Grammaire française Participe passé

Bonjour,

Je me questionne à savoir si on doit écrire "les mesures sont notées en centimètres" ou "les mesures sont notées en centimètre".

Étant donné que "centimètre" est l'indication de l'unité de mesure utilisée, je me disais qu'il en allait peut-être comme pour les matériaux.
Ex. Un immeuble en brique

Si vous pouvez m'indiquer un site Web fiable qui clarifie cette question, je l'ajouterais à mes signets.

Merci à l'avance!

Danielle
«1

Réponses

  • JehanJehan Modérateur
    Bonsoir.

    Les unités de mesure ne sont pas comparables à des noms de matériaux.

    Un immeuble est construit en brique, dans un matériau qu'on appelle la brique.

    L'immeuble n'est évidemment pas bâti avec un matériau qu'on appelle le mètre. Mais sa hauteur s'exprime en mètres. Et en général, un immeuble mesure plusieurs mètres ! On exprime donc sa hauteur en mètres.

    On note des longueurs en centimètres, on mesure des contenances en litres, etc.
  • En effet, un immeuble mesurera plusieurs mètres, à moins qu'il n'abrite des lilliputiens ;)
  • La puissance d'une automobile s'exprime en cheval-vapeur, même si elle en a plusieurs.
    Sur le même modèle, il ne faut donc pas de "s" à mètre.
  • JehanJehan Modérateur
    Bonsoir, Anne.

    Que je tape avec guillemets, dans Google, "exprimée en mètres" ou bien "exprimée en mètre", quelle que soit l'orthographe, de nombreux liens s'affichent, dirigeant vers divers sites officiels et techniques. Même chose si je tape "exprimée en cheval-vapeur" ou "exprimée en chevaux-vapeur". Il conviendrait donc peut-être que vous et moi, chacun de notre côté, soyons moins catégoriques... Avez-vous des références grammaticales précises ?
  • J'ai vu et lu des chevaux-vapeur autant que des cheval-vapeur, en effet. Pour les hauteurs, elles sont exprimées en mètres sans exceptions ; ou en centimètreS, kilomètreS ; les capacités en litreS, les poids en kiloS, grammeS, les températures en degréS etc.
    . Chacun sait que le Toit du Monde culminait à 8807 mètreS ; avec les moyens de mesure modernes, il s'élève maintenant à 8850 mètreS
  • Effectivement je n'ai pas de références grammaticales. Et les auteurs utilisent à la fois singulier et pluriel dans le même ouvrage : Le manuel du système international d'unités de Michel Dubesset, Gérard Grau
    Guide pratique pour le système international d'unités (SI) de Magdeleine Moureau...
  • JehanJehan Modérateur
    Il est certain que si le nom d'unité est précédé d'un nombre égal ou supérieur à deux (exemples de Léah), l'accord se fait. Personne n'a de doutes là-dessus.

    Mais ici, il s'agit de l'orthographe du nom d'unité employé sans nombre antéposé, comme dans la phrase: "On demande une hauteur exprimée en mètre(s)."

    Je le répète: il suffit de taper (guillemets compris) "exprimée en mètre" dans Google pour constater que cette orthographe est très répandue aussi.

    Personnellement, je continue à préférer "mètres" au pluriel. Cela me semble plus logique. Et c'est une logique du même ordre qui était en jeu dans notre homérique discussion à propos de "l'absence de couleur(s)"...
  • Diriez-vous de cette série de mesures :
    1,45
    1,36
    1,69
    1,23

    où 1 représente un mètre, que les mesures sont exprimées en mètreS?

    Pourquoi privilégier un objet de 2 mètres ou plus en mettant le pluriel?

    Pour ce qui est du fait qu'on trouve les 2 formes sur Internet, même sur des sites "officiels", donc supposés sérieux, ne signifie pas que les 2 formes soient acceptables, non? On voit tellement de tout sur le Web, même là où on devrait trouver un français correct.

    Merci d'essayer de trouver LA réponse, si elle existe.

    Danielle
  • JehanJehan Modérateur
    Puisque aucun site, même officiel, ne vous semble digne de confiance, pour trancher, ne resterait donc plus qu'à s'en remettre au bon Dieu... s'il existe et s'il est tout à fait sérieux, bien sûr ! . ;)

    On peut aussi essayer de raisonner logiquement. Votre argument pourrait se retourner: pourquoi privilégier les objets de moins de deux mètres en adoptant le singulier ?

    Avant d'écrire un s (ou non), il faudrait donc se demander si, dans la catégorie d'objets concernée par les mesures évoquées dans votre question, les "moins de deux centimètres" ont des chances d'être statistiquement plus nombreux ou moins nombreux que les "plus de deux centimètres". Je me demande si tout cela mérite une telle prise de tête... Je pense que personne ne vous tiendra grief de la présence ou non d'un s dans l'exemple que vous nous avez proposé au début.
  • Finalement, j'ai consulté Dieu en personne, l'Office de la langue française du Québec dont vous pouvez visiter le site Web à l'adresse suivante : http://gdt.oqlf.gouv.qc.ca/

    Le linguiste qui m'a répondu l'a fait sans hésiter. Il faut mettre un 's' à "mètre".

    Donc, "Les mesures sont indiquées en mètres". Mais pour éliminer tout doute, il me suggère de l'exprimer de cette façon : "L'unité de mesure utilisée est le mètre".

    Ah le bon Dieu!!! :P

    Bonne fin de journée à tous!

    Danielle
  • danny_1952 a écrit:
    Diriez-vous de cette série de mesures :
    1,45
    1,36
    1,69
    1,23

    où 1 représente un mètre, que les mesures sont exprimées en mètreS?
    Tu as répondu à la question (d'ailleurs qui se trouve déjà sur le forum), toi-même, Danielle.

    1 représente un mètre.
    1m83 représente un mètre quatre-vingt-trois (centimètres)

    1,45 n'a aucune raison de représenter un mètres quarante-cinq!

    D'ailleurs, je me demande si l'on place bien le symbole pour les sommes d'argent..... 1€35 = une euro et trente-cinq cents.
    N'est-ce pas incorrect de dire et écrire 1,35€? (Un virgule trente-cinq euros). :/
    de plus, est-il incorrect d'utiliser un point au lieu d'une virgule en écrivant des chiffres et leurs décimales?


    En deux jours on a eu des réponses de l'Académie Française et de l'Office de la Langue Française. Bientôt on n'aura plus besoin de ce forum pour poser des questions, hein?
  • Si nous respections tous et toujours les règles de notre époque, nous n'évolurions pas.

    La langue est vivante et, comme nous, elle est parfois un peu délinquante. C'est ce qui la rend un peu compliquée, mais si belle.

    Bonne journée!

    Danielle
  • danny_1952 a écrit:
    Si nous respections tous et toujours les règles de notre époque, nous n'évolurions pas.
    Abandonnons donc Lois et Règles à notre propre volonté! :P


    En revanche, je ne saisis pas le rapport de ton message avec le fil de discussion...
  • Ça se peut que je me sois trompée de discussion. Tant que je ne réponds de la sorte au mauvais forum!

    Qu'est-ce que ce serait s'il fallait que je donne une réponse comme ma précédente à un forum sur la délinquance criminelle?

    Salutations!

    Danielle
  • danny_1952 a écrit:
    Si nous respections tous et toujours les règles de notre époque, nous n'évolurions pas.

    La langue est vivante et, comme nous, elle est parfois un peu délinquante. C'est ce qui la rend un peu compliquée, mais si belle.

    Bonne journée!

    Danielle
    Exactement ! je dis à peu près la même chose sur un autre fil, DAnielle
  • JehanJehan Modérateur
    Bonsoir, JSC.

    Je crois que Danny a simplement commenté la citation de Wilde qui vous sert de signature... Peut-être a-t-elle cru un peu étourdiment que c'étaient vos propos à vous .

    Vous n'êtes plus d'accord avec cette citation ?
  • Hm, tu as peut-être raison, jehan.
    J'avais un peu oublié mon homage au cher Oscar.
    Nonobstant, je ne sais ce que te permet à croire que je m'aligne sur ce bon mot, écrit sur ton ironique.
    Est-ce mon genre? {Question rhétorique.}
  • Une signature, c'est un peu de chacun de nous, JSC
    Comment deviner que la tienne est ironique ?
  • JehanJehan Modérateur
    Excuse-moi de m'être mépris... Je croyais naïvement qu'en choisissant telle citation plutôt qu"une autre, on entendait signifier une certaine affinité de pensée avec la teneur de ladite citation. Mais puisque tu dis que ton choix a simplement valeur d'hommage...

    Wilde ironique quand il dit qu'il est immoral d'accepter les normes de son époque ? La véritable ironie consiste à dire une chose en laissant entendre le contraire. Or, je ne pense pas que Wilde prêchait le conformisme! Il voulait sans doute vraiment dire que la pire des immoralités, c'était le conformisme des gens si prompts à dénoncer, au nom des normes, la prétendue immoralité des autres. Je n'appellerais pas ça exactement de l'ironie, mais plutôt un brillant paradoxe.
  • Jehan a écrit:
    je ne pense pas que Wilde prêchait le conformisme! Il voulait sans doute vraiment dire que la pire des immoralités, c'était le conformisme des gens si prompts à dénoncer, au nom des normes, la prétendue immoralité des autres. Je n'appellerais pas ça exactement de l'ironie, mais plutôt un brillant paradoxe.
    Entre les écrits et les actes, il y a une marge de manœuvre, me semble-t-il.
    Rien de plus conformiste que de se marier et avoir deux enfants, par exemple. Oscar en était...exemplaire!
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.