Dans la littérature en langue portugaise Luis de Camões et aussi Fernando Pessoa, ont été importants écrivains.
Mais ici, je veux parler spécifiquement sur la littérature brésilienne.

L'histoire de la littérature brésilienne est divisé en périodes, essentiellement: Barroco, Arcadismo, Romantismo, Realismo/ Naturalismo, Parnasianismo, Simbolismo, Modernismo.

Grands noms du passé et d'aujourd'hui:

Castro Alves, le poète des esclaves, a été un des premiers abolitionnistes au Brésil, au XIXe siècle.

Machado de Assis a fondé l'Académie brésilienne des Lettres en 1896. Peut-être le plus grand romancier brésilien.

Jorge Amado, qui a écrit "Tieta" et "Gabriela Cravo et Canela", le plus célèbre des livres d'Amado dans le monde, mais existe d'autres livres encore importantes.

Carlos Drummond de Andrade, peut-être le plus important poet brésilien au XX siècle.

João Cabral de Melo Neto, "J'essaie de ne parfum pas des fleurs". Il a écrit "Morte e Vida Severina" (la mort et la vie d'un Severino) et encore d'autres livres et poèmes.

Vinicius de Moraes, poète et diplomate, aussi connu pour ses paroles dans les chansons et le mouvement de la Bossa Nova.
Tout le monde connait "A garota de Ipanema", par example.

Chico Buarque de Holanda a des livres, des chansons et une pièce de théâtre.
Cette pièce est devenue (en 1967) un symbole de résistance contre la dictature.

Paulo Coelho, le magicien, est un mystique romancier brésilien. Ses livres ont fait leur apparition sur la liste des best-sellers dans de nombreux pays. Certaines personnes n'aiment pas. Cette personnes parlent que il n'est pas bon écrivain. C'est controversé. Il y a certainement d'autres auteurs brésiliens plus important, mais Paulo Coelho est le plus connu à l'étranger.

Il sont d'autre célèbres ecrivains:

João da Cruz e Sousa (1861 — 1898) - l'un des précurseurs du symbolisme au Brésil.

Olavo Bilac (1865 — 1918)

Monteiro Lobato (1882 — 1948) La littérature brésilienne a été pleine de lyrisme jusqu'à que le mouvement moderniste rompt avec la traditionnelle formule.

Romantismo (le premier moment: 1825 - 1840):

Exemple du Romantismo:
Le poème épique "I Juca Pirama" de écrivain Gonçalves Dias, raconte l'histoire d'un guerrier indien (tribu Tupi), pris par une tribu de "Tabajaras"
Il est un poème divisé en dix coins dans les versets alexandrinos et decassílabos (dix syllabes).

La rupture - XX siècle:
Carlos Drummond de Andrade, comme les autres modernistes, proclame la liberté des mots.
À la fin des années 1980, l'érotisme gagne l'espace dans sa poésie.

Bossa Nova (musique et poésie)
"Je peux me dire de l'amour (que j'ai eu):
Ce n'est pas immortel, car il est un feu
Mais sera est infini pendant que dure".
Vinicius de Moraes- extraites du sonnet de la fidélité


Je encore recommande:
Ariano Suassuna- dramaturge, romancier et poète du Brésil:
Le jeu de la Miséricordieuse ou Le testament du chien (Auto da Compadecida). Traduction de Michel Simon. Paris, Gallimard, 1970.

Une piéce comique et satirique!

Réponses

  • BrasilBrasil Membre
    Il y a quelque personne ici qui connaît aucun écrivain brésilienne?
    Quel?
  • Bonjour Brasil
    Désolée, mais à part Paulo Coelho, ces noms ne me disent rien
  • PortiaPortia Membre
    A part Coelho dont on trouve les livres partout, le seul nom qui me soit légèrement familier est Vinicius de Moraes, simplement parce que le film Orfeu Negro s'est inspiré d'une de ses pièces.

    J'ai aussi soudain traduit A garota de Ipanema en The girl from Ipanema dans le titre de chanson mentionné. Même si le titre ne dit rien, l'air est très connu.

    En tout cas ton message ne peut que susciter de l'intérêt et de la curiosité.
  • J'ai un grand souvenir de L'Aliéniste, de Joaquim Machado de Assis, lu il y a quelques années. Une nouvelle très percutante, pleine d'humour tout en étant profonde et très bien écrite (et sans doute très bien traduite). Aucun souvenir de L'Alchimiste, de Paulo Coelho, lu en même temps, (un module d'études sur le Brésil m'avait encouragé à me pencher sur la littérature de ce pays...), et qui ne m'avait pas franchement marqué...
  • Plus important

    Dans la littérature portugaise:
    - Camões et son travail plus important, le poème épique Les Lusiades.

    - Fernando Pessoa et ses hétéronymes.

    - José Saramago et son roman, prix Nobel de littérature, L'Aveuglement.

    Dans la littérature brésilienne:
    - Machado de Assis, par
    "Mémoires Posthumes de Brás Cubas"
    "Quincas Borba"
    "Dom Casmurro".

    - Graciliano Ramos, par "Vidas Secas".

    - Jorge Amado, par
    "Gabriela, Girofle et Cannelle"
    "Capitaines des Sables"

    - Carlos Drummond de Andrade, par
    "Poésie Choix", traduction et notes de Didier Lamaison. Paris, Gallimard, 1990;

    "La Machine du Monde et Autres Poèmes", traduit et présenté par Didier Lamaison. Paris, Poésie/Galimard, 2005
  • Bonjour.

    Je voudrais vous inviter à visiter et à participer dans notre blog sur la littérature brésilienne dont nous réalisons de recherches dans le but de divulguer notre culture.

    J'ai mis cette page du forum littéraire dans notre blog.

    Merci de votre attention.

    Até breve.

    Jean-Pierre
    Equipe Brésil Coolturel
    http://www.bresilcoolturel.blogspot.fr/
    http://www.bresil-indigene.blogspot.fr/

    Video : https://www.youtube.com/watch?v=jOkUEdx6mt4&gl=FR&hl=fr
  • "Approche et contemple les mots
    Chacun d'eux
    a mille faces secrètes
    sous sa face neutre..."


    Procura da poesia
    (Carlos Drummond de Andrade)
  • Je suis vraiment triste que la France ne connais pas la vrai littérature de mon pays!J'aimerais pouvoir montrer la beauté de Iracema, la solitude des personnages de capitains de sable, etc. Mais il y a seulement Paulo coelho....
  • Olà Brasil

    il me semble que tu as oublié quelques noms très importants: Clarice Lispector, et surtout João Guimarãens Rosa avec son grand roman sur le Sertão, ces paysages presque désertiques sublimes de l'interieur du Brésil ("Grande sertão: veredas" traduit en français sous le titre "Diadorim") et ses recueils de nouvelles dans lesquelles la poésie naît d'une extraordinaire expérimentation avec le langage.

    Muito axé para você!
  • gillier a écrit:
    Je suis vraiment triste que la France ne connais pas la vrai littérature de mon pays!J'aimerais pouvoir montrer la beauté de Iracema, la solitude des personnages de capitains de sable, etc. Mais il y a seulement Paulo coelho....

    Je voudrais avoir des renseignements sur JM Machaado de Assis, sur jorg amadeo , sur Clarice , sur votre pays.avez vous le temps de m'aider
  • Lamentablement Paulo Coelho a complètement annihilé l'image du reste des auteurs brésiliens à l'extérieur du pays, du à son grand pouvoir d'attirer les lecteurs pop avec son écriture pas très fleurie, si on peut le dire en quelque sorte.
    C'est aussi aux grands éditeurs de (re)publier les grandes oeuvres et d'en remplir les sections de littérature étrangère des librairies, d'excellente qualité qui a été laissée à part.
  • Bonjour,

    Je recherche des auteurs brésiliens (anciens ou contemporains) non-traduits en français, et qu'il serait intéressant de publier en France.
    Je m'explique mieux : j'ai remarqué qu'on traduisait surtout les oeuvres qui se vendent déjà bien dans leurs pays d'origine (comme Coelho j'imagine), ou qui sont susceptibles de plaire à un public occidental. Je suis persuadé que des oeuvres fortes et importantes du patrimoine brésilien n'ont pas été sélectionnées par frilosité commerciale.
    Pouvez-vous me conseiller?
    Merci. Je recherche en particulier des informations sur Hilario Tacito et sa Mme Pommery.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.