Biographie de Jean Racine (1639-1699)

Jean RacineRacine est né le 22 décembre 1639 à La Ferté-Milon (en Picardie). Issu d’une famille modeste, très tôt orphelin, Racine est recueilli par sa grand-mère. C’est elle qui le fait admettre au couvent janséniste de Port-Royal, où il apprend le grec et le latin et découvre les grands poètes tragiques de l’Antiquité (Sophocle, Euripide et Eschyle).
À partir de 1658, Racine fréquente les milieux littéraires et mondains (il rencontre La Fontaine vers 1660, Molière en 1663 et Nicolas Boileau) et devient dramaturge : après La Thébaïde (représentée en 1664 par la troupe de Molière) et Alexandre le Grand à la fin de l’année suivante, il connaît son premier grand succès avec Andromaque en 1667. Les années suivantes, les succès s’enchaînent avec Bérénice en 1670, Bajazet en 1672, Mithridate en 1673 et Iphigénie en 1674.
Il est reçu à l’Académie française en 1673.
En 1677, alors qu’il n’a que 37 ans, Racine rompt avec le monde théâtral et devient, avec Boileau, historiographe Un historiographe est un écrivain chargé officiellement d’écrire l’histoire de son temps. du roi Louis XIV.
Après plus de dix ans d’absence, et sur la demande de Madame de Maintenon, il revient au théâtre avec deux tragédies bibliques : Esther en 1689 et Athalie en 1691.
Racine meurt à Paris le 21 avril 1699.

Le saviez-vous ?

  • La pièce Les Plaideurs est la seule comédie de Racine.
  • En 1665, Molière donne plusieurs représentations de la pièce Alexandre le Grand. Malgré le succès remporté par ces premières représentations, Racine confie l’œuvre à la troupe de l'hôtel de Bourgogne, une troupe rivale de celle de Molière. Racine trahit ainsi Molière et se brouille définitivement avec lui.

Œuvres principales de Racine

  • Andromaque (1667)
  • Athalie (1691)
  • Bajazet (1672)
  • Bérénice (1670)
  • Britannicus (1669)
  • Esther (1689)
  • Iphigénie (1674)
  • Les Plaideurs (1668)
  • Mithridate (1673)
  • Phèdre (1677)

Conseils de lecture

Racine, Phèdre  Racine, Andromaque
Racine, Phèdre.
Racine, Andromaque.

Liens Internet