De nombreux auteurs écrivent leur autobiographie. Quel intérêt ce genre littéraire présente-t-il ?

Bonjour, voici l'énoncé de la dissertation que je n'arrive pas à réaliser :
De nombreux auteurs écrivent leur autobiographie. Quel intérêt présente pour eux ce genre littéraire ?
Pourriez-vous me conseiller ?
merci d'avance pour votre aide !

Réponses

  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Bonjour,

    Cherche avec le mot "autobiographie" sur le site, tu vas trouver de nombreuses pistes.

    Il te faudra alors regrouper tes trouvailles selon un plan analytique.
  • Bonjour,


    Apres un travail de recherche et une réflexion personnel voici ce que je trouve :

    Intérêts possibles de l'autobiographie pour les autobiographes :

    - Faire un bilan personnel
    - Retrouver une personnalité perdue
    - Fixer dans le temps ses souvenirs
    - Obtenir une certaine estime de soi
    - Laisser une trace de « soi » et de ses idées
    - Faire une introspection psychanalytique
    - Sorte de thérapie personnelle
    - Confession
    - Prendre du recul sur ses idées et ses actes
    - Se remémorer ses souvenirs pour peut-être en faire un bilan subjectif
    - Se faire connaître positivement
    - La facilité du genre


    J'ai trouver deux axes d'écriture :

    • L'autobiogrphie : Outil de la description de soi-même.
    • L'autobiographie : Moyen de faire l'« apologie » de sa personne.


    Problématique que je déduis de tout cela :

    " L’intérêt de ce genre pour l’auteur n’engendre t-il pas au final un désintérêt pour le lecteur ? "



    Que pensez-vous de tout cela ? Pourriez-vous m'aider à travailler le plan de cette dissertation ?

    Merci pour votre aide.
  • Je trouve ta problématique réductrice et galvaudée!
    Tu dénies par celle-ci un genre remarquable,et surtout un genre en vogue actuellement.De ce fait si tu te référes à l'autobiographie contemporaine tu ne trouveras les éléments nécessaires afin d'avoir un jugement,une opinion et une connaissance suffisante pour traiter ce type de sujet.
    Dès lors,je te préconise vivement de modifier l'étroitesse sinistre de ta problématique afin que tu ne tombes dans une impasse douloureuse.


    La problématique est:


    De nombreux auteurs écrivent leur autobiographie. Quel intérêt présente pour eux ce genre littéraire ?

    et tu nous proposes:


    " L’intérêt de ce genre pour l’auteur n’engendre t-il pas au final un désintérêt pour le lecteur ? "


    En plus de toute les remarques que j'ai pu te donner ,tu es hors-sujet.Dans la question initialement posée il est bien indiqué "quel interêt présente pour eux" et non comme tu le suggéres "au final un désinterêt pour le lecteur".Ainsi ,tu ne t'interroges sur l'utilité et la pertinence de l'usage de ce genre pour l'auteur,mais de la réception des oeuvres autobiographiques
    par le public.Ce n'est pas ce que l'on te demande de traiter.


    Je te conseille de lire un passage laconique mais instructif:

    La préface des Confessions de Jean-Jacques Rousseau

    Bonne lecture et bon courage!
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Bonjour Anonymus,

    Tu as déjà été productif.

    Quelques expressions à revoir :
    - Retrouver une personnalité perdue : peut-on perdre sa personnalité ? Ou simplement la découvrir et la confirmer ?
    - Faire une introspection psychanalytique : il n'y a pas d'analyste, donc je dirais plutôt psychologique.

    Tu confonds problématique et élargissement. Le deuxième membre pourrait figurer dans la conclusion.

    Pour la problématique, cherche des synonymes et des antonymes d'intérêt, de même tu as bien vu qu'il fallait chercher du côté de "pour eux".
    Par ex. "intérêt" s'oppose à gratuité, fuite... ressemble à pulsion, envie, projet, désir…
    Tu pourras ensuite reformuler ce que tu as compris avec tes propres mots et dans les limites que tu auras perçues.
    Le lecteur peut être réintroduit dans la mesure où il peut faire l'objet d'une stratégie de séduction de la part des auteurs (intérêt financier ou culte de la personnalité), ce qui t'introduit dans un autre domaine que tu n'as pas exploré, celui de l'esthétique. Il y a à creuser du côté du "genre".

    Un oubli important : la recherche du bonheur.

    Pense aussi aux exemples qui vont venir illustrer chaque argument.

    Bon travail !
  • C'est justement d'exemples dont je manque...pourriez vous m'en donner pour chacun des points suivants :

    - Faire un bilan personnel
    - Retrouver une personnalité perdue
    - Fixer dans le temps ses souvenirs
    - Obtenir une certaine estime de soi
    - Laisser une trace de « soi » et de ses idées
    - Faire une introspection psychologique
    - Sorte de thérapie personnelle
    - Confession
    - Prendre du recul sur ses idées et ses actes
    - Se remémorer ses souvenirs pour peut-être en faire un bilan subjectif
    - Se faire connaître positivement
    - La facilité du genre
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Anonymus,

    Tu prends la difficulté à l'envers.
    Qu'as-tu lu comme oeuvres autobiographiques ? C'est dans ces oeuvres que tu vas trouver des exemples.
    Une ou deux oeuvres devraient suffire. A défaut reporte-toi aux textes étudiés pour cet objet d'étude. Regarde aussi les textes qui ont pu être traités sur le site.
  • Bonjour,

    Pourriez-vous m'aider à composer la conclusion de cette dissertation ?
    Je pense que cela m'aiderait énormément pour composer le reste de la dissertation...
    Que dois-je aborder dans ma conclusion... ?
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Bonjour Anonymus,

    Va voir cette page du site :
    ici.
    Est-ce qu'elle a répondu à tes besoins ?
  • Non pas vraiment...pourriez-vous me composer une conclusion qui me permettrait de composer ma dissertation avec plus de facilité parce que la je bloque complètement...
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Ecrire une conclusion n'est possible que lorsqu'on a une idée précise de son argumentation : c'est-à-dire partir de la problématique jusqu'à la réponse personnelle que tu lui as apportée.

    Essaie avec cette page voisine de ton sujet :
    ici.
    1 - résume ton argumentation,
    2 - utilise l'élargissement que tu envisageais dans ta première problématique.
  • Voici mon travail :
    L’intérêt que peut présenté l’autobiographie aux autobiographes est vaste mais il va sans dire que ce genre littéraire est, et ce avant tout, le moyen de se décrire soi-même, de décrire son existence, de faire le récit de sa vie et ce, en plongeant dans ses souvenirs. En second lieu, l’autobiographie peut-être prise comme un outil permettant à l’Auteur de faire une apologie de sa personne, une introspection de sa personne, un outil lui permettant de justifier ses actes, ses idées, son caractère, de se justifier.

    Il va sans dire que l’intérêt premier que présente l’autobiographie à l’Auteur est le moyen de décrire lui-même son existence, sa vie, le moyen de se décrire lui-même, le moyen de faire le récit de sa vie. Nombreux sont les auteurs qui décidèrent, à un moment de leur vie, de nous décrire, à nous lecteurs, à travers le récit de leur vie, à travers leur autobiographie, les péripéties de leur existence ; citons en quelques uns : Jean-Jacques Rousseau, dans Les Confessions, Nathalie Sarraute, dans Enfance, René de Chateaubriand, dans Mémoire d’outre-tombe, Jean Paul Sartre, dans Mots et bien d’autres encore…
    En plus de permettre à l’Auteur de décrire lui-même son existence, l’autobiographie lui permet de plonger dans ses souvenirs, ces évènements passés qu’il narre, et d’une certaine façon lui permet de revivre ses souvenirs, ses sensations et sentiments perdus mais ce, de manière plus distante qu’auparavant et en y portant un regard adulte et réfléchi. « Et tout d’un coup le souvenir m’est apparu. Ce goût, c’était celui du petit morceau de madeleine que le dimanche matin à Combray (…) quand j’allais lui dire bonjour dans sa chambre, ma tante Léonie m’offrait après l’avoir trempé dans son infusion de thé ou de tilleul ». En lisant cette citation extraite d’un écrit de Marcel Proust intitulé Du côté de chez Swann, le narrateur nous donne la forte impression de revivre cet évènement passé, d’y plonger, ce qui justifie parfaitement le fait que l’autobiographie est un genre littéraire permettant aux autobiographes de plonger dans leurs souvenirs pour retrouver sensations et sentiments perdus, et peut-être même pour retrouver une personnalité perdue. Citons quelques dernières lignes appuyant, justifiant nos dires tout comme cette citation de Marcel Proust : Jean Jacques Rousseau dans Les Confessions (livre IV) écrit : « Moments précieux et si regrettés ! Ah ! Recommencez pour moi votre aimable cours ; coulez plus lentement dans mon souvenir, s'il est possible, que vous ne fîtes réellement dans votre fugitive succession ».

    Le but premier, « ultime » dirons-nous, de l’autobiographie, est de faire le récit de sa propre vie, de faire une description personnelle de soi-même ce qui conduit à se découvrir, à apprendre se connaître. En effet nombreux auteurs, de par l’autobiographie, s’interrogent sur leur personne, leurs actes, leurs idées, leurs choix… L’autobiographie devient alors pour l’Auteur le moyen de faire l’apologie, l’introspection de sa personne, elle devient le moyen de faire un bilan personnel, le moyen d’expliquer et de justifier ses actes, ses idées, son caractère. Mais en apprenant à l’Auteur à se connaître, à se découvrir, l’autobiographie devient alors pour lui le moyen de faire une analyse du monde dans lequel il vie, une analyse de sa société. L’autobiographie est donc pour l’Auteur le moyen de faire passer ses idées et laisser trace de « lui ».

    Qu'en pensez-vous ? Quels sont vos conseils ?

    En attente de votre aide, de vos conseils...Merci beaucoup pour votre aide Mr Jean-Luc !
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Bonjour Anonymus,

    Il faudrait que tu relises sur le premier lien que je t'ai indiqué les éléments constitutifs d'une dissertation.

    Introduction : pas de mise en situation, pas de reprise du sujet, pas de reformulation de la problématique, annonce du plan trop développée.

    La construction en parties n'est pas apparente, on ne distingue pas non plus les paragraphes.

    La conclusion semble absente.

    Pour les idées, je ne trouve pas toutes celles que tu avais énumérées.

    Avant de rédiger, établis un plan détaillé qui te servira de canevas de rédaction et jalonnera les étapes de ton argumentation.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.