Ancien français

DEBONAIREMENT

Étymologie

Cet adverbe datant du XIIe siècle est un dérivé suffixé de l’adjectif « debonaire ».

Ancienne langue

L’adverbe debonairement reste toujours d’emploi beaucoup plus rare que l’adjectif qui lui a donné naissance. Il n’a pas de sens correspondant à l’acception sociale de l’adjectif « debonaire » (au sens de « noble, aristocratique »). Il est seulement employé pour qualifier un comportement : « de manière douce, agréable, affable, bienveillante, etc. ».

Évolution jusqu’au français moderne

Toujours attesté dans les dictionnaires contemporains, l’adverbe débonnairement, qui a conservé la même acception, est d’emploi très rare.

Conseils de lecture

Vocabulaire d’ancien français Fiches de vocabulaire
Vocabulaire d’ancien français
Fiches de vocabulaire
→ Bibliographie pour le Capes de lettres

Liens Internet