Fiches méthode Bac de français 2021

bonjour
dans la traduction française du guépard de lampedusa(ed points) on peut noter la présence du "baisemain", ce qui est un anachronisme.
je voudrai savoir si dans la version original le baisemain est aussi présent (ou si ce n'est qu une erreur de traduction)
ça me semblerai possible car visconti lui même intègre le baisemain dans son film.
si vous voyez d autres anachronismes dans le roman je suis preneur aussi
merci d avance
Mots clés :

Réponses

  • Et...... en quoi le baisemain est-il anachronique ? C'est une pratique assez ancienne (on trouve déjà le mot chez Montaigne)
  • Et qu'est-ce que ça prouve ? Le Monde dit bien à l’époque, selon M. Rouvillois
    Selon Lampedusa qui s'y connaît certainement plus que Mr Rouvillois sur les coutumes de politesse du temps de son grand-père en Sicile, le baisemain se pratiquait dans son milieu. Je préfère croire Lampedusa qui avait des sources sûres...
  • tu l as lu?
  • L'article du Monde ? oui. Je viens d'ailleurs de rectifier mon message précédent
  • désolé je n avais pas vu... je vais continuer a rechercher des infos sur le baisemain alors...
    par contre tu n aurais pas des infos sur des anachronismes dans le guepard?
    par ce que j ai vu plusieurs sujet bac sur internet qui en parlaient ( mais impossible de les visionner sans etre prof ou depenser 60 euros...)
  • Ce genre de sujets me paraît totalement sans intêret ! Qu'est-ce que ça a à voir avec l'essentiel du livre et de l'auteur ?
    De plus, les étudiants en français sont-ils supposés être des experts en histoire des us et coutumes ?
  • que ça te paraisse sans intéret ça te regarde mais respecte le fait que je m y interesse... si il y a des anachronismes dans l oeuvre ils permettraient de faire une partie béton et originale au sujet "le guépard est il un roman historique"
  • Léah ne voulait pas dire que ta demande était sans intérêt mais que poser ce genre de questions au bac était assez nul. C'est à qui connaîtra le mieux le livre sur le bout des doigts... Et je pense qu'on en perd l'essentiel au bout du compte.

    Et pour montrer si un roman est historique ou non, il y a d'autres moyens de le prouver que de s'attarder sur de petits détails, je pense.
  • Merci Polo ; tu as parfaitement compris ce que je voulais dire
    En effet, la vraie histoire, c'est celle de Garibaldi, et là il n'y a aucune erreur de la part de l'auteur !
  • Mais ce livre regorge d’anachronisme.

    Par exemple : lorsque, lors du bal, Tancredi attend Angelica, page 230 :
    « Tancredi s’élança comme une fusée »

    Ou, plus souvent, de liens fait par l’auteur entre le temps du récit et le temps de l’écriture (mais peut-on vraiment appeler ça « anachronisme » puisque c’est fait volontairement ?).

    p.199. février 1861
    « un petit village qui à présent, grâce aux autobus, est […] mais qui, il y a encore un siècle […] éloigné de quatre ou cinq heures-charrette »

    p.237. novembre 1962
    « Au plafond les Dieux […] se croyaient éternels : une bombe fabriquée à Pittsburgh, Penn., leur prouverait le contraire en 1943. »

    Il y en a d’autre, Lampedusa parle d’avion, des descendants de Salina, etc.
  • Oui, je suis assez d'accord avec Samsaweel, ce ne sont pas vraiment des anachronismes, mais juste un retour dans le présent, au temps de l'écriture.
    Je me rappelle qu'il fait allusion aux lapsus freudiens par exemple.. (p 116, si ça intéresse qqun !:))
  • La fusée (des feux d'artifice, par exemple) existait déjà du temps de l'histoire, ce n'est pas un anachronisme. En artillerie également, le mot existait
    Dispositif fixé sur un projectile, destiné à le faire exploser au moment ou à l'endroit voulu. Fusée d'obus. P. méton. Ce projectile. Fusée antichar. On y a déterré un obus de soixante, encore chargé, dont la fusée s'était brisée au ras de la bombe (HUGO, Misér., t. 1, 1862, p. 390).
    (TLF)

    La remarque sur le bombe d'Hiroshima est énoncée en quelque sorte par la voix off de l'auteur, ce n'est aucun des personnages du roman qui en parle.
  • Si ce sont des anachronismes car la définition d'anachronisme est :
    "ne pas situer un événement à sa date ou dans son époque ; confusion entre différentes époques" (Larousse 2009)
    Donc en gros tout le bouquin l'est car il y a bien décalage entre l'époque d'écriture du livre et celle de l'action ... l'action se situe au 17ème en grande partie et Lampédusa l'a écrit au 20ème.
    Sans parler des "sous-entendus" que Samsaweel a eu la bonne idée de relever (merci !), ce sont des anachronismes, même si ce n'est pas un personnage qui en parle il y a quand même décalage avec l'époque de l'action racontée.
    Bref, j'ai un DS demain et la prof nous a fortement conseillé de rechercher tous ces anachronismes ... et pour la 2ème dissert' le rôle du cher Bendico, ça promet !!!
    Bonne soirée à tous !
  • Euh ... La bombe qui a détruit Hiroshima a explosé le 6 août 1945 ... et ici il s'agit, en fait, en 1943, de la bombe qui a réduit en miettes le palais de la famille Lampedusa à Palerme ! Le romancier en fut tellement choqué qu'il ne put articuler un mot pendant 3 jours.
    Et ne confondons pas "projections dans le temps" volontaires et significatives, et anachronismes dus à quelque erreur de l'auteur ou du narrateur ...
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.