Bac de français 2017 (Amérique du Nord)

Corrigé de la dissertation (séries S et ES)

Dans un roman, la description des lieux environnant les personnages a-t-elle pour seule fonction de traduire les sentiments de ces personnages ?
Vous répondrez à cette question en vous aidant d’exemples tirés du corpus et de vos connaissances personnelles.

Ce corrigé a été rédigé par Jean-Luc.
Plan détaillé

Introduction :

Le roman est d’abord un récit qui relate les aventures de personnages imaginaires aux prises avec les difficultés de l’existence. Ce récit fictionnel est de temps à autre interrompu par des pauses dont les plus significatives restent les descriptions.
Quelle est leur utilité ? Notamment ont-elles pour seule fonction de traduire les sentiments des personnages qu’elles encadrent ?
Tout d’abord la réponse à cette question examinera comment les descriptions sont chargées avant tout de planter un décor. Ensuite elle montrera que, secondairement, ces descriptions ont une fonction subjective d’information sur l’intimité des personnages quand elles recourent à la focalisation interne. Enfin l’analyse manifestera comment cette pause dans le récit est en fait un moyen à la disposition de l’auteur pour développer une vision personnelle du monde.

Développement :

1 – Non, la description répond d’abord à la fonction indiscutable du décor.

Elle joue dans le roman l’équivalent du décor au théâtre, elle est chargée notamment de procurer un effet de réel dans la fiction narrative :

  • Elle renseigne le lecteur sur les lieux de l’action
    Le sous-marin dans Vingt mille lieues sous les mers de Jules Verne
    La forêt, le fortin et le village ardennais dans Un Balcon en forêt de Julien Gracq
  • sur l’époque
    La ville médiévale dans Notre-Dame de Paris de Victor Hugo
    La cour à Versailles dans le Vicomte de Bragelonne de Dumas
  • Elle peut remplir une fonction explicative, elle nous donne des éléments pour mieux cerner les enjeux de l’histoire ou la psychologie d’un personnage, (voir le schéma actanciel).
    Les indices dans le roman policier, l’énigme du lieu clos dans Le Mystère de la chambre jaune de Gaston Leroux
    Importance des lieux et des transformations qui s’y produisent dans le Horla de Maupassant

2 – Oui, elle sert l’accord entre les lieux et l’intimité des personnages, elle a une fonction subjective, celle de nous informer du point de vue du narrateur ou de l’un des personnages par le biais de la focalisation interne.

  • La nature devient une projection des sentiments (1er texte)
  • La perception du paysage nous renseigne sur l’évolution du personnage (3e texte)
  • L’environnement traduit une expérience intime, nous dévoile le secret d’un être (4e texte)

3 – En définitive elle répond à un choix esthétique chez les grands auteurs, elle dépasse l’aspect purement fonctionnel pour acquérir une force au service d’une vision personnelle.

  • le lieu peut devenir symbolique :
    La Tourgue, métaphore de la féodalité et de l’Ancien Régime à la force brutale, à la justice expéditive et à la cruauté gratuite, dans Quatre-vingt-treize de Victor Hugo
    L’assommoir chez Zola, instrument et endroit maléfiques qui sous-tendent la tragédie ouvrière
  • le lieu est révélateur de l’environnement social
    Les comices agricoles, portrait satirique du matérialisme paysan et de l’exploitation éhontée des gens simples dans Madame Bovary de Flaubert
    Le mariage final de Duroy à la Madeleine, marque de sa réussite sociale dans Bel-Ami de Maupassant
  • le lieu est porteur d’un projet
    L’Eldorado utopique ou le royaume philosophique dans Candide de Voltaire
    Le labyrinthe dans l’Aleph de Borges, allégorie de la condition humaine
    Le Paris enluminé de la fin du roman éponyme (2e texte), vision extatique du généreux idéal progressiste

Conclusion :

La description est d’abord un élément essentiel du récit auquel elle fournit des informations spatio-temporelles nécessaires. Elle favorise l’intelligibilité de l’intrigue en permettant au lecteur de se repérer dans son développement. En ce sens, elle remplit une fonction informative, documentaire et historique. Elle peut secondairement jouer un rôle subjectif en nous livrant, par la focalisation interne, la perception personnelle du personnage romanesque sur la réalité qui l’entoure. Elle reste en définitive un moyen irremplaçable au service de l’auteur qui peut ainsi faire partager au lecteur le regard original qu’il porte sur le monde. Elle revêt alors une portée symbolique, critique, voire visionnaire, accédant parfois jusqu’à la magie poétique. Elle se superpose à une réalité informe à laquelle elle donne un sens jusqu’à la remplacer. C’est pourquoi Maupassant a pu affirmer paradoxalement dans la préface de Pierre et Jean que « les Réalistes de talent devraient s'appeler plutôt des Illusionnistes. »

Forum bac français »

Conseils de lecture

Réussir le bac français Fiches de révision pour le bac de français Une semaine pour réussir son oral de français au bac
100 recettes pour réussir le bac français
Bac de français : fiches de révision
Une semaine pour réussir son oral de français au bac

Liens Internet