Fiches méthode Bac de français 2021

Bonjour,

Voici mon nouveau sujet de dissertation en Philosophie; J'avouerai que j'ai quand même un peu de mal à faire ce sujet... Si quelqu'un pouvait m'aider.

Peut-on, doit-on en toutes circonstances et en tous les domaines chercher à avoir des idées claires et distinctes ?

J'ai déjà trouvé l'exemple de Descartes, qui croit aux idées innées, claires et distintes. De ce fait, il s'oppose donc aux empiristes, puisqu'il est lui-même rationnaliste.
J'ai également trouvé Leibniz avec ses idées simples et complexes, ainsi qu'Aristote, avec sa définition de l'idée.

Mon problème : je ne trouve pas de plan (à part I. Oui, II. Non et III. Synthèse → plan dialectique, donc) et je ne trouve également pas plus d'idées que ce que je viens de citer quelques lignes plus haut.

Quelqu'un aurait-il l'amabilité de m'aider ? Merci.

Bonne soirée,
Cindy.
Mots clés :
«13

Réponses

  • Lyo92Lyo92 Membre
    Hey,
    Je sais pas si je vais pouvoir t'aider mais bon !
    Déjà je trouve que ton truc empirisme/rationalisme est bien !
    Eh juste comme ça, la théorie des Idées de Platon ne dit pas que justement le Logos est stable mais que tout ce qui est empirique est instable/mouvant par essence du fait de leur nature (impressions etc.).

    Mais ta question est doit-on ?.
    Donc il faut se demander ce qui pourrait se passer si "on les a clairs" et si on ne les a pas ...
    Après y a le peut-on? qui me semble déjà plus intéressant, car tu pourrais expliquer qu'on ne peut jamais vraiment atteindre cette lucidité absolue!
    Ainsi tu aurais peut être un plan plus original :

    I/Peut-on ?
    II/Doit-on ? (c-à-d finalement doit-on essayer même si on y arrive jamais parfaitement)
    III/... Peut-être utilisé les autres termes de la questions pour faire une nuance "en toutes circonstances" il y en a ou il le faut d'autre non ? "dans tout les domaines" ? Je sais pas, on pourrait opposer l'art et la science (grossièrement mais tu vois où je veux en venir, l'une pour les sens, l'autre pour la raison).


    Et tu pourrais peut-être même mixer les choses en parlant "d'instinct" scientifique ? Ça doit exister des chercheurs qui se laissent guider par le sens, intuitions etc. pour trouver des choses ?

    Bref! J'espère que ce que j'ai dis n'est pas trop stupide (étant donné que je n'ai jamais fais de philo ),
    Bonne chance ! ;)
  • Bonsoir, Lyo,

    Tout d'abord, merci pour ta réponse. Mon sujet a du inspirer seulement toi sur tout le forum, puisque tu es la seule à m'avoir répondu... Enfin bref.

    Tu me parles du Logos. Qu'est-ce que c'est (désolée, je suis vraiment "nulle" en philo) ?
    Puis merci également pour ton éclaircissement sur les termes de la question, parce que j'avoue que je m'étais même pas demandé ce que tu m'as dis.
    Merci aussi pour ton plan, c'est vrai qu'il est déjà beaucoup plus original qu'un plan dialectique.
    Par contre, je ne comprends pas trop ta troisième partie... ?

    Merci de me répondre, bonne soirée,

    Cindy.
  • Logos en grec signifie "parole, discours, raison"

    Peut-on : a-t-on le droit ? (permission), en a-t-on la capacité ? (physique, psychique, morale...)
  • Polo a écrit:
    Logos en grec signifie "parole, discours, raison"

    Peut-on : a-t-on le droit ? (permission), en a-t-on la capacité ? (physique, psychique, morale...)
    Merci beaucoup Polo !



    Voici l'introduction que je viens tout juste de rédiger :

    Les idées. Ce terme est un terme très vague, mais en même temps très vaste. De quoi parle-t-on lorsque l'on emploie ce terme d'idée ? Parle-t-on d'idéologie, de concept, ou de jugement ? Parle-t-on de la clarté et de la distinction des idées ? Ainsi, nous pouvons nous demander si l'on peut, et surtout si l'on doit chercher à avoir des idées claires et distinctes dans tous les domaines et en toutes circonstances ? Cependant, que veut-on dire par "peut-on" ? Et par "doit-on" ? Que pourrait-il se passer si l'on a des idées claires ? Et dans le cas contraire, que se passerait-il ?

    Bon, c'est vrai qu'elle n'est vraiment pas longue du tout pour l'instant... Mais qu'en pensez-vous ?

    Bonne soirée,

    Cindy.
  • Peut-on, doit-on [...] avoir des idées claires et distinctes ?
    1. Qu'est-ce qu'il manque? [...]
    2. Qu'est-ç'une idée?
    3. Qu'est-ç'une idée obscure?
    4. Qu'est-ç'une idée confuse?

    Peut-on => pouvoir
    Doit-on => devoir
  • Bonjour JSC,

    Voici le sujet complet (qui était écrit en entier dans mon premier message...) :

    "Peut-on, doit-on en toutes circonstances et en tous les domaines cherchers à avoir des idées claires et distinctes ?"

    Merci pour ton aide, mais j'aimerais savoir comment faire pour introduire dans ma dissertation des définitions... ?

    Bonne journée à tous,
    Cindy.
  • Témoignage personnel: j'essaie en toutes circonstances (faire l'amour, prendre l'autobus, jouer au piano....) d'avoir les idées claires.
    Je réchigne un peu d'avoir que des idées distinctes, car c'est cloisonner les idées, cloisonner les connaissance et, là, on monte sur un de mes chevaux de bataille!
    Je me donne le devoir d'avoir les idées claires et, me semble-t-il, la plupart de l'humanité peut prétendre d'en avoir, mais pas toujours pour les distinguer.
    En toutes circonstances: reconnaissons que tlm [= tout le monde] n'est pas si buté que moi. :o
    Puisque personne ne maîtrise tous les domaines, il me semble difficile de pouvoir ou devoir y trouver des idées, donc cette locution me semble nulle et non avenue.
    On peut (mais ne doit -par quelle règle?) chercher toutes les idées qu'il soient, mais sans garanti de les trouver. :/ Bonjour,

    Pour permettre une bonne lisibilité, le langage abrégé est à proscrire. (Message édité)
  • Très bien, merci beaucoup JSC.

    Et qu'en est-il pour mon introduction ? (J'avoue que j'ai quelques problèmes de méthode... En fait, un coup c'est bon, un coup c'est pas bon, alors que j'ai toujours fais mes introductions de la même manière... Ca doit dépendre de l'humeur du prof, je ne sais pas... )

    Bonne soirée,
    Cindy.
  • Je ne cesse de dire ici que je suis assez bon en analyse et idées, mais nul en dissertation: telle est ma formation.
    Alors, c'est toi qui as appris comment faire une introduction (avec les fiches de ce site à l'appui).
    {Tu as raison, Muriel: désolé }
  • Non, ce n'est pas moi qui ai appris à faire les introductions. Fin si, mais avec les fiches de mon professeur. Pas avec les fiches du site. Mais d'ailleurs je vais aller les voir, histoire de voir si j'ai bien compris la méthode ou pas...
  • cindy84 a écrit:
    Les idées. Ce terme est un terme très vague,
    Non! Pas vague: à définir! [url=https://www.cnrtl.fr/lexicographie/idée]IDÉE[/url]
    mais en même temps très vaste.
    Pas plus que d'autres objets philosophiques, mais à circonscrire, peut-être.
  • cindy84 a écrit:
    Les idées. Ce terme est un terme très vague,
    Non! Pas vague: à définir! [url=https://www.cnrtl.fr/lexicographie/idée]IDÉE[/url]
    Non, ce que je voulais dire par le mot "vague", c'est "de quelles idées parle-t-on ?".

    Merci quand même pour la définitions :)
  • La moindre des choses afin d'analyser un sujet, est d'avoir un dictionnaire sous la main! :) :) :)
  • Oui, je sais bien.
  • LALANDE donne 8 pages d'explication philosophique aux définitions d' IDÉE!!!
  • Lalande ? Qu'est-ce que c'est ? (inculte que je suis... )

    Sinon, voici les quelques idées que j'ai pu trouver :

    - toutes nos idées viennent de notre pensée, de notre conscience, donc personne, à part nous, et encore, ne peut réussir à contrôler nos pensées. Donc pourquoi ne pourrait-on pas chercher à avoir des idées claires et distinctes ?
    - mais même avec la meilleure volonté du monde, il doit être très difficile, voire impossible, d'atteindre totalement cette clarté et cette distinction des idées dans tous les domaines et toutes les circonstances.
    - il doit également être impossible de maîtriser tous les domaines, ainsi que de trouver des idées dans tous les domaines et en toutes circonstances.
    - d'après Descartes, une idée claire est "présente et manifeste un esprit attentif". Donc, selon lui, avoir des idées claires et distinctes équivaut à avoir un esprit attentif, et cela ne dépend que de nous de chercher à atteindre cette lucidité d'esprit, qui est d'ailleurs mieux pour nous-mêmes.
    - les empiristes s'opposent aux rationalistes (comme Descartes), et donc nient de ce fait toute existence d'idées totalement claires et distinctes.
    - nous n'avons en aucun cas le devoir et l'obligation d'avoir des idées claires et distinctes, c'est avant tout un choix personnel.

    Qu'en pensez-vous ?
  • Lalande est un philosophe français, mort il y a une cinquantaine d'années.
  • LALANDE Vocabulaire technique et critique de la philosophie Éd. en deux volumes poche chez Quadrige/PUF.
    Avec "Philosophie pour les Nuls", le Petit Robert, le Robert Historique et J. MARSEILLE Les bons chiffres pour ne pas voter nul en 2007 Éd. Perrin, ce sont les références de base, jamais trop éloignées de mon bureau.
  • Lyo92Lyo92 Membre
    Lol j'aimerais bien avoir tes références et les poser sur mon bureau :)! Je serais sans doute un peu moins bête ! :|:rolleyes:

    Hum bon STOP LA DEPRIM' !

    Bonsoir, Lyo,

    Tout d'abord, merci pour ta réponse. Mon sujet a du inspirer seulement toi sur tout le forum, puisque tu es la seule à m'avoir répondu... Enfin bref.

    Tu me parles du Logos. Qu'est-ce que c'est (désolée, je suis vraiment "nulle" en philo) ?
    Puis merci également pour ton éclaircissement sur les termes de la question, parce que j'avoue que je m'étais même pas demandé ce que tu m'as dis.
    Merci aussi pour ton plan, c'est vrai qu'il est déjà beaucoup plus original qu'un plan dialectique.
    Par contre, je ne comprends pas trop ta troisième partie... ?

    Merci de me répondre, bonne soirée,

    Cindy.
    De rien de rien ! Je suis contente que ça ai pu t'aider et malheureusement moi aussi je suis "nulle" en philo étant donné que je n'ai pour l'instant jamais étudié cette matière (mais j'ai l'impression que je vais bien aimer).
    Pour ma troisième partie je disais simplement que du peut-on absolu (en avoir la capacité) et du doit-on absolu (en avoir le devoir par je ne sais quelle injonction morale), on peut tirer une nuance et se dire qu'il est des domaines dans lesquels des idées confuses sont préférables, et inversement ! Je prenais pour exemple l'art où souvent les artistes n'ont pas d'idées claires mais marchent à l'impulsion et à l'instinct (et ainsi communique préférablement avec nous, ça nous émeut) et d'autre part je parlais de la science et de la plupart des raisonnements scientifiques dans lesquels il vaut mieux avoir des idées claires! Et c'est pourquoi cette dernière partie permet de traiter le morceau restant de ton sujet : "dans tous les domaines et dans toutes les circonstances" !
    toutes nos idées viennent de notre pensée, de notre conscience, donc personne, à part nous, et encore, ne peut réussir à contrôler nos pensées. Donc pourquoi ne pourrait-on pas chercher à avoir des idées claires et distinctes ?
    Pourquoi ne pas pousser en disant que même lorsque l'on croit avoir les idées claires elles sont peut-être en réalité très confuses et que dont que l'avis qu'on s'en fait (influencer par le monde extérieur et les modèles qu'il nous envoie [bon je sais pas si tu le sens, mais je dérive vers la psychanalyse lol]) est purement subjectif : "ça c'est une idée claire et ça non" mais en vertu de quoi ?...
    Donc une idée clair/confuse n'a pas de sens, il faut remonter dans les définitions et trouver d'autres termes mieux à étudier (dsl j'ai pas le temps de fouiner maintenant, j'ai le bac blanc à réviser pour demain...)
    Ainsi, peut-être qu'un raisonnement de ce style oourrait faire office de transition !



    PS : au fait, pour ton introduction, j'aime bien le style et puis le ton et tout c'est vraiment sympa à lire, mais certains termes sont confus et maladroits (genre "vague et vaste" c'est mal choisi, n'essaie pas de faire d'allitération, vise plutôt la précision !! lol (les deux ensembles c'est la classe :cool:))

    Bsx
  • Lyo92 a écrit:
    Lol j'aimerais bien avoir tes références et les poser sur mon bureau :)! Je serais sans doute un peu moins bête ! :|:rolleyes:
    Euh...ce n'est pas la possession de livres qui rend une personne moins bête, Lyo. Apprendre à raisonner n'est pas très facile.

    on peut tirer une nuance et se dire qu'il est des domaines dans lesquels des idées confuses sont préférables, et inversement ! Je prenais pour exemple l'art où souvent les artistes n'ont pas d'idées claires mais marchent à l'impulsion et à l'instinct
    En quoi l'un empêcherait-il l'autre?
    et d'autre part je parlais des raisonnements scientifiques dans lesquels il vaut mieux avoir des idées claires!
    comme pour tout raisonnement. Pourtant, il y a aussi des accidents qui amènent des découvertes importantes (une pomme qui tombe sur la tête de Newton, le bain d'Archimède, la pénicilline cultivé par hasard danbs une éprouvette sale.....
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.