Fiches méthode Bac de français 2020

13»

Réponses

  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Bonsoir,

    Baudelaire exprime son échec ; sa poésie n'a pas pu changer la vie, vaincre le spleen, parvenir durablement à l'idéal, d'où cette fuite en avant éperdue vers un au-delà inconnu mais qui permettra d'échapper à l'ennui.
    C'est un constat impitoyable sur l'impasse où l'a conduit son entreprise poétique et un jugement sévère sur le recueil qui en a résulté.
  • En complément :
    Au fond de l'Inconnu pour trouver du nouveau !


    Et la quête constante d'un idéal. Le nouveau : la modernité des thèmes, une nouvelle esthétique poétique.
  • Bonsoir j'ai deux phrases à commenter mais je ne vois pas ce que je pourrais dire dessus. Pouvez- vous m'aider s'il vous plaît ?

    Ces deux vers sont ceux du poème final d'une section intitulée Le Voyage
    Cette section appartient à la dernière partie des Fleurs du Mal : LA MORT.

    Après avoir évoqué comment le voyage à travers le monde terrestre est décevant Amer savoir, celui qu’on tire du voyage !, source de désillusions, fausse échappatoire au spleen, à la douleur, à l'angoisse, à l'ennui, le poète envisage ce qu'on appelle le dernier voyage, c'est-à- dire la mort.

    La mort est un mystère, la mort est l'inconnu radical.
    C'est l'ultime voyage, voyage poétique bien entendu, puisque Baudelaire ne va pas se suicider. (Il a bien essayé de se taillader la poitrine, douze ans avant, mais ce ne fut pas radical.)
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.