Grammaire française Participe passé

13»

Réponses

  • Merci Jehan,
    j'aurais dû vérifier les précédentes réponses…

    Après lecture des différentes contributions, j'écrirai :
    « C’étaient ce genre d’objets qui, si terribles fussent-ils, m’évitaient de me mettre à douter de la réalité. »
  • Dirais- tu « ce sont ce genre d’objets qui...etc. » ?
  • Ben non, l'ensemble du passage est à l'imparfait…
  • Si au présent, c’est le singulier qui convient mieux, doit-il en aller différemment à l’imparfait ?
  • Pardon, je n'avais pas compris le sens de ta remarque, très judicieuse !
  • Commençons par le commencement : objet mérite-il dans la phrase en question un pluriel.
  • JehanJehan Modérateur
    Pourquoi pas ? J'avais commencé par cet autre lien vers le même site...

    http://bdl.oqlf.gouv.qc.ca/bdl/gabarit_bdl.asp?th=2&id=1596
  • Pourquoi pas certes, mais mettre objet au singulier ne dénaturerait pas le propos, me semble-t-il, et éviterait le questionnement.
    Pour info : les liens du message 30 ne semblent plus répondre.
  • oui, pourquoi pas ?
  • JehanJehan Modérateur
    Normal : c'étaient j'imagine des photos d'extraits d'ouvrages, et les liens dirigeaient vers le site hébergeur d'images Hostingpics, qui est maintenant définitivement fermé.

    Quant à objet au singulier, ce serait ici inadéquat.
    Olivedenice, dans sa phrase, fait clairement référence à toute une série d'objets du même genre.
  • Eh bien dans ce cas, il est préférable de tourner la phrase autrement, comme le fait remarquer Lamaneur dans son message 30, quitte à sacrifier la mise en relief. c'est d'autant plus nécessaire que les grammairiens ne s'accordent pas.
    Les objets de ce genre, aussi terribles fussent-ils, m’évitaient de me mettre à douter de la réalité.

    Par ailleurs, la mise au présent de notre amie Laoshi fait, me semble-t-il, bien ressortir le mal fondé de l'accord au pluriel, du moins à mes oreilles très sensibles.
  • JehanJehan Modérateur
    Oui, c'est vrai que la solution est élégante...
    Mais elle n'empêche pas de conserver la mise en relief.

    C'étaient les objets de ce genre, aussi terribles fussent-ils, qui m’évitaient de me mettre à douter de la réalité.
  • Bravo ! on n'a ainsi rien perdu, excepté le problème que personne ne regrettera.
  • Merci pour vos réponses très éclairantes.

    Le "aussi" est avantageusement remplacé par "si".
  • Le "aussi" est avantageusement remplacé par "si". ???????? :|
  • Grevisse 1149 a) 1° et 2°

    Si mince qu’il puisse être
    Si mal que nous connaissions…

    1° Si… que… est le tour le plus fréquent en français contemporain
    2° Il est concurrencé par aussi… que… qui n’est pas tout récent mais qui s’est fort répandu au XXe siècle. On peut estimer qu’il a reçu la sanction du bon usage, ce que l’Ac. A reconnu depuis 1986 (d’abord comme « litt. » ; en 2001, avec la réserve : « On dit plutôt si »).

    Girodet
    Il est conseillé d’employer si plutôt que aussi […]. Éviter aussi habile qu’il soit ou aussi habile soit-il.

    Thomas
    On dit, avec le subjonctif : Si dévoué qu’il soit (ou soit-il), et non pas Aussi dévoué qu’il soit (ou soit-il).

    Hanse
    […] aussi remplace parfois si devant un adjectif dans une proposition d’opposition (si… que…) :
    Aussi saoul qu’il fût


    Les soulignements sont de moi. :cool:
  • lamaneurlamaneur Modérateur
    J'apprécie, Olive, de n'être pas seul dans mon combat pour le "si... que". Il faut dire que j'avais été traumatisé par un prof de français qui m'avait barré de rouge mon "aussi... que" dans une rédaction et l'avait qualifié d'horrible barbarisme.
  • Le "aussi" est avantageusement remplacé par "si".
    Oui aussi.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.