Apollinaire, Alcools - Titre du recueil

bonjour, je lis actuellement Alcools de Guillaume Apollinaire, mais une question me trotte, après plusieurs recherches je n'ai pu en venir a bout...Ma question est la suivante pourquoi ce recueil s'appelle "Alcools"? (cela a peu-être un rapport avec le cubisme?) Si quelqu'un pourrai m'éclaircir je lui en serai très reconnaissante.. :)
«1

Réponses

  • Le cubisme ? intéressant, mais pourquoi ?
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Bonsoir,

    Dès sa parution en 1913, Alcools devient le manifeste de la poésie moderne.
    Il est composé comme un collage sur une toile cubiste réunissant des éléments disparates (évocations et sensations relevant d'époques et de cultures différentes),
    Il est écrit en vers libres qui gardent la rime et l’assonance.
    La ponctuation a disparu, permettant une multiplicité d'interprétations.
    Son inspiration est variée : plaisanteries et poèmes élégiaques, jeu de mots, vieilles légendes rhénanes et chansons issues de la tradition populaire, de Villon aux romantiques.
    Il fait entrer le monde moderne, la grande ville, les découvertes scientifiques et techniques dans le domaine poétique.
    C'est aussi une forme détournée de l'autobiographie, Apollinaire évoquant indirectement ou directement certains épisodes de sa vie.

    Quant au titre, c'est un exemple du goût d'Apollinaire pour les jeux de mots. Alcools en effet signifie eau-de-vie. La poésie est pour Apollinaire la quintessence de la vie, comme l'alcool qui est exprimé du fruit en étant distillé par l'alambic. La poésie est aussi ivresse, joie de vivre, comme l'alcool. De fait dans ce recueil, il y a une jubilation devant le monde moderne, Apollinaire y met en œuvre sa faculté d'étonnement devant la vie, en particulier en jouant avec les mots.
  • Veuillez m'excuser pour ce retard.
    Merci de cette réponse aussi complète.
    cependant pour quelles raison apollinaire appelle-t-il sont recueil alcools qui signifie d'apres vous joie de vivre alors qu'il y décrit tant de desespoir? je ne trouve pas que ce recueil reflette la joie de vivre.
    Je me permets de vous poser une autre questions : pourquoi le Rhin revient-il de manière récurente dans les poèmes de ce recueil?
    Merci encore pour ces reponses qui m'ont été d'un immense secours
    en espérant y avoir de nouveau droit.
  • Jean-Michel Maulpoix donne de nombreuses Réponses
  • Salut, je vais en Terminale L et durant ma première, nous avons étudier le recueil Alcool de Appolinaire, surtout les poèmes des "rhénanes".
    alors pourquoi Alcool?
    C'est effectivement en repport avec l'ivresse des poètes lorsqu'ils écrivent.
    Et pourquoi le Rhin?
    Simplement car c'est là qu'il a vécu, et surtout, si je ne me trompe pas, c'est là qu'il a rencontré Marie Laurencin, avec qui il a entretenu une relation très...chaotique.
    Et puis, dans le recueil avec les Rhénanes, si tu regardes bien, il parle d'un amour perdu, d'un amour fini, mais pourtant toujours présent, surtout avec le poème "le pont mirabeau".
    Il parle de la fluidité du rhin et du temps, tout en parlant du ressentit qu'il a pour cette Marie. C'est vrai qu'il est triste dans ces poèmes, c'est parce qu'il se trouve à un moment triste de sa vie.
    Voila pourquoi le rhin est important pour lui.

    j'espere que tu as tout compris!! :)
  • Jean-Luc a écrit:
    Quant au titre, c'est un exemple du goût d'Apollinaire pour les jeux de mots. Alcools en effet signifie eau-de-vie. La poésie est pour Apollinaire la quintessence de la vie, comme l'alcool qui est exprimé du fruit en étant distillé par l'alambic. La poésie est aussi ivresse, joie de vivre, comme l'alcool. De fait dans ce recueil, il y a une jubilation devant le monde moderne, Apollinaire y met en œuvre sa faculté d'étonnement devant la vie, en particulier en jouant avec les mots.
    "Et tu bois cet alcool brûlant comme ta vie
    ta vie que tu bois comme une eau de vie"
    (poème liminaire "Zone", Alcools ; cf. aussi le dernier poème, "Vendémiaire")

    Le Pont-Mirabeau, en tout cas, n'est pas jeté sur le Rhin, mais sur la Seine :)

    Le Rhin est le grand fleuve en grande partie allemand célébré par la littérature allemande, principalement pendant la période romantique. Goethe, Heine, Hoffmann, Novalis, Brentano le mettent en scène, une mythologie lui est associée (cf. les nixes présentes dans les "Rhénanes"), Wagner en fait un vrai personnage dans le cycle d'opéra L'Anneau du Nibelungen, Schumann lui consacre une symphonie... Passer une partie de sa vie près du Rhin, ce fut manifestement pour Apollinaire une sorte de ressourcement poétique. C'est aussi, pour un apatride comme lui, le symbole d'un autre pays, d'autres moeurs, d'autres coutumes...
  • Jean-Luc a écrit:
    Bonsoir,

    Dès sa parution en 1913, Alcools devient le manifeste de la poésie moderne.
    Il est composé comme un collage sur une toile cubiste réunissant des éléments disparates (évocations et sensations relevant d'époques et de cultures différentes),
    Il est écrit en vers libres qui gardent la rime et l’assonance.
    La ponctuation a disparu, permettant une multiplicité d'interprétations.
    Son inspiration est variée : plaisanteries et poèmes élégiaques, jeu de mots, vieilles légendes rhénanes et chansons issues de la tradition populaire, de Villon aux romantiques.
    Il fait entrer le monde moderne, la grande ville, les découvertes scientifiques et techniques dans le domaine poétique.
    C'est aussi une forme détournée de l'autobiographie, Apollinaire évoquant indirectement ou directement certains épisodes de sa vie.

    Quant au titre, c'est un exemple du goût d'Apollinaire pour les jeux de mots. Alcools en effet signifie eau-de-vie. La poésie est pour Apollinaire la quintessence de la vie, comme l'alcool qui est exprimé du fruit en étant distillé par l'alambic. La poésie est aussi ivresse, joie de vivre, comme l'alcool. De fait dans ce recueil, il y a une jubilation devant le monde moderne, Apollinaire y met en œuvre sa faculté d'étonnement devant la vie, en particulier en jouant avec les mots.
    Je suis contente d'avoir trouvé une réponse aussi complète pour la signification du titre ! De plus, votre analyse est recherchée tout en étant résumée ! waw

    J3nyy *
  • Cher amis j'aurai besoin d'aide pour un expose a faire pour demain sur la structure d'alcool, le sens du titre, les alternations entre poemes longs et courts, et la discontinuité dans le recueil.
    Pouvez-vous m'éclaircir s'il vous plait.
  • JehanJehan Modérateur
    Bonjour... =)

    As-tu lu les réponses précédentes ?
  • Bonjour , j'ai également un exposé pour la rentrée sur "alcool" mais voila , je ne sais pas du tout comment faire , j'ai demandé à ma prof comment procéder elle ma simplement répondu que l'on sera noté plus souplement étant donné que c'est un sujet difficile ! merci mais sa ne m'explique pas comment faire un exposé si il faut faire un plan de commentaire ou quoi , sil faut faire une biographie, si il faut étudier l'intégralité du livre ou bien quelques textes , et de quel manière ? .. enfin bref et les poèmes j'ai beaucoup de mal avec , celui qui fait l'exposé avec moi n'en sait pas plus .... je n'ai fait que 2 exposés depuis le collège , et je suis en 1ère es , mais jamais en français .
    Exusez moi j'ai lu les réponses précédantes elles aident mais je suis toujours dans la confusion , j'aimerai une explication simple si possible .. je suis loin d'être une litteraire ...
    merci
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Regarde la fiche méthodologique suivante ici pour travailler les pistes nécessaires à ton exposé en les adaptant à un recueil poétique.
  • merci bien !!
  • apollinaire est arrivé en rhénanie a la suite d'une relation "compliquée" avec la gouvernente d'une enfant dont apollinaire était le percepteur
    c'est le genre de petits détailles qui passent bien a l'oral ;)
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Pour que le détail passe, il vaudrait mieux dire précepteur.
  • 19891989 Membre
    en guise de synthèse on peut peut-être ajouter qu'il y a de nombreuses récurrences du thème de l'eau dans ce recueil, essentiellement sous forme de fleuves (les rhénanes, mai, le pont Mirabeau...), il est donc possible de faire le lien entre le titre initial (eau de vie), la valeur symbolique de l'écoulement de l'eau qui est l'écoulement du temps et la mélancolie d'Apollinaire à l'égards de ses amours passées évoquées dans les poèmes en question.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.