Grammaire française Participe passé

Bonsoir. Je voudrais savoir la correction de cette phrase:

On a un grand amour pour ce que l' on fait et que l'on apprend

Réponses

  • MurielMuriel Membre
    Bonsoir Meero,
    On a un grand amour pour ce que l' on fait et que l'on apprend
    - On a un grand amour pour ce que l'on fait et (pour) ce que l'on apprend.

    Tu peux aussi dire :
    - On porte un grand amour à ce que l'on fait et à ce qu'on apprend.
    (Pour le -l' euphonique, le premier passe bien , le second moins...)

    Muriel
  • Bonjour,

    Je verrais bien plus concis :

    - On porte un grand amour à ce que l'on fait et apprend
  • MurielMuriel Membre
    Bonjour Saute-gouillets,
    Vous avez écrit :
    Je verrais bien plus concis :

    - On porte un grand amour à ce que l'on fait et apprend
    Oui, c'est encore mieux. On pourrait même éviter d'avoir l'impression de restreindre apprendre à ce que l'on fait en employant -ou, plutôt que -et.

    - On porte un grand amour à ce que l'on fait ou apprend.

    Muriel
  • - Ce que l'on apprend et fait deviendra/ont idéalement le grand amour.
    - Apprendre et faire est déjà un grand amour.
    - Par ses actes et ses connaissances l'homme est un grand amoureux.
    - L'Amour commence par l'apprentissage et s'épanouit dans les faits.
  • JehanJehan Modérateur
    "On a deux grands amours : faire et apprendre." :)

    Variante poétique: "deux grandes amours".... Mais ça ferait un peu trop pompeux, non ?
  • Bonsoir. On dit:

    Il est vrai que +subjonctif ou indicatif ?
    Merci
  • Il est vrai que tu as posé une question sans aucune doute possible.

    Indicatif.
  • Bonsoir .Je voudrais savoir on uitlise:

    LE journaliste doit etre caracter'ise' par le courage (ou)

    doit etre caracte'riser ?
  • Le journaliste est caractérisé (accord avec journaliste).
    Le journaliste s'est caractérisé (participe passé, accord avec journaliste).
    Le journaliste doit être caractérisé (accord avec journaliste)....

    L'attribut suit, dans les trois cas, des formes du verbe "être".
  • JehanJehan Modérateur
    C'est tout à fait vrai : indicatif après "Il est vrai que".

    Mais dès qu'on émet une petite réserve quant à la véracité du fait, le subjonctif pointe le bout de son nez.

    "Il est vrai que je suis parfois taquin."

    Mais:

    "Il n'est pas tout à fait vrai que je sois le seul..."
  • OuchenOuchen Membre
    Le subjonctif est plutôt de rigueur à la forme négative ou interrogative.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.