Fiches méthode Bac de français 2021

Bonjour à tous , je passe mon oral de français dans quelques semaines mais il y a un texte en lecture analytique qui me pose problème , c'est celui ci : https://www.etudes-litteraires.com/pascal.php de Blaise Pascal. Je comprends les paragraphes mais ce qu'il me faudrait c'est "juste" un plan s'il vous plait . C'est l'un des seuls textes ( pas facile à mon goût) où je bute pour trouver un plan , car un plan résumant chaque paragraphe c'est pas le top :s . Donc si quelqu'un a étudié ce texte , ça m'aiderait beaucoup . Je peux vous dire ce que j'ai trouvé pour chaque paragraphes mais je ne pense pas que cela est très important car moi c'est juste un plan non linéaire qu'il me faudrait.

idée du texte : C'est par la fuite, en nous détournant de nous-mêmes, que nous sommes en mesure d'échapper à notre véritable condition grâce au divertissement. Le texte donne une vision plutôt "dure" de la condition humaine; les hommes cherchent a oublier leur misère plutôt que de trouver le vrai bonheur . Seul le divertissement lui permet de fuir le tragique de son existence.

Merci d'avance !
Mots clés :
«1

Réponses

  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Bonjour,

    Tu pourrais établir le plan suivant :
    1 - Qu'est-ce que le divertissement pascalien ?
    Plus qu'une distraction, c'est un étourdissement
    2 - Les raisons de ce comportement
    3 - La démarche d'un moraliste janséniste
    des apparences au coeur
    la misère de l'homme sans Dieu confronté à sa finitude
    une recherche désordonnée du bonheur ou une conception austère du vrai bonheur
  • Merci bien Jean-Luc pour ce plan , mais pour le "2 - Les raisons de ce comportement " je ne vois pour où puis-je trouver la réponse dans le texte . Pourrais-tu m'éclairer sur ton idée s'il te plait ? Merci .
  • webmestrewebmestre Administrateur
    Bonsoir moustachu,

    Certainement ici :
    après avoir trouvé la cause de tous nos malheurs, j’ai voulu en découvrir la raison, j’ai trouvé qu’il y en a une [raison] bien effective, qui consiste dans le malheur naturel de notre condition faible et mortelle, et si misérable, que rien ne peut nous consoler, lorsque nous y pensons de près.
    Tu peux aller lire le début de cette page, aussi : http://www.philocours.com/cours/cours-bonhpossible.htm (le grand I).
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Bonjour Moustachu et Cyril,

    En complément des avis de notre webmestre, il y a au début du texte l'impossibilité de rester en place, la peur de l'ennui, l'attrait de la nouveauté, le goût du jeu...

    Mais je garderais ces éléments pour le 2 à renommer "causes", tandis que la raison relevée par notre webmestre est à placer sous "des apparences au coeur".

    J'espère avoir été assez clair.
  • Je te conseille aussi de lire la texte entier de cette pensée, si ce n'est déjà fait. Pascal donne de multiples exemples pour expliquer l'idée de divertissement. ça t'aidera peut-être à y voir plus clair.
  • webmestrewebmestre Administrateur
    Bonsoir Jean-Luc,

    Et merci. J’avais compris ce texte ainsi :

    * les hommes sont malheureux car ils ne savent pas « demeurer en repos » (ça, c’est pour la cause du malheur).
    * la raison de cette cause, si je puis m’exprimer ainsi, est la « condition faible et mortelle » de l’homme.

    (C’est-à-dire que les « agitations », « les conversations et les divertissements des jeux », etc., ne sont que des illustrations de la cause.)

    Est-ce bien ça ? Je vous remercie. :)

    Cyril
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Bonsoir Cyril et Moustachu,

    Oui, vous avez raison Cyril.

    Pour la beauté du commentaire, je pense qu'il faut mettre en valeur cette chaîne de causalités, et passer de l'apparent au caché. C'est pour insister sur la démarche du moraliste : analyse des symptômes, puis pose d'un diagnostic, comme La Rochefoucauld constatant divers défauts humains qui tous révèlent au final l'amour-propre. Chez Pascal, c'est la misère de l'homme sans Dieu qui est à l'origine. Il faudrait mettre en avant cette volonté apologétique du janséniste Pascal.
  • je pense que tu pourrai parler aussi de la structure argumentative du texte ..
    et relever les connecteurs logiques .. Bonjour !!
    Voilà .. en relisant cet extrait des pensées de pascal .. J'ai trouvé qu'il y avait quelquechose qui clochait .. (c'est surement dans ma tête que ça cloche donc auriez-vous l'aimabilité de me remettre sur la bonne voix .. XD )
    En fait, est ce que Pascal ne se contredit pas ? o_O

    Il prétend que "tout le malheur des hommes vient d’une seule chose, qui est de ne savoir pas demeurer en repos dans une chambre" ..
    Et dans l'exemple du roi .. Il affirme qu'un roi sans divertissements "tombera par nécessité dans les vues qui le menacent" .. ça veut dire qu'il sera malheureux ..
    Donc ça voudrai dire que ce roi a besoin de divertissement pour être heureux !
    J'en conclu qu'au contraire, le divertissement fait le bonheur des Hommes et non leur malheur.. C'est le fait de penser à leur condition de mortels qui peut faire leur malheur ..

    Je commence à me perdre je pense .. XD
    si quelqu'un pouvait m'éclairer ..
  • Oui moi c'est pareil je n'arrive pas du tout à comprendre ce texte . J'ai vraiment du mal , si quelqu'un l'a déjà étudié qu'il m'aide s'il vous plait . Je passe l'oral dans quelques jours en plus et je ne connais rien sur ce texte :'( ! Merci d'avance .
  • MurielMuriel Membre
    Bonsoir,

    Avez-vous lu cette page du site (signalée déjà plus haut) ?

    Muriel
  • "Pascal utilise toutes les ressources de la rhétorique afin de montrer au lecteur une intuition fondamentale : les hommes, livrés à eux-mêmes sans le secours de la foi et de la grâce, sont dans la faiblesse et la misère"
    ... MAIS ne sont pas malheureux puisqu'ils se divertissent .. !! excusez moi je n'ai peut être pas bien compris ..
  • Pareil je ne comprend rien , personne n'a fait ce texte en lecture analytique svpppp !
  • Bonjour je sais que je suis plutôt en retard mais j'attire votre attention sur le fait que moi aussi je révise mon bac et je tente d'approfondir le plan donné par Jean-Luc. Je ne parviens pas à comprendre la dernière partie, celle qui concerne le "Jansénisme". Voilà je sais que c'est un peu tard mais merci quand même.
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Bonjour Adamsberg,
    1 - Qu'est-ce que le divertissement pascalien ?
    Plus qu'une distraction, c'est un étourdissement
    2 - Les raisons de ce comportement
    3 - La démarche d'un moraliste janséniste
    des apparences au coeur
    la misère de l'homme sans Dieu confronté à sa finitude
    une recherche désordonnée du bonheur ou une conception austère du vrai bonheur
    Je vais essayer de te mettre sur la voie.
    Le jansénisme est connu pour son austérité et son pessimisme tout comme les grands moralistes du XVIIe siècle, La Rochefoucault, La Bruyère...
    Pascal, dans cet extrait, s'inscrit dans cette double tradition.
    Il se montre moraliste en allant des apparences au fond des comportements. L'apparence de bonheur dans le divertissement cache la peur des fins dernières.
    Sans Dieu, l'homme ne peut remplir ce grand vide qu'il découvre en lui.
    Pour faire pièce au divertissement, Pascal propose le retrait du monde et la méditation dans la solitude.

    Est-ce plus clair ?
  • Bonjours tout le monde !
    Enfaîte moi je doit passer devant mon professeur de français lundi et elle nous a donner une question a commenter sur le texte de Blaise Pascal divertissement .
    Question d'exposé : Dans quelle mesure ce texte recours t-il a la logique pour convaincre son lecteur ?
    Donc j'aimerai bien que quelqu'un me reformule la question d'une autre manière, vue que je la comprend pas très bien! Elle nous a dit de faire une introduction, un plan, et une conclusion . J'ai déjà fait l'introduction !
  • Bonjour,
    voici mon opinion gygygwada971:
    Ton professeur te demande simplement de définir si ce texte tente plutôt de convaincre le lecteur (logique) ou de le persuader (sentiments) : ce sont les deux grands moyens de l'argumentation. Le plan semble donc plutôt facile à extraire : I) convaincre ; II) persuader ;III) Mais ne serait-ce pas l'union des deux qui en fait sa force ? (cette troisième partie n'est pas nécessaire). Je te laisse évidemment trouver les sous-parties (là, par contre, le travail sera sans doute moins facile) correspondantes.

    ATTENTION : Mon plan n'est pas le seul à suivre et je t'engage d'ailleurs vivement à demander d'autres avis (car peut-être devrais-tu plus insister sur la logique que sur les sentiments au cours de ta rédaction.)

    PS : Faire une introduction sans avoir bien compris la problématique me paraît hasardeux...voir impossible... Je te conseille de la refaire quand tu auras tous les éléments en main.
  • Merci beaucoup pour m'avoir reformuler la question !

    Enfaîte lorsque tu dit I) convaincre II) persuader pour le plan, c'est convaincre et persuader quoi ? Parce que quand tu me dit sa je voit convaincre le lecteur qu'il a raison sur les hommes avec des arguments et persuader je voit pas trop!

    Pour l'introduction j'avais juste mis au départ la biographie de l'auteur avec quelque de c'est oeuvre célèbre. Et j'ai dit aussi que le fait qu'il n'a pas pu finir l'oeuvre et c'est un de ses compagnon qui la finit pour lui. Je voudrais savoir est-ce-que sa ira ? :/
  • JehanJehan Modérateur
    Bonsoir.

    Utilisateur t'a pourtant bien résumé :
    convaincre le lecteur (logique) ou de le persuader (sentiments)
    Convaincre le lecteur suppose qu'on fait appel à la logique et à la raison du lecteur pour l'amener à être d'accord avec ce qu'on dit.
    Persuader ce même lecteur suppose que pour l'amener à être d'accord, on fera plutôt appel aux sentiments...
  • ha mais oui c'est vrai !! :) Merci a utilisateur et Jehan pour m'avoir aider
  • Alors, je pense de maniere suivante: premierement, le mot diverstissement est issu du mot latin DIVERTERE (se detourner de) ce qui ne signifie pas se divertir mais une action qui nous aide à detourner des mauvaises pensees, à oublier tous nos soucis. Donc, divertissement chez Pascal veut dire chaque action, le moyen qui nous detourne des mauvaises pensées, de nous/meme, qui nous empeche de regarder la realite en face, tout ce qui n'est pas etre assis entre 4 murs, dans une chambre, car Pascal dit que tout le malheur humain provient de l'impossibilite d'etre en repos dans une chambre car le repos nous amene à l'ennui/misere et c'est alors qu-on pense aux choses qui sont insuportable pour homme, telles que la mort... Pour depasser cet ennui nous plongeons dans le tumulte/agitation. Mais Pascal etait contre le divertissement car nous ne pouvons pas ne jamais penser a notre destinée et au futur, nous devons etre conscient de notre etre et de notre existence pour povoir accepter Dieu et la mort. Homme doit confronter ses pensées et soi-meme. Homme est né pour etre malheureux, mais d'un notre coté, nous oublions tout le mal dès que qqch nous divertit de cela. Exemple→ un homme a perdu son fils dans un accident et puis il est allé a la chasse d'un sanglier pendant 6 heures. Pascal desinge par le divertsissement toutes les activités qui nous évitent l'ennui et qui nous empechent de réfléchir sur nous - meme, telles que la chasse, le jeu ou la danse, ainsi que les activités dites "sérieuses"→ la guerre, la politique... car tout cela nous préoccupe et il n'y a pas de place pour penser à autre chose.
    Sans divertissement il n'y a pas de joie et avec divertissement il n'y a pas de tristesse. Des que nous nous occupons de qqch le malheur disparait.
    J'espère que j'ai aidé un peu.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.