ne marque que le nom de notre académie.

    Mais bon, peut-être qu'après avoir été acheminées au rectorat ou autre (bref, là où elles sont enregistrées), nos copies portent le nom de notre établissement (?).

    Mais ça me semble assez peu probable puisque dans ce cas, la notation ne serait pas impartiale...



    Edit : Je viens juste de remarquer que Tyagin avait déjà répondu au sujet de l'anonymat des copies.
  • lunatique a écrit:
    Ad astra a écrit:
    Bonjour,

    Étant donné que les copies sont anonymes, je ne pense pas qu'il y aie une différence de notation ... :rolleyes:
    oui mais les professeurs savent de quel lycée viennent les copies
    De quel lycée ? certes ils vont chercher leurs copies dans un lycée (en général celui où ils enseignent) mais ils ignorent si les candidats sont de ce lycée, ou pas (ton centre d'examen n'est pas ton lycée habituel)
  • ifniifni Membre
    lunatique a écrit:
    Ad astra a écrit:
    Bonjour,

    Étant donné que les copies sont anonymes, je ne pense pas qu'il y aie une différence de notation ... :rolleyes:
    oui mais les professeurs savent de quel lycée viennent les copies
    De quel lycée ? certes ils vont chercher leurs copies dans un lycée (en général celui où ils enseignent) mais ils ignorent si les candidats sont de ce lycée, ou pas (ton centre d'examen n'est pas ton lycée habituel)
    pour moi personnellement le centre d'examen a été mon lycée habituel.
  • Mais bon, peut-être qu'après avoir été acheminées au rectorat ou autre (bref, là où elles sont enregistrées), nos copies portent le nom de notre établissement (?).


    Je peux vous certifier que non ! Je connais des profs qui corrigent les copies de bac :lol: :lol: :lol:
    et ils ne peuvent pas non plus savoir de quel établissement viennent les élèves. Vous n'avez pas passé vos épreuves dans votre lycée habituel n'est-ce-pas ?
  • ifniifni Membre
    moi personnellement j'ai passé mon examen dans mon lycée habituel.
  • Mais bon, peut-être qu'après avoir été acheminées au rectorat ou autre (bref, là où elles sont enregistrées), nos copies portent le nom de notre établissement (?).


    Je peux vous certifier que non ! Je connais des profs qui corrigent les copies de bac :lol: :lol: :lol:
    et ils ne peuvent pas non plus savoir de quel établissement viennent les élèves. Vous n'avez pas passé vos épreuves dans votre lycée habituel n'est-ce-pas ?
    Merci pour cette information :)
    Mon lycée est le seul centre d'examen du département, donc j'ai passé mes épreuves dans un cadre habituel.


    Mais bon, une fois que nous avons signé après l'exam, le devenir de nos copies nous est inconnu - la plupart du temps -, en tant qu'élève.
    Et puis, nos professeurs ne jugent pas inutile de nous informer sur ça !!


    Donc, si je comprends bien, il est possible que ce soient les professeurs de l'année qui corrigent nos copies. [avec beaucoup de chance !]
  • Euh... non, car un prof pourrait reconnaître l'écriture d'un de ses élèves (voire même de plusieurs !) On leur donne à corriger des copies dont on est à peu près sûr qu'elles viennent d'élèves inconnus d'eux
  • On ne corrige jamais la copie d'un élève que l'on a eu pendant l'année (différent centre d'examen et différente filière), sauf erreur évidemment. Quant au devenir des copies: elles ne regagnent jamais le rectorat, mais restent dans le centre d'examen où les professeurs vont les chercher et les rapportent. Il erst donc possible par recoupement de savoir de quels lycées les élèves proviennent, mais pas qui ils sont réellement.

    Cela dit, sur une centaine de copies, on ne se pose pas trop la question de l'auteur de chacune, ni de son origine. C'est déjà suffisamment ennuyeux de devoir se débaasser des impressions dues à la répétition des mêmes idées (alors que toute copie doit être lue de façon unique), de l'écriture, de la présentation, des fautes d'orthographes (rien de tout cela ne compte beaucoup dans la barème, mais cela compte énormément dans la perception a priori de ce que développe le candidat), pour ne pas s'embêter à rentrer dans l'identité du candidat.
  • par contre à l'oral l'examinateur savait de quel établissement je venais..
  • ENSENS Membre
    Vous ne croyez pas que les profs ont d'autres choses à foutre que de se torturer l'esprit pour savoir d'où viennent leur foutues copies (vraiment anonymes !!!) à corriger ? Ce sont des professionnels, pas des amateurs ! Ils sont a priori animés par un souci de justice, pas par l'envie de nuire ! Si le paquet est bon, ils le voient tout de suite : pas besoin qu'on le leur dise ! Si le paquet est mauvais, ils le voient tout de suite : pas besoin qu'une information sur la provenance des copies le leur certifie !
    D'autre part, il y a des séances d'entente (avant correction, réflexion sur les sujets, les attentes, etc.) et d'harmonisation (après correction, échange de qq copies problématiques, comparaison des moyennes, des notes extrêmes, etc.) qui sont là pour aplanir les inégalités éventuelles.
    Voilà. Ne cherchez pas de mauvaises excuses à une contre-performance, SVP !
  • ENS a écrit:
    Vous ne croyez pas que les profs ont d'autres choses à foutre que de se torturer l'esprit pour savoir d'où viennent leur foutues copies (vraiment anonymes !!!) à corriger ? Ce sont des professionnels, pas des amateurs ! Ils sont a priori animés par un souci de justice, pas par l'envie de nuire ! Si le paquet est bon, ils le voient tout de suite : pas besoin qu'on le leur dise ! Si le paquet est mauvais, ils le voient tout de suite : pas besoin qu'une information sur la provenance des copies le leur certifie !
    D'autre part, il y a des séances d'entente (avant correction, réflexion sur les sujets, les attentes, etc.) et d'harmonisation (après correction, échange de qq copies problématiques, comparaison des moyennes, des notes extrêmes, etc.) qui sont là pour aplanir les inégalités éventuelles.
    Voilà. Ne cherchez pas de mauvaises excuses à une contre-performance, SVP !
    je ne veux pas débattre mais ce topic était une simple question pas besoin de faire un débat politique!!! et pour ton info de bonnes copies ou de mauvaises copies de délimitent pas la provenance du lycée
    maintenant personne ici n'a cherché dde mauvaises excuses à ce que tu peux voir à leur contre performance
  • Cela me crève le coeur d'être en accord avec Mlle Lunatique (c'est tellement plus amusant lorsqu'elle sénerve!) mas elle a raison: la question peut se passer de totue recherche d'excuses pour être valable...
    Comment doit on faire pour noter également? Si la question se résume à l'épreuce du bac, sa réponse est facile: l'anonylat suffit amplement. mais le bac n'est rien d'autre qu'un droit à une orientation universitaire; quid des autres procédures d'orientation? Est-ce juste de se limiter à des notes? à un bac? que dire des places réservées par Scinces Po' Paris à la banlieue ou aux lycées classés APV? Est-ce du mépris? est-ce une percée vers l'égalité?

    Je suis assez mitigé, mais toi, ENS?
    J'aurais tendance à refuser ces places réservées, mais si justement on regarde qui peuple les ENS (en sciences humaines bien pluis qu'en sciences il est vrai) et qui s'y reproduit, on est obligé de constater que seules les foncitonnaires y mettent leurs enfants, et qu'il ne s'y trouve aucun génie (je te mets au défi de trouver un seul critique littéraire novateur, un seul grammairien, un seul spécialiste de quoi que ce soit sinon d'histoire qui laissera son nom dans la recherche!)

    [d'accord, il y a un peu de mauvaise foi dans mon propos... ]
  • Et là on remarque la [...] qu'est l'éducation nationale française (maintenant on peut le crier tout haut, ils ont compris et veulent même "reformer") mais voilà ça part en politique, vaut mieux en rester là.
    Donc à 1 ou 2 points prés, non nous de sommes pas égaux dans la notation, mais les profs ne sont pas là pour nous descendre!
    Une copie vaut ce qu'elle vaut donc pas de "ah mais si ... j'aurais pu ...".
    Et je suis sur que ce genre de discussion revient chaque année! (Message édité)
  • Les correcteurs vont chercher les copies dans un lycée où toutes les copies sont regroupées.
    La seule chose que sait le correcteur c'est la série qu'il corrige. Au moment de la réunion d'harmonisation, il peut savoir quel établissement il a corrigé mais alors, les copies sont terminées et les notes entrées.
  • FesseFesse Membre
    Je suis professeur de français en banlieue parisienne. Pour la cinquième fois, cette année, j'ai été de correction. Pour l'écrit, les copies sont anonymes, nous ne connaissons pas l'établissement d'origine. Pour l'oral, nous savons d'où viennent les élèves. Toutefois, je ne pense pas que les professeurs fassent de différences. De toute façon, il y a d'autres formes d'injustices, mais nous notons les élèves à leurs prestations et non à leurs belles fesses ! lol
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.