11 (Édité par clemence27 12/06/2012 à 10:27)

Cohen, Belle du Seigneur

Personnellement, j'ai essayé mais... j'ai pas réussi...
J'ai posé quelques questions à mon professeur mais, n'étant qu'en seconde, il m'a conseillé de le garder pour plus tard...

Cohen, Belle du Seigneur

Bonjour.

Personnellement, quand j'ai entendu parler des thématiques de ce roman (satire du milieu des fonctionnaires internationaux, l'histoire d'amour...), j'ai été tenté. J'ai commencé à lire le livre et j'ai tout de suite accroché, mais j'ai soudainement eu un coup d'arrêt (c'est un peu les montagnes russes, je l'accorde). En fait, arrivé vers le tiers du livre, je crois, j'ai eu le sentiment d'arriver à une fin convenable. J'avais trouvé ce que je cherchais, et je trouvais que l'ironie de Cohen se moquant des fonctionnaires genevois se répétait et devenait ennuyeuse. J'avais perdu toute curiosité pour la suite de l'histoire, j'ai eu le sentiment d'avoir saisi l'esprit du livre (ce qui assez présomptueux, je l'accorde). J'ai donc interrompu la lecture, tout en excluant pas de la reprendre un jour.

En tout cas, je recommande ce livre aux adeptes de l'écriture réaliste !