Ancien français

DEBONAIRE

Étymologie

Le mot résulte de la soudure de l’expression de bon aire (1080), le substantif aire ayant le sens d’« origine, souche ».

Ancienne langue

  • Le mot a d’abord le sens de « noble, de bonne race », que lui confère directement son étymologie.
  • Par glissement de sens de l’idée de bonne naissance à celle de conduite distinguée, il prend rapidement le sens de « doux, gentil, bon agréable, affable, poli, etc. ».

Évolution jusqu’au français moderne

En français moderne, le sens de « naissance noble » a totalement disparu, et seul celui de « bon, bienveillant » s’est maintenu. Par affaiblissement, cet adjectif en vient à caractériser une personne « accommodante, facile à vivre » ; il arrive même que le mot prenne la valeur péjorative de « sot, faible ». Cette évolution sémantique s’explique peut-être par le fait que le mot aire au sens de « souche » soit tombé en désuétude, et qu’il ait pu être confondu dans debonaire avec le nom air au sens d’« apparence ».

Conseils de lecture

Vocabulaire d’ancien français Fiches de vocabulaire
Vocabulaire d’ancien français
Fiches de vocabulaire
→ Bibliographie pour le Capes de lettres

Liens Internet