Méthode commentaire Méthode dissertation

Un personnage de roman doit-il nécessairement être exemplaire ?

bonjour j'ai une dissertation dont le sujet est :
un personnage de roman doit'il necessairement etre exemplaire ?

alors mon probleme c'est que je suppose qu'il faut faire une partie oui / une partie non et conclure

mais je ne toruve pas d'exemple pour la partie oui et j'en ai qu'un pour la partie non

et pour moi la question me parait " debile " dans un roman il y a forcement un personnage non exemplaire

pouvez vous m'aider svp ?
merci
«1

Réponses

  • Pour les personnages exemplaires réfère toi à tes lecture faite en 6eme, 5eme : Ulysse, Lancelot, la princesse de Clèves ... sont des personnages extraordinaires par leur force, leur physique, donc exemplaire... ( c'est ce que ma prof m'avait conseillé ! ) Et puis même les perso non exemplaire le deviennent parfois : Jean Valjean
  • oui j'avais pensé a ulysse
    la on est en train d'etudier la princesse de cleves mais je ne vois pas trop en quoi elle est exemplaire

    peut tu m'eclairer stp ?
  • Exemplaire par sa perfection physique (surtout le duc de nemours qui surpasse tous le mon en beauté ! ) mais exemplaire parce qu'elle se refuse, même à la mort de son mari elle ne veut épouser le duc de nemours ce qui fait d'elle un personnage exemplaire ( attention il se peut que je me trompe car tout comme toi je suis une élève de filière ES en plus ! )
  • ok je te remercie (moi je suis en S ) et vivement que je n'ai pu de francais parce que c'est bien chiant

    je te remercie encore
  • Bonjour :)
    Je suis en premiere s et je doit rediger ma premiere dissertatin

    Et je n'y arrive pas du tout.
    J'ai commencé à faire un plan mais bon dite moi svp

    Alors deja la problematique serait : Le heros de roman doit il ou non etre exemplaire ?

    Le plan:
    I. These: Un heros de roman qui est exemplaire

    II. Antithese: Un heros de roman qui n'est pas exemplaire

    III. Synthese

    Mais bon vous voyez je n'ai pas de sous partie, ni d'exmple precis.
  • Bonjour à tous,
    Je suis en 1S et je dois rédiger un paragraphe de 20 lignes sur "Le personnage de roman doit-il être exemplaire?", je n'ai aucune idée quoi écrire alors je voulais savoir si vous pouviez aider. J'ai les exemples comme "La Princesse de Clèves" ou "Ulysse" mais c'est comment présenter qui me perturbe.
    Merci d'avance :)
  • JehanJehan Modérateur
    Bonsoir.

    Tu as trouvé tes exemples en lisant les messages précédents de cette discussion, je crois.
    Mais en fait, Ulysse n'est pas un héros de roman...
    L'Odyssée est un poème.
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Tout l'intérêt du sujet est dans le sens que tu accorderas au mot "exemplaire".
    Le héros doit-il être "impeccable", sans défaut ?
    ou
    "sortant de l'ordinaire" ?
    Se posera alors ensuite la légitimité ou l'intérêt du héros banal...
  • bonjour a tous

    Vous répondrez à cette question en un développement organisé et en vous appuyant sur des exemples précis tirés du Rouge et le Noir de Stendhal, de vos lectures cursives et des documents vus en classe dans le parcours « le personnage de roman: esthétiques et valeurs ».



    je voudrais savoir si il y aurait quelqu un qui pourrait m aider a etablir un plan et à comprendre la sujet


    je vous remercie

  • Jean-LucJean-Luc Modérateur

    Bonjour,

    As-tu lu le message qui précède le tien ?

  • Bonjour ! Je dois faire une dissertation sur le thème suivant « Un héros de roman doit-il toujours être exemplaire » sachant que je dois principalement m’appuyer sur Le rouge et le Noir de Stendhal et je peux m’aider un petit peu de la princesse de Clèves et de Lancelot, pouvez vous m’aider a trouver un plan s’il vous plais ? ☺️

  • LaoshiLaoshi Membre
    20 avril modifié

    …pouvez-vous m’aider à trouver un plan s’il vous plaît ?

    I. Un personnage exemplaire est intéressant pour le lecteur. Il peut l’impressionner par ses exploits ou sa conduite parfaite, éventuellement lui servir de modèle.

    II. Mais les héros de roman ne sont pas tous des modèles de vertu. Ce sont parfois des personnages ordinaires, des représentants de la société et de l’époque dans laquelle ils vivent. Ils peuvent nous entraîner dans des aventures passionnantes dans lesquelles les vertus morales n’ont pas forcément leur place.

    III. Plus qu’un exemple, un bon roman peut nous représenter à travers ses héros l’âme humaine dans toute sa complexité. Ni ange, ni bête, voilà l’intérêt.

  • duduledudule Membre

    Exemple parlant : Nemo

  • fandixhuitfandixhuit Membre
    20 avril modifié

    Dans le II de Laoshi, tu peux ajouter la notion d'antihéros.

    Chez Stendhal, Julien est le type même du héros complexe. On peut apprécier ses qualités (ambition, intelligence) et le dénigrer par ailleurs (le meurtre). Mais la passion peut conduire à tous les errements. Un crime est évidemment impardonnable mais, dans ce cas, on peut le "comprendre" (les fureurs de la passion, pour parler comme Racine). Stendhal a bâti son roman sur un fait divers. C'est donc réellement arrivé.

  • Dans les archives : https://www.etudes-litteraires.com/forum/discussion/62027/un-heros-de-roman-doit-il-etre-necessairement-sympathique

    I. De l'intérêt des héros positifs.

    Rappel de la définition et des qualités qu'ils portent.

    Effets sur le lecteur.

    Les exemples


    II. De l'intérêt des anti héros et des héros négatifs

    Rappel des définitions.

    Effets sur le lecteur.

    Exemples


    III. Dépassement. Le rôle majeur du romancier.

  • Merci beaucoup c’est gentil, mais quels exemple pour le rouge et le noir je peux prendre, parce que j’ai lu le livre mais je vois pas vraiment en quoi il est exemplaire ou pas..

  • JehanJehan Modérateur

    Bonsoir.

    Tu trouveras des pistes dans cette autre discussion (messages de Floreale et de Jean-Luc) :

    https://www.etudes-litteraires.com/forum/discussion/64470/stendhal-le-rouge-et-le-noir-julien-sorel-est-il-un-personnage-romantique

  • Y’a pas vraiment de rapport je trouve..

  • JehanJehan Modérateur

    Tu dis que tu ne vois pas en quoi Julien est exemplaire ou pas.

    Floreale a écrit ceci. La partie "exemplaire", c'est le I. La partie "anti-héros", c'est le II.

    Suggestion de structure :

    I. Une sorte de héros romantique

    Ses rêves

    Son admiration pour Napoléon

    Les étapes pour se forger un destin qui se révèlera tragique

    II. Mais aussi un anti-héros :

    Sa condition sociale

    Son caractère : sensibilité ? Calcul ? Hypocrisie ?

    Son ambition

    Lire aussi ce que dit Jean-Luc :

    Certains comportements et traits de caractère de Julien le mettent à part. Comme te l'a fait remarquer Floreale son hypocrisie, ses calculs, son ambition qui passe avant la passion amoureuse le font sortir de cet isolement désespéré du héros romantique. En outre l'ironie que Stendhal exerce à son encontre ne contribue pas à le grandir.

    Finalement Julien s'accomplit, par un dépassement de sa passion romantique et de ses travers réalistes, dans un égotisme stendhalien tout à fait original et imprévu.

    Tu ne vois toujours aucun rapport avec ta question ?

  • Non je ne trouve toujours pas d’exemples a mettre dans les parties..

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.