Formation des adverbes

Bonjour,

Il me semble me souvenir que les adverbes se forment et prenant l'adjectif au féminin et en ajout la terminaison "ment"

Que penser alors de vraiment ? (Quoiqu'il me semble l'avoir déjà vu écrit "vraiement")

Et pourquoi pas "vraîment" à l'instar de dûment ?

Merci d'avance de vos éclaircissements

Réponses

  • Effectivement la plupart des adverbes de manière se forment en ajoutant -ment au féminin de l'adjectif. Remarque : Les adjectifs qui finissent par un -e ne changent pas au féminin.

    Mais, il existe aussi de nombreuses formations irrégulières :
    1. Si l'adjectif se termine par une voyelle, on ajoute -ment au masculin.
    résolu-résolument; spontané-spontanément; vrai-vraiment; rare-rarement.
    2. Si l'adjectif se termine en -ant, on on remplace le suffixe -ant par -amment.
    constant-constamment.
    3. Si l'adjectif se termine en -ent, on on remplace le suffixe -ant par -emment.
    prudent-prudemment.
    4. Quelquefois, le -e du féminin se change en -é.
    énormément, précisément, aveuglément, profondément, intensément.
    5. Certains adjectifs se terminant en -u ou -i prennent un accent circonflexe.
    assidûment, gaîment, crûment.
    6. Adverbes irréguliers : gentil-gentiment; bon-bien; meilleur-mieux; mauvais-mal; bref-brièvement.
    (http://ucalgary.ca/)
    vraiment a perdu son e en 1740 selon le dictionnaire !
  • Bonjour,

    Merci pour ces précisions.

    Une réforme générale a-t-elle eu lieu en 1740 ou fut-ce juste une évolution de l'usage ?

    Cela collerait car il me semble que ce vraiement datait de Montaigne. De même il me semble avoir déjà vu gentillement (et pas chez un auteur contemporain ;))
  • Gentillement se disait dans le parler populaire des Ardennes, encore au siècle dernier. Depuis, malheureusement, la télé a tout aplani.
  • Arhhh !

    La télé, c'est l'opium du peuple !

    Panem et circensesBonjour,
    Leah a écrit:
    Gentillement se disait dans le parler populaire des Ardennes, encore au siècle dernier. Depuis, malheureusement, la télé a tout aplani.
    Ma grand-mère utilisait "vitement" pour vite ... cette version de l'adverbe a peut-être bien existé ?
  • Vitement, oui, je l'ai lu dans la Comtesse de Ségur
  • vraiment est effectivement une évolution à partir de veraiement, puis verraiment, vraiement et enfin vraiment attesté en 1740.

    vitement existe, mais jugé "vieux et rare".
  • JehanJehan Modérateur
    Bonjour.

    A propos d'averbes en -ment...
    Il y a aussi le cas semble-t-il isolé de "nuitamment", qui n'est pas dérivé d'un adjectif, mais qui est une réfection "par analogie" de l'ancien français "nuitantre" , du latin "noctanter". Il est vrai que ce n'est pas un adverbe de manière à part entière...
  • En entrant 'adverbes' dans le moteur de recherche de ce site (la fenêtre en haut à gauche) j'ai trouvé ce lien: Adverbes -ment.
  • Jehan
    nuitamment, (comme quotidiennement ou journellement ou mensuellement) peut-il être considéré comme adverbe de temps ?
    Mais il est vrai que pour un chat c'est une manière, par ex Mon chat sort nuitamment chasser les souris, c'est à la fois une indication temporelle et un mode de fonctionnement, si je puis dire.
  • JehanJehan Modérateur
    Tout à fait d'accord, Léah.

    J'ai pris soin de préciser que "nuitamment" n'était pas un adverbe de manière à part entière. Puisqu'il signifie d'une part "pendant la nuit" (indication temporelle) et "à la faveur de la nuit" ( ce que vous appelez pour votre chat "mode de fonctionnement") .

    On peut remarquer que les autres adverbes par vous cités (quotidiennement, journellement, mensuellement) ne sont pas dérivés d'un nom comme "nuitamment", mais d'adjectifs comme les autres adverbes: quotidien, journel (vx), mensuel.
  • Vitement se trouve aussi dans le poème d'Apollinaire À la santé
    Tu pleureras l’heure où tu pleures
    Qui passera trop vitement
    Comme passent toutes les heures
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.